Le devenir de l'implantation des services des finances publiques en Pays Châtillonnais

03 octobre 2019

Le plan de restructuration des services fiscaux présenté au printemps 2019 prévoyait le transfert de la gestion comptable des communes du Pays Châtillonnais à Is sur Tille, provoquant ainsi un vif mécontentement des élus. Pour Jérémie Brigand, Maire de Massingy, Président de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais et les élus locaux cette perte de proximité des services publics était grandement dommageable à la population.

 


Communiqué de Jérémie Brigand

Après m’être rendu sur les sites de Recey-sur-Ource et de Châtillon-sur-Seine afin d’échanger sur les solutions envisageables avec le personnel, une rencontre avec Monsieur le Directeur Régional des Finances Publiques a permis de lui exposer les conséquences néfastes de ce projet pour le Châtillonnais, notamment en ce qui concerne la perte de proximité des services.

J’ai proposé le 25 juin 2019 aux élus de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais d’adopter une motion afin de défendre ce service public en milieu rural.
Nous pouvons nous réjouir que la grande majorité des points de cette motion soit reprise dans le nouveau projet qui sera transmis au ministre. C’est la preuve que l’échelon intercommunal est la solution pour riposter efficacement et peser dans les négociations.

Ainsi, comme nous le demandions dans notre motion, nous avons obtenu:
- La conservation d’un service de gestion comptable des communes dans le Châtillonnais afin de gérer les 338 budgets du périmètre de notre intercommunalité.
- La création de permanences délocalisées à Baigneux-les-Juifs et Laignes, communes jusqu’à ce jour non desservies, ainsi que le maintien des permanences à Montigny-sur-Aube, Aignay-le-Duc et Recey-sur-Ource.
- La création d’un poste pour un second conseiller qui sera basé à Recey-sur-Ource.

L’accueil du public pour ce service devait être supprimé. Il restera finalement ouvert, notamment pour les questions fiscales des particuliers qui seront accueillis au centre de gestion comptable, et sur les sites de proximité localisés dans les anciens chefslieux
de canton. Cependant, nous ne pouvons que déplorer le transfert du Service des Impôts des Particuliers à Montbard.
Ce projet n’est pas parfait, mais la détermination des élus et des conseils municipaux a permis des avancées positives pour le Pays Châtillonnais.


Jérémie BRIGAND
Maire de Massingy, Président de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Saint-Julien lance les travaux de son pôle de proximité, la ZAE de la Petite Fin.
Projet initié en 2008, la zone d’activités...
Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Gilbert Menut : « Non à Dijon Métropole ! »
A quelques jours du vote, ce lundi, par le conseil de communauté du...
François Rebsamen : « La Métropole est une chance ! »
Avant la très probable adoption par le conseil communautaire du Grand...
La Caisse des Dépôts : discrétion et efficacité
La Caisse des Dépôts, késako ? Vénérable...
L'état et la région investissent dans le MuséoParc Alésia.
En signant un avenant au Contrat de Plan Etat-Région (CPER)...
Val de Saône Vingeanne : Signature du premier Contrat de Ruralité
Mercredi 21 juin a vu la signature du premier « Contrat de...
Bouilland devient "Territoires Connectés"
Véronique Morlighem, Déléguée régionale...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.