Le projet régional Hlm 2019-2024 en Bourgogne-Franche-Comté

Le projet régional Hlm 2019-2024 en Bourgogne-Franche-Comté

Info+ :

Groupés au sein de l’USH de Bourgogne-Franche-Comté, les organismes ont souhaité se doter d’un projet régional qui s’inscrive dans la dynamique régionale pour construire une approche concertée, adaptée aux territoires et s’appuyant sur les outils numériques.

www.habitat-bourgogne.org & www.ush-franchecomte.fr

 

Marie-Guite Dufay, présidente de Région,

Marie-Guite Dufay, présidente de Région, apporte son soutien à ce projet, en adéquation avec la politique d'aménagement du territoire.


08 décembre 2019

A l'occasion des assises du logement social en Bourgogne-Franche-Comté, Eric Philippart, président de l'Union Sociale pour l'Habitat de Bourgogne-France-Comté présente les grandes lignes du projet régional Hlm 2019-2024. Ce projet dessine l'avenir du logement social dans la région, vecteur de développement de l'attractivité des territoires.

 

Eric Philippart Président USH-BFCEric Philippart :"Au long de cette année, l’USH de Bourgogne-Franche-Comté s’est mobilisée pour finaliser le projet régional Hlm 2019-2024. Ce projet a été adopté à l’unanimité par notre conseil d’administration. Il exprime les défis que nous entendons relever malgré de nouvelles contraintes économiques fortes nous obligeant à réinventer notre modèle pour devenir plus encore des entreprises intégrant le numérique et offrant plus de services aux habitants et aux territoires.
Nos défis : réussir les transitions énergétique et numérique ; innover pour répondre à des enjeux essentiels comme le changement climatique ou le vieillissement ; différencier nos actions selon les réalités territoriales.
Bien qu’impactés par les mesures budgétaires gouvernementales et de modernisation du secteur de l’habitat, nous restons déterminés à promouvoir nos missions d’intérêt général."

 

Aujourd’hui, dans un contexte législatif et réglementaire très contraignant, l’USH BFC conçoit un projet régional portant sur la période 2019-2024. Il prend en compte des objectifs d’attractivité et de cohérence territoriales, de transitions énergétique et numérique, de performance des organismes Hlm, et du rôle central des clients de ces organismes dans les évolutions à venir.
L’attractivité est un maître-mot de ce projet : elle se comprend de manière globale en développant une réflexion de parcours résidentiel dans le cadre plus large de territoires où les questions de mobilité, d’emplois, de proximité sont socialement très importantes.
Sur un plan économique, le projet prend en compte le contexte lié à l’entrée en vigueur de la loi Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ÉLAN), à la Réduction du loyer de solidarité (RLS) et à la poursuite de politiques de décentralisation. Autant d’éléments qui imposent aux organismes Hlm de repenser leurs stratégies de fonctionnement. Cela passera notamment par le développement de nouveaux services et une diversification des activités.

Le projet de l’USH de Bourgogne-Franche-Comté est donc, d’abord et avant tout, la traduction d’une volonté de sortir des cadres habituels. Il ambitionne de relever cinq défis :
1. Réajuster l’offre locative et soutenir l’accession à la propriété ;
2. Élargir la notion de service, des locataires aux habitants d’un territoire ;
3. Intégrer la question du vieillissement et des publics spécifiques ;
4. Assurer l’ancrage local et les solidarités territoriales ;
5. Contribuer aux enjeux de renouvellement des tissus urbains anciens.

Une chance pour la
Bourgogne-Franche-Comté

Parvenir à relever ces défis implique d’envisager la construction de logements plus petits et urbains, de poursuivre les réhabilitations énergétiques, mais aussi de démolir une partie du parc de logements inadaptés.
Cela passe également par le développement de services inédits et diversifiés, démontrant que les organismes Hlm sont détenteurs d’une expertise et d’un sens du territoire qui vont bien au-delà de la simple question du logement (promotion ou gestion immobilière, maîtrise d’ouvrage, aménagement, partenariats avec divers prestataires liés à la mobilité, à la réussite scolaire ou à la conciergerie…). Le tout en s’appuyant sur l’outil numérique et les multiples potentialités dont il est porteur. Le projet régional de l’USH de Bourgogne-Franche-Comté s’inscrit, sur ce point, dans une dynamique de convergence avec la Stratégie de cohérence régionale d’aménagement numérique (SCORAN).

L’outil numérique doit aussi être le levier de la mise en place, par les organismes Hlm, d’une gestion différenciée selon les caractéris- tiques sociales des territoires sur lesquels ils opèrent. Ainsi, entre les clients installés en ville et ceux éloignés des grands centres urbains, les besoins en services ne sont pas identiques et réclament donc le développement d’une offre différenciée. Cette gestion «au plus près» des attentes territoriales devrait impliquer des fonctionnements plus horizontaux et transversaux au sein des organismes concernés.

Répondre à l’impératif du vieillissement de la population réclame également une réponse adaptée. La dynamique partenariale et la mise en commun de compétences entre différents acteurs paraissent, enfin, indispensables pour relever l’ultime défi du renouvellement des tissus urbains anciens.

Parmi les piliers de la mise en œuvre de cette stratégie globale figure un renouvellement de l’organisation, dans le respect des valeurs propres aux organismes Hlm :
• Accent mis sur l’usage plutôt que sur la propriété ;
• Renforcement de la cohésion régionale par la territorialisation et la diversification des actions permettant de concevoir le logement comme un ensemble de services plutôt que comme une propriété ;
• Mise en relation des habitants, des territoires et des collectivités sur des thématiques d’intérêt général, grâce au développement des outils numériques au service des locataires ;
• Mutualisation et innovation dans l’organisation orientée vers le client et les processus.

Le projet de l’USH de Bourgogne-Franche-Comté se revendique donc comme innovant, à l’écoute des différentes formes de territorialité et des nouvelles habitudes de consommation. Il se veut également adaptable dans la durée, proposant des stratégies évaluables et actualisables dans le temps.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
ORVITIS présente ses opérations réalisées en sud Côte-d'Or.
Bailleur social ce n’est pas, loin s’en faut, qu’encaisser...
Orvitis inaugure 15 logements à Chenôve
Le programme de renouvellement urbain de la ville de Chenôve et...
L'habitat solidaire en Côte-d'Or, 1ère mission d'Orvitis
François Xavier Dugourd, président d'Orvitis a confirmé...
Résidence sociale de Semur, Orvitis renforce son implantation locale
En rachetant au CCAS de la Ville de Semur-en-Auxois, la Résidence...
Orvitis : des valeurs fortes au service des hommes et des territoires
Avec environ 13 000 logements répartis sur 130 communes du...
A Beaune, Orvitis pose la 1ère pierre d'une résidence intergénérationnelle
Le 25 avril 2016, Alain SUGUENOT, Député-Maire de BEAUNE et...
Orvitis, entre réalisations et projets, des initiatives.
Lors de sa dernière réunion, le Conseil d’Administration...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.