Bienvenue Madame la Ministre... Faisons ensemble du Parc national de forêts la première destination touristique au nord de la Loire !

Bienvenue Madame la Ministre... Faisons ensemble du Parc national de forêts la première destination touristique au nord de la Loire !

Info+ :

Maison de la Forêt à Leuglay

Ouvert du 1er avril au 7 septembre et durant les vacances scolaires de la Toussaint.

Le reste de l’année (de septembre à mars), une visite du centre ou une sortie découverte sont toujours réalisables sur rendez-vous.

Du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Les samedis et dimanches uniquement de 14h à 18h.

Téléphone 03 80 81 86 11 – 07 52 03 37 19

Office de tourisme du Châtillonnais

Maison Philandrier
1 rue du Bourg
21400 CHÂTILLON-SUR-SEINE

Téléphone 03 80 91 13 19
contact@tourisme-chatillonnais.fr

 


29 janvier 2020

Il y a 10 ans, le 27 juillet 2009, c’est à Leuglay que François FILLON alors 1er ministre, accompagné de Chantal JOUANNO, est venu annoncer le lancement de la réflexion pour créer le 11ème parc national et premier parc de forêts feuillues de plaine qui a vu le jour le 7 novembre dernier après 10 ans de travail collectif, rigoureux et acharné. Ce sont plus de 300 habitants du territoire qui ont investi de leur temps et de leurs compétences aux côtés d’un GIP de préfiguration dont l’efficacité et la réactivité des techniciens ont été formidables. La visite de Madame Elisabeth BORNE, ministre de la transition écologique et solidaire était donc très attendue en Pays Châtillonnais et tout particulièrement à la Maison de la Forêt.

Nous l’avons retrouvée à la Maison de la Forêt où elle a été accueillie par Françoise SPILMANN, maire de Leuglay, RAOUL DU PARC, président de l’association, par Sylvain BOULANGEOT et Luc VERNEVAUT. 

Rappelons que la Maison de la Forêt, très impliquée dans le processus de création du Parc national de forêts, a pour mission principale l’Education à l’environnement. Pour vous donner rapidement quelques chiffres, en 2019, près de 4 000 enfants ont été accueillis en mode découverte-nature. La Maison de la Forêt c’est aussi la fête de l’automne qui réunit chaque dernier dimanche de septembre près de 3500 personnes.  Le marché de la truffe le premier dimanche de décembre en partenariat avec l’ATCO en compte, lui, plusieurs centaines. Depuis sa création en 1993 afin de sensibiliser et former les jeunes à l’environnement et aux métiers du bois, elle est aussi devenue, depuis 2004, un centre d’interprétation du bois et de la forêt que Raoul DU PARC a fait découvrir à madame la ministre.

 

Des objectifs forts marquent cette Maison de la Forêt comme ceux de participer à la mise en valeur et à la préservation du patrimoine naturel par une meilleure connaissance de la faune et de la flore, et par l’éducation à l’environnement, de mieux faire connaître la filière bois et ses activités aux niveaux local et régional ou encore de contribuer à la promotion territoriale du Pays châtillonnais et à la vie locale.

« Vous comprenez donc aisément l’intérêt que nous portons à ce tout nouveau parc national dans lequel nous nous inscrivons pleinement. Tout ce que nous avons réalisé jusqu’alors, nous l’avons fait avec nos moyens. Notre association, reconnue d’intérêt général, dépend financièrement des adhésions de nos membres, de subventions de la Communauté de communes du Pays Châtillonnais, du département, de la Région et en majorité des recettes de ses activités… » a souligné Raoul DU PARC ! Toutefois, cet équilibre financier ne permet pas d’entreprendre les projets nécessaires au développement et à la pérennité de cette structure, raison pour laquelle l’ensemble du conseil d’administration voit dans le parc national de forêts une opportunité unique et exceptionnelle d’envisager l’avenir, soit en partenariat intelligent et gagnant avec le parc national, soit par une intégration dans l’établissement public du parc national en sachant que l’impératif est de maintenir les deux emplois permanents qui s’occupent de la structure.

Avant de passer à la visite su site, Sylvain BOULANGEOT, animateur nature et aussi président de l’office de tourisme du Pays Châtillonnais a présenté la vocation de l’office et également « la destination Parc national de forêts » non sans avoir offert une carte du Parc national de forêts à madame BORNE qui a pris le temps d'y écrire un message d'encouragement et de longue vie au Parc national de forêts. Présidé depuis deux ans par Sylvain BOULANGEOT, l’office de tourisme du Châtillonnais a vu le jour en 2009. Cette association loi 1901 est composés d’un CA de 18 membres (acteurs, forces vives, élus) et de 4 salariés à pleins temps ainsi que 3 saisonniers en été. Il s’étend sur le territoire de la CCC à savoir 107 communes pour 1 800km2 de superficie. Son objectif est de développer l’offre touristique en châtillonnais en s’appuyant sur deux axes principaux, à savoir, devenir un lieu de courts séjours exemplaire et proposer une offre attractive et complète en immersion Nature et terroir.

Plus de 300 prestataires sont présents sur le territoire avec souvent plusieurs casquettes, hébergeur, restaurateur, producteur, viticulteur, sans oublier les activités ludiques et sportives, piscine, stage de survie, sylvothérapie, randonnée en âne bâtés, grimpe dans les arbres…Toutes ces activités ont des retombées économiques importantes sur le territoire et c’est grâce au soutien d’établissement public comme la CCC, le département, la région et les autres opérateurs touristiques qu’elles sont menées à bien ce que n’a pas manqué de souligner le jeune président, remerciant ainsi tous les partenaires.

Outre les nombreux documents de communications créés (cartes, brochures, agendas), les réseaux sociaux très suivis, le site internet en constante progression et les accueils physiques aux agences, l’office de tourisme du Pays Châtillonnais participe à de nombreux salons et congrès pour représenter au mieux les nombreux acteurs de notre territoire. Il s’agit notamment de faire découvrir les pépites châtillonnaises comme l’oenocentre Ampélopsis, l’abbaye du val des Choues, le musée du pays châtillonnais « trésor de Vix », le château de Montigny ou encore la maison de la Forêt.

 

« Il va de soi que l’avènement du Parc national en novembre dernier est pour nous une énorme carte à jouer pour les acteurs de notre secteur nous ne pouvons qu'espérer voir de nouvelles activités fleurir (hébergement insolite, nouvelles activités sportives, culturelles, associatives …  Car avec 330km de sentiers pédestres inscrit au PDIPR, plus de 225km de parcours VVT les circuits vignobles et découvertes nous ne pouvions qu’accueillir avec hâte et enthousiasme ce tout nouveau parc national, de forêts qui plus est… ! Il y a 10 ans nous défendions ce projet d’envergure, ici, à la maison de la forêt lors d'une autre visite ministérielle et avec le soutien d’une association partisane « Oui au Parc National » que je salue également… »

Aujourd'hui reconnu territoire d’excellence, tous en étaient convaincus, il est question de pouvoir faire rayonner le châtillonnais et le sud haut-marnais au-delà de ses traditionnelles frontières et à travers le monde entier. « Soyons exigeant, soyons novateurs et ingénieux créons l'offre touristique de demain, alliant préservation de l'environnement et développement économique. »

Madame la ministre, accompagnée de nombreux parlementaires, de monsieur le préfet de Région Bernard SCHMELTZ et de madame GENEVEY, directrice de préfiguration par intérim du Parc national de forêts, a ensuite pris la direction de Châtillon sur Seine où elle a rencontré Denis D’HERBOMEZ sur son exploitation. A noter que, si parfois le chef d’entreprise évoque ses inquiétudes en tant que forestier au sein d’un parc national, il agit pour l’environnement depuis très longtemps.

En effet, il utilise une huile biodégradable quiest une huile émulsionnable. C'est à dire que lorsqu'elle est mélangée avec de l'eau de pluie elle se dégrade naturellement.



C'est pourquoi depuis 1999, tout engin neuf est équipé de ce procédé. Les chaînes de tronçonneuses sont également lubrifiées avec une huile BIODEGRADABLE. Depuis plus de 20 ans c'est le choix de Denis D'HERBOMEZ de préserver la nature. Il est à noter que cette huile coûte 5 à 6 fois plus chère qu'une huile normale.

« Son prix baissera quand tout le monde fera l'effort de se soucier de la nature ! »

 

Elisabeth BORNE a ensuite repris le chemin de la gare de Montbard… toutes sirènes hurlantes… et à deux doigts de manquer le train de retour à Paris.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un Contrat de Canal... Un enjeu de territoire pour 15 intercommunalités et 2 départements
Porteur d'avenir, le canal de Bourgogne mobilise les énergies et...
CRBFC, la commission permanente du 7 avril 2017 attribue 74,7 millions d'euros d'aides
Culture, économie, emploi, gestion des réserves naturelles...
Caisse des Dépôts : cap sur le tourisme et la transition territoriale
Suite aux bouleversements induits par la loi NOTRé, la Caisse des...
Ils ont dit Oui à la V3 de la Charte du futur Parc National à 78,77 % ... qui prend donc son envol vers le bureau de Nicolas Hulot !!!
Bien sûr, depuis 8 ans il y eût des grincements de dents, des...
Le futur parc national à votre rencontre
L’enquête publique de l’automne 2018 sera une des...
Le GIP en charge de la création du 11ème parc national lance un appel aux porteurs de projet des 127 communes du futur Parc national.
Vous êtes artisan, entrepreneur ou particulier, vous souhaitez...
Le 11ème parc national est définitivement baptisé "Parc National des Forêts en Champagne et Bourgogne"
Parc national de forêts en Champagne et Bourgogne, ce sera le nom du...
Il est né le Parc National !
A quelques semaines de Noël et après plus de 10 ans de gestation,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.