Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg

Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg

Info+ :

Plan de financement du projet centre-bourg :

Budget global de l’opération : 1.012.610 €

- Conseil Départemental : 500.000 €, soit 49,38 %
- Région : 65 000 €, soit 6,42 %
- État : 105.000 €, soit 10,37 %
- autofinancement : 342.610 €, soit 33,83 %.


29 janvier 2020

Ancien chef-lieu de canton, située en bord de rivière, Pontailler-sur-Saône jouit d'un emplacement propice à la balade et au tourisme, mais elle pâtit d'un centre bourg qui manque d'attractivité. C'est ainsi que Monsieur le maire, Joël Abbey et son équipe municipale ont imaginé un projet urbain de revitalisation du centre-bourg ayant pour objectif d’améliorer le cadre de vie et la qualité de vie des Pontilliaciens dont pourront aussi profiter les habitants des villages environnants. Et c’est à ce titre que la commune a pu bénéficier du dispositif Cap 100 % Côte-d’Or du Conseil départemental. L'Etat et la région font partie aussi des financeurs. 

Ce vendredi 24 janvier, a été inaugurée la revitalisation du centre-bourg de Pontailler-sur-Saône qui souffrait d’un manque d’attractivité. Cette inauguration est l’aboutissement d’un contrat Cap 100% Côte-d’Or passé entre le Département et la commune. Le contrat a été adopté par le Département de la Côte-d’Or en octobre 2016 et a été signé le 2 août 2017.
Il porte sur deux projets structurants de la commune de Pontailler-sur-Saône, la revitalisation du centre-bourg (500.000 € de subvention du Département), la création d’une salle à vocation sportive et culturelle (398.567,50 € de subvention du Département) pour un montant total de 898.567,50 €

En novembre 2018, la nouvelle salle à vocation sportive et culturelle (en synergie avec le gymnase « Santona ») avait été inaugurée. L’objectif était de maintenir le tissu associatif, d’offrir des conditions de matchs et d’entrainements satisfaisants mais aussi d’accueillir des manifestations culturelles. Coût total de l’opération : 797.135 € avec une participation du Département à hauteur de 398.567,50 € (soit 50%)

Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg

La revitalisation du centre bourg.
Le coût total des travaux de revitalisation du centre-bourg de Pontailler-sur-Saône s'élève à 1.012.610 €, avec une aide au titre du contrat Cap 100%, le Département a attribué 500.000 € de subvention ; soit 49,38 % de la somme globale.

Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg

 

 Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg

Joël Abbey, maire de Pontailler-sur-Saône, François Sauvadet, Président du Conseil départemental, Marie-Claire Bonnet-Vallet, Présidente de la Communauté de communes Auxonne-Pontailler Val-de-Saône, Christophe Marot, Secrétaire Général de la Préfecture, Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de la Côte-d'Or, Rémi Delatte, Député, Jean-Philippe Girard, Conseiller départemental, les élus de Pontailler-sur-Saône.

 

Joël Abbey, maire de Pontailler-sur-Saône

Discours de Joël Abbey, maire de Pontailler-sur-Saône

Chacun doit pouvoir vivre là où il l'a décidé

"L’inauguration de cette nouvelle centralité marque l’aboutissement de notre politique d’aménagement urbain qui a débuté – il faut le rappeler – avec la sécurisation de la traversée de Pontailler et l’aménagement du rond-point Saint-Jean… C’étaient les premiers pas conduisant à la revitalisation de notre centre-bourg, qui, certes, s’inscrit dans une démarche de développement durable mais aussi touristique, mais qui, surtout, a pour objectif d’améliorer le cadre, ainsi que la qualité de vie, des habitants.

Le fait que vous soyez aussi nombreux aujourd’hui montre à quel point ce projet est important pour tous. Cette opération apporte sa pierre à l’attractivité de Pontailler, puisqu’elle bénéficie certes aux habitants mais pas seulement. Elle rayonne sur l’ensemble des communes de l’ancien canton. Dans le même temps, la requalification de l’espace public central, a été réalisée dans le souci de garder un équilibre entre l’espace réservé au véhicule et l’espace dédié au piéton. Tout en gardant le même nombre de places de stationnement qu’auparavant, l’espace offert au public a été créé en harmonie de telle façon qu’il pourra servir pour bon nombre de manifestations, d’animations diverses. Chacun pourra « se l’approprier ». Et il deviendra ainsi un véritable lieu de vie au centre du bourg. C’est le résultat d’une profonde réflexion et d’une vision pour les territoires comme les nôtres, à savoir ceux qui doivent résoudre l’équation inhérente à une implantation en zone rurale tout en étant peu éloignée d’une métropole de taille.

Comme le Président du Conseil Départemental François Sauvadet, que je tiens au demeurant à remercier pour sa présence constante à nos côtés dans toutes les actions de développement, le répète souvent, « il faut tout faire pour que la Côte-d’Or soit un véritable modèle d’équilibre territorial et social ».

Cap sur la modernité

Nous avons choisi de mettre le cap sur la modernité. Cet espace public central, dont la maîtrise d’oeuvre a été confiée au cabinet Quirot et Lenoble, participe à cette construction du présent et de l’avenir.

Nous avons eu la chance de travailler avec des entreprises sérieuses (16 lots au total) qui se sont succédées, se sont croisées, sont intervenues en même temps parfois sur ce chantier. Je tiens à les remercier pour leur professionnalisme. Cette efficacité, cette coordination et la satisfaction globale de tous sur ce chantier, n’aurait été possible sans l’équipe de maîtrise d’œuvre, sans oublier les bureaux d’études et de contrôle.

Ces travaux ont également fait l’objet d’une attention que je pourrais qualifier de quotidienne pendant un an de la part de notre adjoint aux travaux, Sylvain Faivre. Je lui adresse toute ma reconnaissance, et le remercie de plus pour le pupitre qu’il a fabriqué comme ancien menuisier et offert à la Commune. J’en profite pour associer les services techniques, qui ont bien collaboré à ce projet. Enfin, je voulais aussi remercier notre secrétaire générale Adeline Moreau, qui pendant toutes ces années a assuré tout l’administratif des travaux, ce qui n’a pas toujours été simple…

Vous savez tous à quel point, en tant que Président du Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement de la Côte-d’Or (CAUE), je suis sensible à l’architecture, qualifiée par Victor Hugo, de « la grande écriture du genre humain ». Je remercie d’ailleurs la présence du Directeur du CAUE, Xavier HOCHART.

C’est donc une nouvelle page que nous écrivons ensemble aujourd’hui et permettez-moi de profiter de l’occasion pour remercier aussi quelques-uns des architectes dont la plume et le talent nous ont accompagnés ces dernières années :

J’ai déjà évoqué le cabinet Quirot-Lenoble, mais je veux aussi rappeler qu’on lui doit également le Centre scolaire des Berges de Saône. Je pense également à Vincent Mayot, qui a fait aussi beaucoup pour l’articulation optimale entre la traversée et le centre-bourg. Je salue d’ailleurs sa présence et tiens à le féliciter pour avoir remporté l’appel à projets européen lancé par la saline royale d’Arc-et-Senans. Ou encore le cabinet Brandon, piloté aujourd’hui par Christelle André (que je salue pour sa présence), qui a remis sur les rails l’ancienne halle SNCF qui est devenue, à l’époque, la première Maison des Services labellisée en Côte-d’Or – quelques-uns d’entre vous étaient d’ailleurs présents il y a peu pour sa nouvelle labellisation « Maison France Services », inaugurée par Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture, Christophe MAROT, et la Présidente de la Communauté de Communes, Marie-Claire BONNET-VALLET. Je pourrais également citer Jean-Yves Guillemin, dont je salue la présence, qui a su faire de notre port de plaisance et de sa capitainerie un phare pour l’attractivité fluviale de notre commune… mais également pour le tourisme avec les travaux d’aménagement de la base de loisirs de la chanoie. Je n’oublierai pas Pierre Tridon, avec la réalisation de la nouvelle salle à vocation sportive à côté du gymnase, ainsi que le bâtiment créé par l’ancienne communauté de communes pour les associations, et notamment l’entraide cantonale. Tous ont participé à l’édification des fondations permettant de bâtir une commune inscrite de façon résolument moderne dans son temps, le Pontailler du XXIe siècle…

N’ayant pas souhaité alourdir la fiscalité ni trop endetter la commune, afin de ne pas obérer le pouvoir d’achat des habitants ni hypothéquer l’avenir, nous avons mené tous ces travaux grâce à une recherche perpétuelle de subventionnements.

Permettez-moi aujourd’hui encore d’adresser mes remerciements appuyés au Conseil Départemental, et à son Président François SAUVADET, qui nous a une nouvelle fois aidé sur ce projet de 1,67 M€ à hauteur de 500 000 €, l’Etat pour 270 000 euros, ainsi que le conseil régional pour 105 000 €.

Dans les collectivités locales, rien ne se fait sans la mobilisation des élus 

Je voudrais également profiter de cette inauguration pour placer les projecteurs sur les élus dont la mobilisation, je pourrais même parler d’abnégation, a été constante tout au long de leurs mandats. Les élus municipaux sont, à mes yeux, des piliers de la République et le pouvoir local restera toujours essentiel parce qu’il est proche de nos concitoyens. C’est notre force mais c’est aussi une source supplémentaire de responsabilité. Aussi voudrais-je rendre un hommage appuyé à celles et ceux, qui ont fait preuve de cette belle responsabilité durant de nombreuses années et qui ont décidé de ne pas se représenter en mars prochain.

C’est la raison pour laquelle je souhaiterais, aujourd’hui, leur remettre la médaille de la Ville, une Ville qui sait ce qu’elle leur doit :

Je commence, comme il se doit, par Martine Marcadé, adjointe à la solidarité, au cadre de vie, aux affaires sociales. Elue depuis 1989, elle a multiplié les actions pour toutes les générations : des plus jeunes aux plus anciens. Le repas des aînés, le retour des Feux de la Saint-Jean ou encore l’embellissement et le fleurissement de la ville lui doivent beaucoup. Martine, tu as souhaité offrir une rose à toutes les nouvelles mamans à l’occasion de la Fête des Mères, Pontailler tiens à t’offrir une médaille… Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg


Yves Gognat,
élu depuis 2008 mais avec qui nous avons fait route ensemble pratiquement un quart de siècle, lorsqu’il était Directeur Général Adjoint au conseil général, et moi président de la commission infrastructures et transports. C’est à ce titre qu’a été réalisée la traversée de Pontailler dans les années 2000. Sachez que c’est grâce à lui que, pour la première fois, le Département travaillait avec un architecte, notamment M. MAYOT. C’était un peu la Mission Conseil et Assistance aux Collectivités, plus connue sous son acronyme de la Mica, avant l’heure… M. le Président … Mais c’est aussi avec lui, au sein de l’EPAVAL, que nous avons œuvré à la création de la Voie Bleue qui a permis à Pontailler d’être sur les grands tracés européens des véloroutes. Monsieur le président du Syndicat intercommunal d’adduction d’eau et d’assainissement Saône Ognon Vingeanne (SISOV), Pontailler vous est aussi reconnaissant…
 Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg


Jacky Bourdoulous
, à la tête d’un autre Syndicat tout aussi important, le Syndicat intercommunal à vocation scolaire (SIVOS), a fait également beaucoup pour que le territoire du RPI dispose d’un pôle scolaire toujours attractif. Il s’est occupé de la digitalisation de la mairie et des écoles, afin de suivre les évolutions technologiques et améliorer les conditions de travail du personnel et des enseignants. Il a été aussi pour moi d’un grand soutien dans la période difficile de la fusion entre Nobel explosifs et Titanite. Jacky, ce n’est pas toi qui pour une fois prendra la photo de cet événement, puisque c’est à ton tour d’être sous les projecteurs avec la remise de la médaille de la Ville de Pontailler…

Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg


Je terminerai par Bénédicte Moniot qui a participé avec les 19 maires, dont quelques-uns sont ici aujourd’hui, à l’avènement de la communauté de communes du canton de Pontailler-sur-Saône, créée en 2003. Nous avons ensemble pris notre bâton de pèlerin afin de nous rendre dans les communes de l’ancien canton pour transformer, à l’époque, le SIVOM en Communauté de communes.

Nous avons ensuite engagé des projets importants : avec les maires de l’époque (il en reste actuellement 8 toujours en fonction sur les 19). Nous avons réalisé la maison des services et la Patouille… N’est-ce pas M. PICCI… Et, c’est grâce au professionnalisme et au savoir-faire de la secrétaire générale de la communauté de communes, que ces projets ont aussi pu devenir réalisations à Pontailler. Nous n’avions pas de services techniques, et c’était toi, Bénédicte, qui allait aux réunions de chantier toutes les semaines. Bénédicte, c’est avec plaisir que je te remets la médaille de la Commune.


Pontailler-sur-Saône fait appel à Cap 100% Côte-d'Or pour revitaliser son centre bourg


Nombre d’entre vous mériteraient, je le sais, les mêmes louanges. Que tous les élus qui m’ont accompagné durant ces années passionnantes reçoivent ma gratitude pour leur dévouement au service de l’intérêt général. Car, comme le disait fort justement Nelson Mandela, « aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès ». Aussi c’est collectivement, au nom de toute l’équipe qui m’entoure, que je conclurai en vous adressant, à vous toutes et à vous tous, mes meilleures voeux pour cette année 2020.

Je n’oublierai pas les plus fragiles, celles et ceux qui souffrent de la maladie ou subissent la précarité… Je vous adresse, à toutes et tous, mes vœux de santé et de bonheur pour vous-mêmes, pour vos familles et pour tous ceux qui vous sont chers. « L’avenir est une porte, le passé en est la clé » disait Victor Hugo. Je souhaite donc pour la décennie à venir pleine réussite à la nouvelle municipalité."

François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

Discours de François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

Avant de présenter les raisons qui ont permis d'aboutir à la signature du contrat Cap 100% Côte-d'Or, le Président a souhaité rendre hommage à Joël Abbey qui va tirer sa révérence et quitter son mandat de maire.

"Je suis très heureux d’être ici parmi vous ce soir à l’occasion de l’inauguration du centre-bourg de la commune de Pontailler-sur-Saône. Je souhaite tout d’abord remercier Joël ABBEY, maire de Pontailler-sur Saône, toute l’équipe municipale ainsi que l’ensemble des organisateurs de cet événement. Je veux avant tout profiter de cette occasion pour le féliciter de son engagement pour sa commune et pour la Côte-d’Or. Car Joël ABBEY est aussi Président du CAUE.

Joël ABBEY est un élu local comme on les aime : humain, ardent défenseur de sa commune, fin connaisseur du territoire de la Côte-d’Or et ayant un profond sens de la proximité. Durant les 31 années consacrées à votre commune, dont 19 années en tant que maire, vous avez obtenu des résultats remarquables.

Vous avez su projeter Pontailler dans la modernité et rendre votre ville agréable et accueillante. Vous vous êtes battu pour des valeurs qui vous ont toujours été chères et que nous partageons tous en tant qu’élus locaux : défense du territoire rural, protection de l’environnement, l’accès à la culture pour tous ou l’attention au maintien d’un maillage médical équilibré. Un engagement pour l’intérêt général qui n’est pas étranger à votre première vie en tant que médecin et qui vous a poussé devenir médecin volontaire dans le corps des sapeurs-pompiers.

Ce souci de l’intérêt général et du développement de votre commune, vous l’avez montré avec patience et conviction, persuadé que cet exercice est inhérent à la démocratie. Vous l’avez montré en entretenant des relations sincères avec vos concitoyens. D’ailleurs ils vous ont montré leur confiance à 5 reprises en tant que maire et à 3 reprises en tant que conseiller général. Enfin, vous l’avez montré aussi en vous attachant à rester au plus près des habitants de votre commune et au plus près de leurs réalités.

Ainsi, votre parcours est caractérisé par la mise au service de la collectivité de vos compétences gestionnaires incontestables, de votre force de caractère rare et de vos qualités de cœur précieuses. Aussi, à l’heure où vous avez décidé de ne pas briguer un nouveau mandat, je voudrais que nous prenions le temps de vous applaudir chaleureusement pour votre parcours.

Notre investissement au profit de Pontailler-sur-Saône témoigne de l’engagement du Département aux côtés des collectivités et des habitants, nous sommes résolus à tout faire pour que chacun puisse s’imaginer un avenir là où il a décidé de résider ; nous voulons donner aux habitants les raisons d’être fiers de leur territoire. C’est tout le sens de la mission du Département, 1ère collectivité de la proximité et de la solidarité humaine et territoriale, attentive au quotidien des habitants, soucieuse de leur bien-être et de leur épanouissement, œuvrant à préserver un avenir à nos jeunes générations attachées à leur territoire et leur environnement."

Pourquoi un contrat Cap 100 % Côte-d’Or au profit de la commune de Pontailler-sur-Saône ?

"Ce contrat permet de financer 2 projets structurants, la revitalisation du centre-bourg et la création d’une salle à vocation sportive et culturelle. Le montant total de ce contrat Cap 100 % Côte-d’Or est de 898.567,50 €, pour le Département c’est un engagement financier conséquent mais c'est une fierté que nous soyons le 1er financeur aux côtés de la commune. Rappeler ces chiffres est loin d’être anodin, cela illustre aussi la responsabilité que nous avons envers nos administrés, du bon usage de l’argent public.

Fruit d’une étroite collaboration entre collectivité, entreprises et architectes (Maître d'œuvre : Bernard QUIROT Architecte), ce projet s’inscrit dans le cadre de la revitalisation du centre-bourg. C’est un projet ambitieux qui permettra de renforcer l’attractivité de la commune, de préserver et valoriser le patrimoine, d’offrir un cadre de vie agréable et une offre commerciale de qualité notamment via la construction d’une halle couverte. Une place est tout un symbole pour une commune. C’est un lieu d’échanges, de rencontres, un symbole du vivre ensemble et de la vie démocratique dans la Cité. Et après plusieurs mois de travaux, je me réjouis du remarquable résultat.

Un remarquable résultat, cher Joël, à l’image de votre mandat et de l’ensemble des réalisations que vous avez porté, avec votre équipe, pour métamorphoser Pontailler-sur-Saône en une ville accueillante où il fait bon vivre, et en un ancien chef-lieu de canton qui a su mettre le cap sur la modernité. C’est un exemple qui illustre le fait que le Département est, et restera, aux côtés des élus entreprenants et déterminés, au service de l’intérêt général et de l’équilibre des territoires. C’est tout le sens de nos Cap 100%."       


Puis le Président a présenté les autres interventions du Département au profit de la commune

Aide FAVA en 2019 au profit du canton d’Auxonne (15.159,80 € pour 39 associations) et de Pontailler-sur-Saône (4.250 € pour 8 associations). Ces 2 dernières années ce sont près de 150.000 € investis pour Pontailler par le Département au travers de différents programmes et aides sectorielles.

L’aménagement numérique : 2020, année du tournant FTTH
"C’est un enjeu majeur qui conditionne la réussite de notre Département dans le 21ème siècle. C’est un investissement indispensable dans la lutte contre la fracture numérique et contre l’illectronisme. Un défi d’avenir de même ampleur que les révolutions industrielles qui ont vu apparaitre la mécanisation ou encore l’électrisation de nos villes et villages. L'aménagement numérique de nos territoires est l'une des grandes priorités du Département.

Point de situation du déploiement du numérique en Côte-d’Or
Fin de l’année 2019, 460 communes de Côte-d’Or ont bénéficié d’un débit de plus de 8 Mb/s, soit le débit nécessaire pour accéder à une offre triple-play (TV, téléphonie, internet). Parmi ces 460 communes, 210 sont reliées par le Département en propre. Fin 2020, 100 % des 698 communes de Côte-d’Or seront reliées au triple-play. Ainsi, pour le canton d’Auxonne, 12 communes ont d'ores et déjà été traitées par la solution de la fibre optique au cœur du bourg pour un investissement d’environ 1,8 M €.


Pontailler-sur-Saône, siège d'un central téléphonique, dispose d’une couverture est très correcte
Il y a 711 lignes téléphoniques : 33 disposent d'un débit entre 4 et 8 Mb/s et 678 au-delà de 8 Mb/s. Par ailleurs, 545 lignes téléphoniques sont éligibles au VDSL (débit jusqu'à 100 Mb/s). Commune traitée par Altitude Infrastructure : ouverture commerciale fin 2021 selon l’opérateur."

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Cap 100% Côte d'Or, un outil d'aménagement au service des collectivités, au service des populations
François Sauvadet, ancien ministre, Président du Conseil...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...
Commission permanente du 13 mars ; 30 rapports adoptés pour un montant global de 6,9 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Comment bien construire ses bâtiments communaux ?
Une des clés de la réussite, quand on entreprend la construction...
Avec le Schéma Directeur d'Aménagement Numérique du Territoire, le Très Haut Débit arrive à Fauverney et Longecourt-en-Plaine
En Côte-d'Or, pas de développement local sans très haut...
Conseil départemental : Les territoires avant tout
Trouver des économies pour répondre aux exigences...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.