ARS - Covid-19 : Etat de situation et accidents domestiques

ARS - Covid-19 : Etat de situation et accidents domestiques

Info+ :

Attestation de déplacement dérogatoire (numérique ou papier) et justificatif de déplacement professionnel  içi

Solidaires toujours mais #restezchezvous !
Partout des initiatives solidaires s'improvisent, se structurent pour venir en aide à ses voisins, à ceux qu'on ne connait pas, à ceux qui n'ont pas de toit au dessus de leur tête pour faire barrage au #coronavirus. Suivez notre rubrique et nos # et n'hésitez pas à nous informer de tout ce qui se s'organise autour de vous !
Envoyez-nous vos initiatives et témoignages içi

 COVID-19

 

COVID-19

Fonds de solidarité pour les entreprises, indépendants, entrepreneurs

Fonds National de Solidarité


04 mai 2020

L’épidémie de COVID-19 maintient en tension le système de santé régional qui prend encore en charge plus d’un millier de patients. Rester chez soi demeure une nécessité absolue, en étant attentif aux risques d’accidents et d’intoxications, en particulier des plus jeunes

Alors que 2 495 personnes sont de retour à domicile, 1 143 patients sont soignés ce 3 mai dans les hôpitaux de la région pour des formes graves de COVID-19.
Parmi ces malades, 174 sont pris en charge dans les services de réanimation.
856 décès sont recensés en milieu hospitalier.


L’indispensable confinement peut favoriser la survenue d’accidents domestiques impliquant en particulier les enfants, comme l’a observé l’Association française des centres anti-poison et de toxico-vigilance énonçant quelques gestes simples pour les éviter :

-Ranger les produits ménagers ou professionnels dans un placard fermé ou en hauteur,
-Placer les flacons de solutions hydro-alcooliques hors de portée des jeunes enfants après leur utilisation,
-Ranger tous les médicaments en hauteur ou dans une armoire à pharmacie fermée,
-Ne pas transvaser de produits en dehors de leur récipient d’origine,
-Ne pas mélanger les produits entre eux, surtout s’ils contiennent de la javel, -Porter des protections adaptées (notamment des yeux) pour la fabrication/utilisation des produits, -Surveiller les jeunes enfants pour qu’ils n’ingèrent pas des objets (piles bouton, billes métalliques ou billes / perles d’eau).
Les centres anti-poison assurent des téléconsultations médicales gratuites, en urgence, 24 heures sur 24.
Pour la Bourgogne-Franche-Comté, le numéro à composer est celui du centre de Nancy : 03 83 22 50 50.

Toutes les recommandations sur le site de l’ARS :
https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/coronavirus-les-informations-utiles

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Deux territoires ancrés, deux hommes engagés
Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin. A en croire le vieil adage,...
Ouverture du centre de vaccination de grande capacité au Zénith de Dijon
Un centre de vaccination de grande capacité ouvre au Zénith de...
BSB consacre 1M d'euros à des fonds de soutien
BSB annonce la création ce mois d’avril des « Fonds BSB...
Chenove, le social en action
Alors que la crise sanitaire a amplifié les difficultés sociales,...
COVID-19 BFC : Rester mobilisé pour diminuer la pression sur les établissements de santé
Le niveau de circulation virale commence à diminuer mais demeure...
Offrez vous un concert avec "Les violes d'Eole"
Mairies, sites historiques, associations caritatives, le consort des "Violes...
Relooking et ravalement de façade pour l'Institut de Vigne de Semur-en-Auxois, le Département s'engage!
C’est un projet ambitieux qui valait bien une présentation...
Secrétaire de mairie, cheville ouvrière des communes
Depuis 35 ans, Danielle Ghilardi occupe la fonction de secrétaire de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.