Orvitis reprend ses activités avec précaution

Orvitis reprend ses activités avec précaution

Info+ :

Avec 13500 appartements ou maison à louer sur 130 communes de Côte-d'Or, Orvitis, premier bailleur du département, propose à des loyers modérés des logements de qualité, accessibles à plus de 70 % des familles.

Pour être au plus près de ses clients et de son patrimoine, et être le partenaire efficace des collectivités locales, Orvitis s'est doté de moyens et de méthodes d'une entreprise moderne et responsable. Il s’est organisé sur le territoire, multipliant les points d’accueil et intensifiant sa présence sur le terrain.

Orvitis œuvre pour offrir aux familles aux revenus modestes un habitat de qualité à des loyers modérés, un cadre de vie propice à l'épanouissement de chacun. L’Office accompagne également les collectivités locales dans des projets d’aménagement du territoire.

www.orvitis.fr

 

Informations CORONAVIRUS

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI

 


20 mai 2020

Depuis le 11 mai, l’activité d’Orvitis liée à sa mission principale de bailleur social a repris ; ainsi mardi 19 mai, François-Xavier Dugourd a effectué la première remise de clés post-confinement. 

Remise de clefs aux locataires

Une activité qui reprend avec les mesures de précaution

 

Durant la période de confinement, l’activité d’Orvitis liée à sa mission principale de bailleur social a été organisée au bénéfice de sa clientèle pour :

- les interventions indispensables, pour la sécurité des personnes et des biens, en concertation avec les entreprises pour des pannes majeures (chauffage, fuite d’eau, ascenseur...) et les prestataires pour un service minimum de nettoyage des parties communes ;

- les remises de clefs aux locataires, dans l’impossibilité de reporter leur entrée, notamment pendant le premier mois de confinement. Et inversement, la reprise des logements pour les locataires qui avaient organisé leur départ ;

- les demandeurs, avec la tenue régulière de la Commission d’Attribution des logements, pour satisfaire les demandes en instance et anticiper la reprise d’activité.

- Au-delà, un dispositif de veille active a été déployé, en particulier auprès des locataires séniors, pour garder un contact, prendre simplement des nouvelles ou encore déceler des situations fragiles et apporter un soutien éventuel.

 

Depuis le 11 mai, l’activité avec les mesures de précaution

Prestations et travaux

- Les interventions liées aux contrats de maintenance ou d’entretien régulier des équipements dans les logements sont assurées par les prestataires.

- Les travaux programmés de remplacement d’équipements (ex : changement de convecteurs...) ont repris.

Les entreprises interviennent après rendez-vous fixé avec les locataires, et dans le respect des mesures barrières. Une campagne d’information de tous les locataires a été réalisée, en leur demandant de faciliter les accès aux techniciens.

200 entrées dans les logements à venir

Une trentaine de remises de clefs ont été effectuées en mars et avril aux locataires, dont l’attribution d’un logement était antérieure au 17 mars, et qui n’avaient pu reporter leur date d’emménagement. Plus de 120 de familles avaient préféré différer leur entrée.

Depuis le 17 mars, début de la période de confinement, et jusqu’à ce jour, la Commission d’Attribution des Logements d’Orvitis a tenu une vingtaine de séances de façon dématérialisée, avec 200 dossiers examinés et 141 propositions d’attribution de logements.

Pour anticiper la reprise, les entrées en suspend (120) et celles dans les logements attribués pendant la période de confinement ont été préparées et organisées de façon méthodique. 

- Pour une visite préalable du logement, avant acceptation de la proposition, Orvitis s’est doté d’un système de prises de vues 360° avec montage pour création de visite virtuelle de l’appartement.

- Les signatures de bail ont eu lieu uniquement sur rendez-vous en Agence, dans le respect des gestes barrières, dans des bureaux spécialement aménagés pour préserver la santé de tous. Les premiers rendez-vous ont été organisés par téléphone fin avril, pour des signatures à partir du 11 mai.

- Qu’il s’agisse du contrôle de fonctionnement des équipements, des réparations éventuelles, du nettoyage des logements... toutes les prestations ont été assurées individuellement, par les différentes entreprises, depuis la fin avril.

Depuis le 11 mai, l’entrée dans le logement reprend son process avec la visite d’état des lieux contradictoires et la remise officielle des clefs. Pour la sécurité et la santé tant des futurs locataires que des agents d’Orvitis, l’état des lieux se déroule selon le respect des gestes barrières, en présence physique d’un seul membre de la famille du locataire.

A ce jour, plus de 220 entrées dans les lieux sont  programmés d’ici la fin juin (habituellement, la moyenne mensuelle est d’environ 130 entrées).

 

 orvitis

François-Xavier Dugourd, Président d'Orvitis, remet les clés à la nouvelle locataire. A cette occasion il a rappelé que, pendant le confinement, l'office a continué de fonctionner avec les collaborateurs en télétravail, avec l’appel systématique des locataires pour prendre de leurs nouvelles, notamment pour les plus âgés, ou encore avec des commissions d’attributions dématérialisées présidées par Joël Abbey.
Pour y parvenir, l'office a dû adapter ses outils comme par exemple la mise au point d’un système de prises de vues à 360 degrés qui permet d’organiser des visites virtuelles d’appartements.

Vos commentaires

Martine Couraleau
a publié le 22/05/2020 08:08
bonjour , en lisant cet article Orvitis, je me demande si je ne suis pas une personne fantôme a la recherche d'un logement sur Dijon, il me semble que cela fait 7 ans que je renouvelle ma demande, et aucune réponse , bref, suis obligée de me retourner sur le privé , car je n'en aurai jamais chez vous , merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.