La Côte d'Or a vu rouge et passe au vert... Rigueur et civisme sont de mise ! #onrestevigileants

La Côte d'Or a vu rouge et passe au vert... Rigueur et civisme sont de mise ! #onrestevigileants

Info+ :

Informations CORONAVIRUS

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

Ne restez pas seul !

Un numéro vert est à votre disposition si vous vous sentez isolé le  0800 130 000

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI


28 mai 2020

VERT c’est la couleur du printemps, de l’espoir qui revient en Côte-d’Or après plus de deux mois de confinement La deuxième phase du déconfinement et de la repise d’activité est là et dans certains cas dès ce long weekend férié ! En quelques points, ce qui sera vert de vert dès le 2 juin et vert si tout va bien le 22 juin. A retrouver plus bas les communiqués de madame la présidente de Région, Marie Guite Dufay et de monsieur le président du Département, François Sauvadet.

LE POINT !

Les bars, les restaurants, comment va-ton procéder ?

Des envies d’un petit verre en terrasse ou d’une bonne pizza entre amis ou avec les enfants ? Dès le 2 juin, vous pourrez vous installer, de préférence en terrasse, pas plus de 10 personnes par table et 1m d’espacement entre chaque table, pour passer un bon moment.

Par contre, une limonade ou un expresso au comptoir et debout, c’est râpé pour le moment. Il faudra attendre… Donc à suivre !

Le port du masque sera obligatoire pour tous les personnels d’accueil, de cuisine et de service. N’oubliez pas le vôtre !

Vous êtes propriétaires ou gestionnaires d’un hébergement de tourisme. La saison estivale vous attend dès le 2 juin, bougez, communiquez, innovez… Les clients attendent et sont fins prêts à boucler leur sac à dos ou leur valise à roulettes.

Envie de piquer une tête, de soigner vos abdos ? C’est parti pour vous dès mardi prochain, mais attention aux règles de distanciation qui restent de rigueur #onrestevigilants !

Au théâtre et dans les musées, une règle d’or en zone verte, DISTANCIATION et port du masque OBLIGATOIRE. N’allez pas en avaler votre programme pour autant.

Pour la petite glace ou le truc qui croque à l’entracte au cinéma, ce sera pour le 22 juin, pour des raisons de programmation des salles. Mêmes règles qu’au spectacle ou devant un Yan Pei Ming DISTANCIATION et port du masque OBLIGATOIRE.

Un peu fatigué d’être parent, prof, télétravailleur tout en même temps et vos enfants se sentent un peu perdus dans les copains et le super prof de maths, école, collèges et lycées seront tous ouverts dès le 2 juin. Mesures sanitaires drastiques pour ne pas se louper et mise en place du recours massif au programme «sport-santé-culture-civisme » pour palier au roulement des élèves dans les classes et redonner une vie sociale au enfants et aux ados.

Dès le 22 juin, inscription dans les colonies de vacances et si le cœur vous en dit, vous pourrez même, dès le 2 juin, aller faire un tour à plus de 100km à vol de moineau et dès ce weekend gambader dans les parcs et jardins côte d’oriens.

Mais attention, on respecte les règles de distanciation, les protocoles sanitaires qui s’imposent dans certains lieux. Et sur la plage du lac Kir, on éloigne sa serviette avant d’exposer son bronzage !

La liberté redevient la règle et l'interdiction devient l’exception depuis plusieurs semaines !

 

Marie-Guite DufayLe Premier ministre vient d’annoncer que la région Bourgogne-Franche-Comté «  repasse en vert » dès le 2 juin.  « Une décision majeure pour l’économie régionale » a déclaré la Présidente de Région, Marie-Guite Dufay.
Pour accompagner les mesures annoncées par le comité interministériel du tourisme, un vaste plan de relance en faveur du tourisme en Bourgogne-Franche-Comté sera par ailleurs soumis au vote des élus régionaux dès vendredi 29 mai en commission permanente.


Pour la présidente du conseil régional, Marie-Guite Dufay, « il s’agit d’une décision d’une importance majeure pour le territoire. Le classement en zone rouge de la Bourgogne-Franche-Comté depuis le 7 mai constituait un véritable handicap pour l’économie régionale et l’attractivité du territoire. Selon les données publiées par Santé Publique France, le gouvernement n’avait d'autres choix que de lever ces conditions restrictives, au risque d’installer durablement la situation d’une France à deux vitesses . »

Cette décision est également « un soulagement pour l’ensemble des professionnels et des 8000 restaurants, bars et établissements d’hébergement de notre territoire. »
Alors que le secteur de l’hôtellerie, du tourisme, de la restauration et des loisirs a particulièrement souffert de la crise sanitaire, la majorité des établissements faisant face à une baisse de fréquentation de 90 à 100%, Marie-Guite Dufay et Patrick Ayache, vice-président chargé du tourisme, proposeront au vote des élus, ce vendredi 29 mai en commission permanente, un vaste plan de relance en faveur du tourisme pour accompagner les mesures annoncées par le comité interministériel du tourisme. Ce dispositif, qui s’ajoute aux mesures d’urgence déjà prises, et pour lesquelles le conseil régional s’est engagé à hauteur de plus de 80 millions d’euros, aura pour objectif de soutenir les acteurs du secteur touristique dans une dynamique de relance. La région va intensifier son intervention autour de deux axes.

       A destination des professionnels
- Abonder un fonds de relance pour les hébergements touristiques à hauteur de 7 millions d’euros afin de l’ouvrir à toutes les entreprises individuelles.
- Créer une foncière hôtelière régionale pour faciliter la réalisation de projets immobiliers touristiques. Avec ses partenaires la région entrera au capital des entreprises hôtelières pour alléger le poids de l’investissement.
- Développer l’accompagnement des entreprises en matière d’ingénierie financière

      A destination des touristes
- Lancement le 3 juin de la campagne de communication :
#SORTEZCHEZVOUS porté par le comité régional du tourisme afin d’inciter les habitants à passer leurs vacances sur le territoire
- Lancement le 1 er juillet du Pass Découverte pour permettre aux touristes et aux habitants du territoire d’accéder à une centaine de sites touristiques. Les 2000 premiers pass seront offerts par la région sous forme de jeu concours.
- Ouverture à l’ensemble du réseau TER de France pour les abonnés TER de Bourgogne-Franche-Comté

 

 

Réaction de François Sauvadet après l'intervention d'Edouard Philippe sur le déconfinement - Communiqué de presse

Aujourd'hui, Edouard Philippe a donné le coup d'envoi de la deuxième étape du déconfinement. A partir du mardi 2 juin, la Côte-d'Or va passer en "vert". Cela ne signifie pas que le virus ne circule plus mais cela veut dire que les indicateurs sanitaires permettent une levée de certaines mesures contraignantes.

Par exemple, les parcs et jardins pourront rouvrir. De même, les collégiens de 6ème et 5ème effectueront leur rentrée dans les 54 établissements de Côte-d'Or à partir de mardi 2 juin. Ce matin, je me suis rendu au collège Camille-Claudel, à Chevigny-Saint-Sauveur, et au collège du Docteur-Kuhn, à Vitteaux, pour rencontrer les enseignants et les personnels et m'assurer que tout était en place pour permettre un retour en classe des jeunes. Tout est prêt. Les collégiens et leurs parents peuvent être sereins.

Je me félicite que la Côte-d'Or, avec ce classement "vert", puisse reprendre une vie normale. J'avais d'ailleurs saisi le Premier ministre, dès lundi 25 mai, pour lui rappeler l'importance pour notre département de pouvoir bénéficier de cette couleur verte. La situation était en effet paradoxale. L'ensemble des indicateurs étaient bons et la Côte-d'Or restait "rouge". Vert + vert + vert = rouge ! Le classement, figé depuis le jeudi 7 mai dernier, était devenu aussi obsolète qu'incohérent. Autre incohérence, le Gouvernement avait parlé de départementalisation et son dispositif épousait les contours des régions. Il était temps de revenir aux réalités du terrain !

Néanmoins, même si la Côte-d'Or est désormais "verte", j'insiste sur le fait qu'ilfaut continuer de respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale. J'invite également tous les Côte-d'Oriens à porter un masque dans les espaces publics.

Et maintenant ? La vie économique et sociale va pouvoir reprendre son cours.

Les cafés, restaurants, hébergements, hôtels vont pouvoir rouvrir en respectant un protocole sanitaire strict. C'est une bonne nouvelle pour la Côte-d'Or. Tous ces établissements représentent une partie de l'âme de notre département. Ils sont un pan essentiel du secteur touristique qui fait la renommée de notre belle Côte-d'Or.
Alors que le Gouvernement a maintes fois rappelé que les vacances estivales seront essentiellement franco-françaises, notre département a un rôle à jouer. A nous, Conseil départemental et Agence départementale du Tourisme, de tout mettre en place pour inciter les Français à venir découvrir les richesses patrimoniales et culturelles de la Côte-d'Or durant l'été. Dans cette optique, la suppression de la barrière des 100 km est une bonne nouvelle pour nos territoires.

Je pense également à nos entreprises, aux milliers de TPE, PME, commerçants, artisans et autoentrepreneurs qui irriguent nos territoires. Ce classement "vert" va leur permettre de reprendre plus sereinement leur activité. Je sais que beaucoup d'entre eux traversent une période difficile. Nombreux sont ceux qui m'ont directement sollicité. Je veux leur dire que le Département sera à leurs côtés.

Lundi 15 juin, je soumettrai à l'Assemblée départementale un ambitieux plan de soutien de l'économie locale et des territoires. Je n'ai pas l'intention d'entrer en concurrence avec les dispositifs mis en place par l'Etat ou la Région. Non, il s'agira d'agir en proximité, en partenariat avec les acteurs locaux, pour répondre aux besoins précis exprimés sur le terrain. Notre plan viendra combler les trous dans la raquette.

Communes, intercommunalités et associations ne seront pas oubliées. Même au coeur du confinement, le Département a continué d'agir et d'être présent au quotidien. Alors que 555 communes sur les 698 du département disposent désormais d'exécutifs en ordre de marche, je veux dire à tous les élus locaux que les communes et les territoires peuvent compter sur le Département. Je m'engage notamment à maintenir en 2021 le même niveau d'investissements qu'en 2020. Je rappelle d'ailleurs qu'avec 100 millions d'euros d'investissements prévus au budget 2020, le Département est le premier investisseur de Côte-d'Or. Et 100 millions d'euros investis dans les communes et les territoires, ce sont plusieurs centaines de millions d'euros qui profiteront à l'économie locale, aux entreprises côte-d'oriennes et, in fine, à tous les Côte-d'Oriens.

Pour terminer, j'ai une pensée pour les plus fragiles de nos compatriotes et pour les familles qui ont perdu un proche. Depuis le début de la crise sanitaire et tout au long du confinement, le Département a continué d'assumer ses missions de chef de file des solidarités humaines. Après cette crise inédite par son ampleur, nous nous attendons à une hausse des difficultés sociales dans les prochains mois. Nous ferons face.

La Côte-d'Or est passée en "vert". L'épidémie n'est pas terminée et nous devons tous continuer d'avoir une attitude prudente et responsable. Mais la vie normale va pouvoir, petit à petit, reprendre. Le Département assumera toute sa part dans la relance et la reconstruction qui s'annoncent.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Région Bourgogne-Franche-Comté : Plan d'urgence et de solidarité aujourd'hui... et demain
La Région Bourgogne Franche-Comté a voté en...
Le département, l'échelon territorial des solidarités
Alors que le début du déconfinement s’annonce,...
Commission Permanente du Conseil Départemental de la Côte d'Or.
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Commission Permanente du Conseil Départemental, 6 millions d'euros pour la Côte-d'Or !
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Commission permanente du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.
Le Conseil Départemental agit concrètement sur le terrain pour le...
Session du Conseil départemental : Le débat budgétaire pour 2016
Le Conseil départemental de la Côte-d’Or s’est...
Cérémonie des voeux du Conseil Départemental
François SAUVADET, Député de la...
Le budget 2016 de la Bourgogne-Franche-Comté
Marie-Guite Dufay, présidente de la région...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.