Sécheresse en Côte-d'Or : Après un printemps sec et chaud, les premières mesures de restriction sur l'usage de l'eau sont prises à compter de lundi 8 juin

Sécheresse en Côte-d'Or : Après un printemps sec et chaud, les premières mesures de restriction sur l'usage de l'eau sont prises à compter de lundi 8 juin

Info+ :

Informations CORONAVIRUS

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI


08 juin 2020

Après avoir réuni la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, des chambres consulaires, de la profession agricole, de la fédération de pêche et des commissions locales de l’eau, le Préfet de Côte-d’Or a signé un premier arrêté de constat de franchissement de seuil applicable à partir du 8 juin.

Le déficit de pluviométrie de l’hiver 2019 et du printemps 2020 n’ont pas permis la recharge des nappes souterraines.

Par ailleurs les premiers mois du printemps ont été très chauds en Côte-d’Or, ce qui favorise l’évaporation de l’eau en surface.

Ainsi, il est constaté depuis cette semaine le dépassement du premier seuil de surveillance des rivières, le seuil d’alerte, pour 7 des 18 territoires de Côte-d’Or, en jaune sur la carte.

Dans ce contexte, le Préfet de Côte-d’Or a, après avoir réuni la cellule départementale de ve ille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, des chambres consulaires, de la profession agricole, de la fédération de pêche et des commissions locales de l’eau, signé un premier arrêté de constat de franchissement de seuil applicable à partir du 8 juin.

Certaines mesures s’appliquent à l’ensemble du territoire du département :

Pour les particuliers

Sur tout le territoire du Département

 

 Arrosage des pelouses

 Interdit

 

Arrosage des potagers, des massifs fleuris, et des plantations des commerces de végétaux

 Interdit de 10 heures à 19 heures

 

 

 Lavage des véhicules à son domicile, lavage des toitures,
des façades et des abords des immeubles

Interdit
sous réserve des strictes nécessités de l’hygiène publique

Remplissage des
piscines privées

Interdit
sauf 1ère mise en eau de piscines dont la livraison des travaux ne peut être réalisée qu'après remplissage, sous réserve de l'accord du maire en liaison avec le gestionnaire du réseau d'eau potable

 

Pour les collectivités

Sur tout le territoire du département

Arrosage des pelouses,
des espaces verts,
des massifs fleuris,
des aires de loisirs et
des terrains de sport,
de la surface enherbée du tram

Interdit
sauf pour les usages suivants et uniquement de 19h à 10h :
- les surfaces à vocation sportive, précisément délimitées, où évoluent les usagers,
- les massifs fleuris,
- la plate-forme enherbée du tram.

 

Lavage des voies et trottoirs, à l'exclusion des nécessités de salubrité publique

Interdit

 

Certaines mesures s’appliquent uniquement sur les 7 territoires en alerte, en jaune sur la carte :

Sur les 7 bassins versants concernés (en jaune sur la carte), cet arrêté met en place des mesures de restriction d’usage pour les activités agricoles, industrielles et les golfs.

USAGES

Sur les 7 bassins en alerte, en jaune sur la carte

 

Irrigation agricole

L’irrigation est interdite de 12 heures à 17 heures et du samedi 12 heures au dimanche 17 heures.

 

Le débit de pompage est limité au débit transitant dans des buses de diamètre 24 mm.

Pour les prélèvements directs en rivière, dans le canal de Bourgogne, ou à moins de 300 mètres des berges dans les sous-bassins dont la liste figure à l'art. 5-a) ou à moins de 150 mètres des berges pour les sous-bassins dont la liste figure à l'art. 5-b), il est, en outre, mis en œuvre une gestion collective par sous-bassin versant par organisation de tours d’eau, ou de toute autre modalité concertée entre les exploitants concernés. Cette gestion collective doit conduire à limiter le prélèvement en rivière sur le sous-bassin versant concerné à un volume égal, au plus, à 70 % du volume autorisé.

Il est rappelé que quel que soit le seuil atteint, l'irrigation à partir de réserves dûment autorisées n'est pas soumise à des restrictions horaires.

 

Usages industriels

Les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau. Le registre de prélèvement réglementaire devra être rempli hebdomadairement.

Les  installations  classées  (ICPE)  doivent  respecter  les  arrêtés  préfectoraux  complémentaires de restriction d'eau en période de sécheresse qui leur auront été notifiés.

 

Golfs

Les arrosages des golfs sont interdits tous les jours de 8 heures à 20 heures

Le préfet est très vigilant quant à la gestion de la sécheresse pour cette année 2020, après deux étés consécutifs très secs en 2018 et 2019. La cellule de veille sera réunie très régulièrement au cours des prochains mois pour veiller aux niveaux des stocks d’eau, coordonner l’approvisionnement en eau potable des communes les plus menacées et prendre, pour tous les usages de l’eau les mesures de restriction adaptées, les contrôler.

Le manque d’eau est de plus en plus perceptible sur notre territoire, année après année. C’est pourquoi l’ensemble des usagers, qu’ils soient particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités, sont invités à faire preuve de sobriété dans leurs consommations et à rechercher des pratiques adaptées à ce nouveau contexte.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Marsannay-la-Côte veut garder son authenticité tout en s'ouvrant sur la modernité.
Jean-Michel Verpillot, Maire de Marsannay-la-Côte, et son équipe...
Conseil Départemental, la commission permanente adopte 26 rapports pour un montant de 4,47 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Châtillonnais : Les forgeron(ne)s créent la fabrique du millénaire
Faire bouger les lignes des territoires ruraux, imaginer l’animation...
Laurence Porte veut préparer aujourd'hui le Montbard de demain
Laurence Porte, Maire de Montbard avait convié samedi 6 janvier les...
Economie et social, deux piliers pour un aménagement équilibré de la COVATI
Luc Baudry, Président de la Communauté de communes des...
Les Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté signent une convention de partenariat avec EDF
Jacky Favret, Président de l’Union régionale des Communes...
Le service public au plus près des territoires, c'est le leitmotiv fléché en jaune de La Poste !
En effet le contrat départemental de présence postale...
La ruralité, une chance pour la France ?
L’association des maires ruraux de France (AMRF) veut contribuer à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.