A Saint-Jean-de-Losne, Orvitis améliore son patrimoine pour le confort de ses locataires

A Saint-Jean-de-Losne, Orvitis améliore son patrimoine pour le confort de ses locataires

Info+ :

Avec 13500 appartements ou maison à louer sur 130 communes de Côte-d'Or, Orvitis, premier bailleur du département, propose à des loyers modérés des logements de qualité, accessibles à plus de 70 % des familles.

Pour être au plus près de ses clients et de son patrimoine, et être le partenaire efficace des collectivités locales, Orvitis s'est doté de moyens et de méthodes d'une entreprise moderne et responsable. Il s’est organisé sur le territoire, multipliant les points d’accueil et intensifiant sa présence sur le terrain.

Orvitis œuvre pour offrir aux familles aux revenus modestes un habitat de qualité à des loyers modérés, un cadre de vie propice à l'épanouissement de chacun. L’Office accompagne également les collectivités locales dans des projets d’aménagement du territoire.

www.orvitis.fr

 

Informations CORONAVIRUS

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI


01 juillet 2020

Afin de mieux satisfaire la demande de logement et de répondre aux attentes des séniors, à leur aspiration de rester le plus longtemps à domicile, Orvitis a engagé la réflexion de rendre accessibles des logements aux personnes en perte de mobilité, notamment dans du patrimoine existant en milieu rural. Les travaux conduits sur les 20 logements du bâtiment situé 7 Chemin des Calotiers s’inscrivent dans cette programmation.

Saint-Jean-de-Losne
Mise en accessibilité de 20 logements et rénovation thermique
bâtiment 7 chemin des Calotiers

Accessibilité et amélioration du confort des 20 logements

Pour répondre aux enjeux du vieillissement de la population, aux attentes des séniors en matière d’habitat, Orvitis a engagé en 2017 une réflexion pour rendre accessible 150 logements dans sept bâtiments existants, notamment en milieu rural, dans des communes où l’offre de ce type d’habitat est faible. Après consultation des résidants, les travaux n’ont pu être menés que pour cinq bâtiments à Genlis, Fontaine-Française, Saulieu, Saint-Jean-de-Losne et Seurre. Des études pour des opérations complémentaires sont en cours de finalisation.

A Saint-Jean-de-Losne, Orvitis compte 110 logements essentiellement en collectif répartis dans huit bâtiments, dont quatre situés chemin des Calotiers, construits au début des années soixante.

Débutés en juillet 2019, et pour une dizaine de mois, les travaux de mise en accessibilité des 20 logements du bâtiment 7 chemin des Calotiers se sont accompagnés de la rénovation thermique du bâtiment.

Dans le même temps, la Commune de Saint-Jean-de-Losne a porté la réalisation d’une nouvelle voirie d’accès plus direct à ce groupe de quatre bâtiments.

A Saint-Jean-de-Losne, Orvitis améliore son patrimoine pour le confort de ses locatairesLa création de l’ascenseur

Parce que l’installation d’un ascenseur n’était pas possible à l’intérieur du bâtiment, une extension a été créée en façade côté entrée. Outre l’ascenseur, cette extension accueille également la nouvelle cage d’escaliers, en remplacement des escaliers intérieur, qui ont dû être déconstruits pour aménager les paliers de desserte de chaque étage et les halls d’accès aux logements.

Pour la réalisation des travaux, et notamment avec la démolition de la cage d’escaliers, un escalier provisoire a été installé à l’extérieur, à l’opposé de l’entrée. A chaque niveau, l’entrée dans le bâtiment et aux appartements se faisait via un palier provisoire aménagé dans un logement.

En intérieur, les travaux ont porté sur :

- le réaménagement et la rénovation complète des paliers intérieurs consécutifs à la démolition la cage d’escaliers.

­- la remise en état des logements utilisés temporairement en palier de desserte et d’accès aux autres logements de l’étage.

La rénovation thermique en façades donne une nouvelle esthétique au bâtiment

Contribuant à l’amélioration du confort des locataires tout en réduisant les consommations d’énergie et ainsi la maitrise des charges de chauffage, les travaux ont concerné :

­- l’enveloppe du bâtiment, avec la pose d’une nouvelle isolation par l’extérieur des façades, ainsi que le renforcement des isolations en sous-sol,

­- le réseau de distribution de chaleur, avec une reprise du calorifugeage,

­- la pose d’un compteur individuel des consommations de combustible pour le bâtiment, raccordé à une chaufferie collectives),

­- dans les logements : le remplacement de certains équipements par des nouveaux matériels plus performants, comme une VMC avec bouches d’extraction hygroréglable (débit en fonction du degré d’humidité) et des radiateurs avec robinet thermostatique et répartiteur de frais de chauffage.

A noter également la sécurisation de la toiture-terrasse, avec l’installation de garde-corps.

L’amélioration de la performance énergétique. Avec ces travaux, les consommations d’énergie devraient diminuer d’environ 100 KWH/m²/an. Avec une consommation estimée approchant 90 KWH/m²/an, l’étiquette énergétique passera de la lettre C à B soit BBC rénovation. En termes de dépenses, la facture annuelle devrait diminuer d’environ 5 000 euros.

Eléments financiers

Le coût total de l’opération s’élève à près de 775 000 euros, soit 38 750 euros par logement, financés principalement par prêts contractés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation. Des subventions ont été accordées par :

­- Le Conseil Régional de Bourgogne - Franche-Comté : 130 000 euros au titre du FEDER et d’Effilogis,

­- Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or pour un montant de 50 000 euros,

- EDF au titre des Certificats Economie Energie à hauteur de 10 000 euros.

Intervenants sur l’opération

Mandataire du groupement conception –Réalisation : C3B - Dijon

Maitrise d'œuvre :  AAGROUP – Dijon

Bureau d’études fluides : ELITHIS - Dijon

Bureau de contrôle : SOCOTEC - Dijon

Coordonnateur SPS : APAVE - Dijon

Gros œuvre - Démolition – Serrurerie : C3B - Dijon

Désamiantage : AIRCLEANPRO - Perrecy-les-Forges (71)

Etanchéité : SARL LABEAUNE - Selongey

Portes métalliques : CTS - Ecole-Valentin (25)

Menuiseries extérieures et intérieures : MEUNIER – Besançon

Plâtrerie : ALPHA PLATRE - Quétigny

Revêtement de sols : CALLES SARL - Genlis

Peinture : GENELOT – Quétigny

Ascenseurs : KONE – Dijon

Isolation thermique par l’extérieur : RPPI – Saint-Usage

Echafaudage : EVEREST ECHAFAUDAGE – Chalon-sur-Saône

Sécurité toiture : FRENEHARD – Saint-Symphorien-des-Bruyères (61)

Plomberie – Chauffage – Ventilation - Sanitaires : KRM – Neyron (01)

Electricité : URBANO – Saint-Apollinaire

 

 

A Saint-Jean-de-Losne, Orvitis améliore son patrimoine pour le confort de ses locataires

Une nouvelle voirie : rue du 19 mars 1962

Dans le même temps des travaux de mise en accessibilité des logements et de rénovation thermique du bâtiment situé 7 chemin des Calotiers, la commune de Saint-Jean-de-Losne a porté la réalisation d’une nouvelle voirie, pour améliorer la circulation des véhicules et désenclaver le quartier, tout en réduisant le trafic allée des Bastions du Vauxhall.

L’accès aux quatre bâtiments d’Orvitis est désormais direct depuis l’allée des Bastions du Vauxhall. Pour certains résidants, il évite d’emprunter le quai Molière, pour rejoindre le Chemin des Calotiers.

La réalisation de cette nouvelle voirie, baptisée « Rue du 19 mars 1962 » selon la suggestion des membres de la FNACA locale, a conduit au déplacement de l’aire de jeux d’enfants.

Le montant pour la création de la rue du 19 mars 1962 est de l’ordre de 29 000 euros HT, financés à part égale entre la Commune de Saint-Jean-de-Losne et Orvitis.

 

Intervenants sur l’opération

­    Maître d’œuvre : Cabinet GIEN PINOT Géomètres-Experts Associés - Dijon

­    Travaux : NOIROT TP – Nuits-Saint-Georges

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'association ARCADE développe le design à la campagne
Fondée autour de deux objectifs, la restauration du château et la...
"Croix de nos villages" de Fontaine-Française et de ses environs.
Les croix de village font partie de l'héritage rural de notre...
La compagnie de théâtre le rocher des doms souhaite participer à la vie culturelle des villes et des campagnes.
Malgré son implantation à Talant, la compagnie de...
Un éco-hameau dans un village de 47 habitants, bientôt la réalité !
Longecourt-lès-Culêtre, petit village de Côte-d’Or aux...
Premiers Bâtiments Logements à Energie POSitive en Bourgogne
Alors que la réglementation l’imposera pour toutes les...
Le SICECO ou comment conjuguer énergie et écologie
Entre la date de sa création, en 1947, et aujourd’hui, le SICECO a...
Les Maires ruraux lancent l'Ecoguide 2016 version numérique.
Tandis que la conférence mondiale sur le climat, la COP 22, se tient...
Une association locale fait annuler le schéma régional éolien
Après deux ans et demi de lutte devant les tribunaux, le collectif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.