L'heure des territoires numériques a sonné

L'heure des territoires numériques a sonné

Info+ :

Chiffres-clé (2019) du GIP Territoires Numériques Bourgogne-Franche-Comté

> Plus de 1.700 adhérents

> 5.200 marchés publics publiés en moyenne chaque année

> 36.000 entreprises inscrites sur la salle des marchés

< Plus de 200.000 actes juridiques et pièces comptables télétransmis par an

< Plus de 6.500 interventions réalisées en 2019 (assistance sur site et téléphonique) et plus de 760 personnes formées.

> Plus de 600 sites web livrés

> 7960 fiches de données, en ligne sur le portail IDéO BFC.

 

Informations CORONAVIRUS

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI


29 juillet 2020

La crise sanitaire et le confinement ont permis de souligner le caractère indispensable des services publics et leur interdépendance croissante avec le numérique. Pendant cette période, les communes ont joué un rôle phare sur le terrain mais aussi via les services numériques pour préserver les services publics. Lors de la visioconférence du mercredi 22 juillet, Patrick Molinoz a présenté aux élus les missions de Territoires Numériques Bourgogne-Franche-Comté et plus particulièrement le Plan TerNum 2020-2030 qui consacre ses nouvelles ambitions pour les collectivités.

Le GIP (Groupement d’intérêt public) TerNum BFC qui réunit plus de 1.700 adhérents, tire un constat riche d’enseignements de l’action des collectivités locales pendant le confinement. La continuité de nombreuses missions de service public a pu être assurée grâce au numérique. Le plan TerNum 2030, adopté juste avant la crise sanitaire, trouve donc dans ce contexte particulier une nouvelle justification : la nécessité d’accompagner la transition numérique des collectivités est apparue d’autant plus cruciale dans le contexte de confinement qui a permis de souligner les atouts mais aussi les faiblesses de  la numérisation. Le GIP revient sur les grands axes de son nouveau modèle économique et de gouvernance afin d’en préciser ses composantes et les conditions de sa mise en œuvre.

Confinement oblige, la crise sanitaire du Covid-19 a impacté très fortement les conditionsd’exercice des missions de service public des collectivités et des établissements publics.

Patrick MOLINOZ
Patrick MOLINOZ, vice-président de la Région BFC en charge du numérique, Président du GIP Territoires Numériques BFC et Membre du Groupe des personnes qualifiées au CESE 

« Dans ce contexte exceptionnel la transformation numérique du secteur public a montré toute son utilité pour permettre des échanges sécurisés à distance, s’informer en temps réel, poursuivre ses activités sans se déplacer. Nos 1700 membres ont pu, notamment grâce aux services de la plateforme et à l’accompagnement de l’équipe TerNum, se réorganiser dans l’urgence et garantir ainsi la continuité des services publics, explique Patrick MOLINOZ, Président du GIP Territoires Numériques BFC.

Un accompagnement qui a fait ses preuves lors du confinement

Dès l’annonce du confinement, les équipes de TerNum BFC se sont mobilisées pour renforcer l’accompagnement des adhérents :

- lettres d’informations,
- réalisation de fiches conseils de type boîte à outils (permettant entre autres de choisir les applications les plus adaptées pour mettre en place le télétravail)
- mise en ligne de tutoriels, notamment sur la tenue à distance en visioconférence des conseils municipaux.

S’agissant des services « dématérialisation » et des relations entre l’Etat et des adhérents, ce sont plus de 10.000 actes juridiques et 21.000 flux comptables (réception de facturations et transmission de bordereaux comptables) transmis par la plateforme TerNum BFC pendant la période de confinement.

L’activité ne s’est donc pas arrêtée et a pu se poursuivre grâce à l’adaptation des collectivités et l’implication de l’équipe du GIP.

 

TerNum 2030 : un nouvel élan numérique au profit des adhérents

Patrick MOLINOZ souligne que « l’ambition de TerNum BFC est d’être le tiers de confiance public, c’est-à-dire l’interlocuteur numérique neutre de toutes les collectivités de Bourgogne-Franche- Comté. Son rôle est notamment essentiel pour les plus petites d’entre elles qui, faute d’expertise numérique ou de moyens internes, sont souvent démunies face à des questions très techniques. En Bourgogne-Franche-Comté 90% des communes ont besoin d’être accompagnées pour la réalisation et la réussite de leur transition numérique ».

La nouvelle ambition du GIP, selon son plan TerNum 2030, s’articule autour de 3 axes:

Le GIP TerNum

1.  La création du pôle « Conseil Assistance à maîtrise d’ouvrage, nouveaux services et inclusion numérique »

Le plan TerNum 2030 propose une offre étoffée de nouveaux services pour répondre :

- aux contraintes réglementaires (relation avec l’état),
- à l’essor prochain des « villes et villages intelligents/connectés »,
- au défi de l’inclusion et au développement d’outils numériques de relation avec les citoyens,
- à l’ouverture des données publiques.

Le  nouveau  pôle  « Conseil  Assistance  à  maîtrise  d’ouvrage,  nouveaux  services  et inclusion numérique », en veille constante sur les nouveaux usages, accompagne les collectivités adhérentes dans leurs usages numériques :

- conseils numériques : sélection et appropriation des nouveaux outils, définition de la stratégie numérique ou encore recrutement de profils spécialisés…
- mise à disposition de nouveaux services accessibles (dès le second semestre 2020),
- accompagnement des  adhérents,  y  compris  les  plus  petites  communes, dans  une démarche de type « villes et villages intelligents/connectés ».

 

2.  Le renforcement de la place et du rôle des communes

TerNum 2030 donne une place privilégiée au bloc communal avec deux décisions majeures :

L’augmentation  de  la  représentativité  des  communes  au sein du conseil d’administration du GIP où elles détiennent désormais 66% des sièges.
L’instauration de la gratuité pour les communes de moins de 500 habitants des départements fondateurs du GIP (Côte d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne) qui sont exonérées du paiement de cotisations.

Le GIP TerNum

Cette mesure concerne 1.345 communes des 4 départements bourguignons.

Il s’agit comme l’explique Patrick MOLINOZ : « d’apporter au bloc communal, en particulier aux plus petites communes, les services numériques et l’accompagnement de proximité. La transition numérique ne doit pas être limitée aux grandes villes. C’est une priorité qui relève des principes de solidarité et de défense de l’intérêt général ».

 

Le GIP TerNum

3.  La création d’instances participatives de proximité

TerNum 2030 crée des instances de proximité les « COMmissions NUMériques » (CoMNum) locales pour renforcer les échanges avec ses adhérents et mieux répondre à leurs attentes :

Les  COMmissions NUMériques locales  sont  des  instances  de  dialogue  au  cœur  des territoires. Organisées à l’échelle d’une ou plusieurs intercommunalités elles se réuniront au moins deux fois par an pour recueillir la parole des maires et des secrétaires de mairie :

>Présenter les évolutions réglementaires et techniques,

>Mieux répondre aux attentes et à l’expression de besoins des adhérents,

>Présenter l’offre de services de TerNum et les nouveaux outils opérationnels. Des séances de formation / sensibilisation / échanges sous forme de webinaire (visioconférence) seront généralisées autour des CoMNum notamment.

Le GIP TerNum  www.ternum-bfc.fr est une structure de mutualisation créée en 2008 et portée par six membres fondateurs (Région Bourgogne-Franche-Comté, Etat, Départements de la Côte d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne), dont l’engagement financier permet le déploiement d’une expertise unique en France.

Le GIP TerNum

TerNum porte trois missions principales : déployer des outils et des services mutualisés, valoriser les données publiques et fournir du conseil et accompagner les adhérents dans leurs projets numériques.

Depuis juin 2019, le GIP co-anime la mission régionale pour la médiation numérique, dénommée MedNum BFC, dont la vocation est de préfigurer une plateforme régionale d’inclusion numérique au profit des publics en difficulté afin de leur apporter des services numériques concrets et adaptés.

Les valeurs du Groupement d’Intérêt Public Territoires Numériques BFC :

- la péréquation financière des membres fondateurs,
- la mutualisation des moyens (infrastructures, ressources et outils),
- le partage des pratiques et des connaissances (prestations de formation et d’accompagnement mutualisées).

Le GIP est :

Un organisme à but non lucratif (interdisant la notion de gain ou de bénéfice) dont les administrateurs et le président sont bénévoles.
Un fournisseur de services numériques adaptés à la taille de ses adhérents (des « services de base » d’autant plus nombreux que l’adhérent est petit et des services optionnels « à la carte » d’autant plus nombreux que l’adhérent est grand).
Un expert numérique au service de ses adhérents.

Pour évaluer sa cotisation, de manière instantanée : la calculette TerNum !

Cet outil permet en quelques clics d’évaluer le montant de la cotisation annuelle :

https://www.ternum-bfc.fr/services/evaluer-votre-cotisation

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
A Savigny-lès-Beaune, l'Office de tourisme s'allie à la poste
Un Office de Tourisme qui favorise le développement de son territoire...
Chenôve : Thierry Falconnet veut conjuguer l'urbain à l'humain
Une double inauguration hautement symbolique. En inaugurant conjointement...
Dijon sur le podium de L'Express des villes où il fait bon vivre et travailler
Soucieux de guider les Parisiens désireux de quitter la capitale vers...
Marsannay-le-Bois, une commune où il fait bon vivre.
C'est dans un climat chaleureux et enthousiaste que Christophe Monot, maire de...
Du courage et de l'implication, il en faut ! C'est le credo de Bernard Paut, maire de Vitteaux, à l'occasion de ses voeux 2017
Comme chaque année, Bernard Paut est revenu en détail sur les...
Gemeaux, un village en mutation.
Les habitants de la commune de Gemeaux se sont rassemblés autour de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.