L'humour n'a pas de prix mais l'énergie oui !

02 avril 2014

Des poubelles vivantes qui recrachent les déchets mal triés, un personnage qui se réfugie dans le réfrigérateur pour s’y sentir au frais et que l’on cherche, le spectacle Eco et Gaspillo, mis en scène par l’association Unis-Cité en partenariat avec EDF, invite l’éco-citoyenneté au cœur de l’humour et de la fantaisie.

Ils étaient entre 80 et 90 enfants de 6 à 12 ans à assister au spectacle Eco & Gaspillo ce 2 avril au Centre Social Balzac, à Dijon, à l’invitation d’EDF et de son partenaire Unis-cité qui anime et développe des programmes de service civique pour les jeunes, en leur proposant de mener en équipe, des projets de services à la collectivité. Mis en place en 2009, le programme Mediaterre a permis de réunir 500 jeunes – 22 d’entre eux étaient présents lors de cette représentation - sur toute la France agissant dans le cadre d’un service civique pour sensibiliser les familles sur la précarité énergétique.

Sensibiliser par le rire, c’est le rôle d’Eco et Gaspillo, deux personnages que tout oppose mais qui délivrent finalement à travers le comique de situation, des notions claires pour économiser l’énergie.

Au coeur du programme, le tri des déchets ou les économies de toutes les énergies. L’électricité (éteindre le chauffage quand on aère, éteindre les appareils en veille, éteindre la lumière quand on peut profiter de la lumière du jour ...) mais aussi l’eau (prendre une douche plutôt qu’un bain, couper le robinet lorsqu’on se brosse les dents, remplir sa machine à laver avant de la mettre en marche …. ).

Le tout en donnant aux enfants des repères d’économie au travers de produits qu’ils connaissent : plusieurs paquets de bonbons, une console de jeux ou une journée à Disneyland. De quoi convaincre les plus récalcitrants...

Selon Christophe Bachet, chargé de communication EDF Bourgogne Franche Comté « Le spectacle a plu. les jeunes MEDIATERRE étaient très fiers d'eux et ravis de voir la réaction des enfants à leur pièce. Le metteur en scène aussi était ravi, même s'il a encore repéré quelques améliorations à apporter ... ».

A l’issue de la représentation, et de l’exposition Eco & Gaspillo qui a inspiré les jeunes créateurs,  c’est dans le jardin attenant que les jeunes spectateurs, désormais sensibilisés ont échangé sur ce qu’ils avaient appris. 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

EDF Renouvelables lance une campagne de financement participatif pour la construction de la centrale solaire du CET de Dijon
La collecte, d'un montant total de 200 000 €, permet d'investir depuis le...
Feu vert pour la création d'un internat d'excellence au collège Louis Pasteur à Montbard !
François Sauvadet, Président du Conseil départemental de...
Dijon métropole accélère ses grands projets pour construire le futur écologique du territoire
« Face à l’urgence climatique, l’année 2021...
Les informations marquantes du Conseil Métropolitain du jeudi 25 mars 2021
Ce jeudi 25 mars, François REBSAMEN, maire de Dijon et président...
« Dijon 6 avec ses étudiantes et étudiants »
Avec « Dijon 6 avec ses étudiantes et étudiants »...
Festival des Transitions : 400 lycéens mobilisés pour comprendre le changement climatique
Après l’Idéathon en février, le Festival entame son...
Vignes départementales à Pommard : mieux comprendre le sol pour mieux le préserver
François Sauvadet, Président du Conseil départemental,...
Entre crise sanitaire et fracture numérique, Chenôve agit contre l'illectronisme
En ces heures où le mot re-confinement est suspendu à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.