Les vins de Bourgogne partenaires de l'opération « Retournons au Restaurant »

08 septembre 2020

La restauration, en France comme à l’international, représente un marché important pour les vins de Bourgogne. Tout confondu, environ 1/4 des vins de Bourgogne serait vendu dans des restaurants et bars à vin. Aussi, solidaires de cette filière qui souffre en raison de la pandémie actuelle, vignerons et négociants de Bourgogne ont voulu que leur Interprofession s’engage dans l’action proposée par TheFork.

L’opération « Retournons au Restaurant », lancée par TheFork (ex-La Fourchette), se tiendra du 17 septembre au 17 novembre dans les 22 pays où TheFork est présent. 10 000 restaurants devraient rejoindre le mouvement, en proposant 50 % de réduction sur l’addition finale (hors boisson). Parmi eux, près de 2 000 restaurants français. Les chiffres ne sont pas encore connus pour les autres pays.
Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) a souhaité participer, en apportant une aide financière, mais aussi, en relayant l’opération et en activant son réseau auprès de la filière viticole, des prescripteurs et du grand public, en particulier sur 4 marchés (France, Grande-Bretagne, Allemagne et Belgique).

« Nos vins sont très présents sur les tables des restaurants du monde entier. Nos clients restaurateurs souffrent d’une perte de fréquentation, qui, ne nous voilons pas la face, impacte par conséquent nos ventes » constate Anne Moreau, Présidente de la Commission Communication du BIVB. « Nous voulons soutenir ce secteur. L’opération Retournons au Restaurant nous semble des plus intéressante, autant pour les professionnels qui pourront faire le plein, que pour les consommateurs qui pourront s’offrir des petits plaisirs. »
Un événement gastronomique et digital pour les restaurateurs autant que le grand public.

Pour les restaurateurs qui ont fait le choix de proposer des réductions, c’est un levier qui -selon l'analyse des données TheFork- permet de quadrupler le nombre de couverts sur la période de la campagne et de les augmenter de + 50 % durant les mois suivants. L’étude de ces mêmes données révèle que même en appliquant des réductions, les restaurants participants augmentent leur marge brute et leurs revenus globaux.

Du côté des clients (également impactés par la crise économique liée à l’épidémie et peut-être encore craintifs), cet événement leur permettra de s’offrir une sortie au restaurant avec un petit budget, en plus de leur donner accès à certaines adresses qu’ils n’auraient pas fréquentées en temps normal.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Dijon, les informations marquantes du conseil municipal du lundi 22 mars 2021
Lundi 22 mars, François REBSAMEN, maire de Dijon et président de...
Bureau métropolitain du jeudi 18 mars 2021
Enseignement supérieur, innovation, rénovation énergetique...
Pose de la 1ère pierre de la Cité des Vins et des Climats de Bourgogne à Beaune
Alain Suguenot a posé la première pierre de la Cité des...
Public - Privé, même cantine 100% Côte-d'Or pour les collégiens
Depuis plusieurs mois déjà, le Département a...
60ème vente des Hospices de Nuits: L'année de tous les records
La 60ème vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges, tenue ce...
Auxonne soutient ses commerçants.
Auxonne est la première commune de Côte-d’Or à signer...
Commission permanente du 5 mars 2021 la région BFC engage plus de 66,17 millions d'euros d'aides régionales
Réunis en commission permanente, vendredi 5 mars, les élus...
La Région poursuit ses investissements au profit des habitants
La Présidente de Région, Marie-Guite Dufay a réunit les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.