Dijon métropole : 1,6 millions d'euros pour la création de nouveaux aménagements cyclables

10 septembre 2020

Mercredi 9 septembre le bureau métropolitain a voté 42 délibérations à l’unanimité des membres présents dont la réalisation de nouveaux aménagements cyclables, le soutien à la construction de logements neufs, le soutien des acteurs du social et de la solidarité, le renouvellement du partenariat de la ville avec Sciences-Po Dijon, soutien des acteurs du social et de la solidarité.

Parmi les mesures adoptées :

I - 1,6 millions d’euros pour la réalisation de nouveaux aménagements cyclables

Dijon métropole est reconnue pour ses efforts en faveur du développement durable et de la transition écologique. Finaliste du concours de Capitale Verte européenne 2022, Dijon investit massivement dans les énergies renouvelables, la préservation de la biodiversité, la protection de la ressource en eau, … et le développement des modes de transport doux. Plus de 250 kilomètres de pistes cyclables ont déjà été créés. En lien avec le programme d’orientations et d’actions déplacements du PLUi-HD, l’objectif d’atteindre 12 % de part du vélo dans les mobilités en 2030 est fixé en poursuivant notamment l’aménagement d’un réseau cyclable intercommunal continu et sécurisé en traitant particulièrement les discontinuités cyclables.

Trois opérations structurantes cyclables sont d’ores et déjà prévues :

- la traversée du carrefour du 8 mai 1945 à Dijon ;

- la liaison Sennecey-lès-Dijon – Quetigny : route de Chevigny ;

- la liaison Quetigny – Chevigny-Saint-Sauveur : avenue de la Visitation.

La requalification du carrefour du 8 mai 1945 à Dijon intégre l'intersection formée par l'avenue Champollion, la rue Castelnau et la rue Camille Claudel. Il s’agit de relier les différents itinéraires cyclables existants débouchant à cet endroit. La liaison métropolitaine Saint-Apollinaire – Dijon sera ainsi sécurisée dans son intégralité. Les travaux seront réalisés entre fin 2020 et début 2021, pour    500 000 € environ.

Les liaisons cyclables métropolitaines entre Sennecey-lès-Dijon et Quetigny d'une part, et entre Quetigny et Chevigny-Saint-Sauveur d'autre part, ont pour objectif de renforcer et de sécuriser les échanges entre les communes de l'Est Dijonnais et de les rattacher aux itinéraires structurants déjà existants. La sécurisation sera réalisée par des pistes cyclables. Ces travaux seront réalisés entre fin 2020 et début 2021 pour 800 000 € environ pour la liaison Sennecey-lès-Dijon – Quetigny et 300 000 € pour la liaison Quetigny – Chevigny-Saint-Sauveur.

À noter que ces projets sont susceptibles de bénéficier d'un concours financier de la Région Bourgogne-Franche-Comté, au titre du contrat métropolitain signé le 5 avril 2018, ainsi que de fonds européens.

Le coût total de ces opérations est estimé à 1,6 millions d’euros.

II -  Habitat à loyer modéré : la métropole soutient la construction de logements neufs

La COVID-19 impacte lourdement la production de logements neufs en France. Entre mars et mai 2020, la construction dans le pays a chuté de 44 % par rapport à l’année 2019. En 2020, la Fédération française du bâtiment (FFB) prévoit une baisse de 18 % de son activité. Des emplois sont menacés. Sur le territoire métropolitain, ce sont plus de 10 000 salariés qui travaillent dans le secteur.

Pour soutenir l’indispensable reprise, Dijon métropole a décidé d’accorder 4 subventions au bénéfice de la construction de 48 logements pour un total de 540 000 euros : Grand Dijon Habitat (1 subvention pour la construction de 8 logements à Dijon - 86 250 euros), Orvitis (2 subventions pour la construction de 28 logements à Fontaine-Les-Dijon dans 2 résidences - 298 750 euros), Habellis (1 subvention pour la construction de 12 logements à Magny-sur-Tille - 155 000 euros).

14 garanties d’emprunts ont été aussi attribuées par la métropole, pour un total de 18,4 millions d’euros de prêts concernant 840 logements en rénovation et construction. La collectivité apporte ainsi sa caution à 4 organismes (Grand Dijon Habitat, Orvitis, Habellis, CDC Habitat Social) pour faciliter la réalisation de ces opérations d’intérêt public. 413 logements sont concernés par des opérations d’éco-réhabilitation.

III - Dijon métropole et Sciences Po Dijon renouvellent leur partenariat

Dijon métropole réaffirme son soutien à l'enseignement supérieur, qui comme la recherche et le transfert de technologie, est un outil majeur de l’attractivité et de développement du territoire.

Dès 2001, la collectivité avait soutenu aux côtés de la Région le 1er cycle Est-européen de Sciences Po Dijon. L’effectif de l’école était alors de 35 étudiants. Le campus compte aujourd’hui 255 étudiants de 34 nationalités différentes.

Une convention cadre de partenariat, conclue pour les années universitaires 2014-2017, entre la Fondation Nationale des Sciences Politiques, Dijon métropole et la Ville de Dijon pour contribuer au financement du premier cycle Est-européen à hauteur de 123 000 € par an est aujourd’hui renouvelée. 3 axes sont identifiés :

•Poursuivre le développement à Dijon d'un centre reconnu de formation initiale en sciences sociales et affaires européennes, avec un rayonnement international fort, et accueillant des étudiants français et internationaux à haut potentiel ;

•Mobiliser les habitants, associations et entreprises de Dijon et de son agglomération, pour mettre en place des activités visant à développer la vie intellectuelle, économique, culturelle et citoyenne sur le territoire ;

•Développer la coopération avec d'autres acteurs nationaux et internationaux, à travers la réalisation d'échanges de savoir-faire et la recherche de stratégies concertées pouvant avoir un effet structurant pour Dijon métropole et la Ville de Dijon.

Dijon métropole a souhaité naturellement poursuivre ce partenariat avec Sciences Po Dijon et attribue une subvention de 123 000 euros à la Fondation Nationale des Sciences Politiques.

IV - Près de 500 000 euros pour soutenir les acteurs du social et de la solidarité

La solidarité et la justice sociale sont des principes fondateurs de Dijon métropole en ce qu’ils participent, au quotidien, au bien-vivre ensemble. Depuis le 1er janvier 2020, des compétences à caractère social ont été transférées à la métropole par le Département de la Côte-d’Or selon les règles prévues par la loi. Les dispositions adoptées permettent à la métropole de mettre en œuvre une action sociale du quotidien, au plus près des habitants. L’élargissement des compétences sociales conforte l’efficacité des politiques structurantes et stratégiques portées par la collectivité pour les publics les plus vulnérables.

Dijon métropole soutient plusieurs organismes qui œuvrent au quotidien contre l’exclusion, pour la justice sociale et l’égalité des droits :

- Une subvention de 427 000 euros a été attribuée à la SDAT (Société Dijonnaise de l’Assistance par le Travail). 3 actions sont ciblées : 

•ACOR Grand Dijon (338 370 €) : ce dispositif est un service d'intervention sociale spécialisée dans la prise en charge de situations sociales complexes, un outil de médiation sociale permettant le retour des bénéficiaires à leur service social ou une réorientation vers un service spécialisé. Il est ouvert à 140 personnes majeures par an, touchées par l’exclusion sociale ;

•INSER SOCIAL Chenôve (56 930 €) : l'action vise à accompagner les familles marginalisées sur le territoire de la commune de Chenôve. En 2019, la démarche a permis l'accompagnement d'une soixantaine de personnes principalement au titre d'aides au logement et d’aides à la vie quotidienne (besoins alimentaires, hygiène, ...) ;

•Espace Permanent d'Insertion (31 900 €) : il s’agit d'accompagner les personnes très éloignées du monde du travail et de les aider à reconstruire un parcours d'insertion sociale et professionnelle.

- Une subvention de 6 000 euros attribuée à LARPE (Lieu d’Accueil et de Rencontre Parents Enfants) : l’association LARPE est un espace-rencontre pour le maintien des relations enfants-parents, sur la métropole. L’objectif est la prise ou la reprise de contact entre l'enfant et le parent avec lequel il ne vit pas, suite à des relations difficiles, trop conflictuelles ou lorsque l’exercice d’un droit de visite est interrompu. En 2019, l'équipe pluridisciplinaire constituée de 10 personnes a accueilli 599 enfants dans des locaux ouverts toute l'année (semaine, week-end, jours fériés) afin de répondre aux besoins de familles issues de la métropole et de la Bourgogne. 5 289 visites ont été effectuées.

- Une subvention de 4 000 euros pour France Victimes 21 : l’association a pour mission d'accueillir, d'écouter, d'informer et d'orienter les victimes d'infractions, mais aussi de proposer un soutien psychologique. Les victimes de violences volontaires représentent plus du quart des consultations. Viennent ensuite les accidents de la circulation, les escroqueries, les abus de confiance et les vols. En 2019, l'équipe de 4 salariés et 8 bénévoles a accueilli 1 523 personnes principalement dans les locaux mis à disposition au sein du Tribunal de Grande Instance de Dijon ainsi qu'à la Maison de la Justice et du Droit à Chenôve.

- Une subvention de 4 000 euros attribuée à Solidarité Femmes 21 : l’association a pour but de lutter contre toutes les violences faites aux femmes, et plus particulièrement, contre les violences conjugales et familiales. En 2019, dans le cadre des permanences d'accueil tenues par l’association dans sept lieux différents de la métropole, ainsi que dans six autres lieux de permanences sur l'ensemble de la Côte-d'Or, 731 femmes victimes de violences conjugales ont été accueillies dont 489 nouvelles demandes, 152 femmes déjà connues et 90 demandes de mises en sécurité.

- Une subvention de 12 271,61 euros à la ville de Chenôve pour le fonctionnement de la Maison de la Justice et du Droit : la Maison de la Justice et du Droit a ouvert ses portes en novembre 2004 dans le quartier du Mail à Chenôve. Cette structure qui agit sur l’ensemble du territoire métropolitain accueille des services du Ministère de la Justice, des permanences d’avocats et d’huissiers, des associations dont France Victimes 21, le CIDFF21, l'ADIL, Solidarité Femmes 21 et l'Association de contrôle judiciaire socio-éducatif. En 2019, 1 864 personnes ont été reçues et 6 392 appels téléphoniques réceptionnés. Une convention relative à la Maison de la Justice et du Droit a été conclue entre plusieurs partenaires, dont Dijon métropole et la commune de Chenôve.

- Une subvention de 12 000 euros au Pôle d’Économie Solidaire : le dispositif permet d’accompagner la création de projets solidaires et innovants au service du développement des territoires. Accueil, orientation, accompagnement adapté, individuel ou collectif, sont proposés pour pérenniser l'activité des structures bénéficiaires. Pour l'année 2019, 15 diagnostics ont été réalisés, 12 ingénieries mobilisées et 5 sous forme collective. Parallèlement, dans le cadre de l'action « Osez entreprendre autrement », le Pôle d'Economie Solidaire propose des ateliers mensuels thématiques sur l'entrepreneuriat dans le domaine de l'Économie Sociale et Solidaire, en faisant intervenir des structures spécialisées en fonction de la thématique de l'atelier : plus de 100 personnes ont participé à 10 ateliers en 2019. En 2020, le Pôle d'Économie Solidaire envisage d'accueillir 100 à 140 personnes dans le cadre de ces ateliers. Cette offre se déclinera sur les quartiers de la Politique de la Ville.

- Une subvention de 6 000 euros pour le pôle de Gérontologie et d’Innovation Bourgogne Franche-Comté (PGI BFC) : La métropole dijonnaise est fortement impliquée dans les questions de société liées aux effets du vieillissement et participe à de nombreuses actions en lien notamment avec le CHU et le Pôle Vitagora dans les domaines de l'alimentation des séniors. Lancé en 2010, le Pôle de Gérontologie Interrégional (PGI) Bourgogne Franche-Comté est engagé dans l'amélioration de la qualité de vie des seniors à travers de nombreux projets.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

"Seniors en contact", le dispositif de lutte contre l'isolement des personnes âgées dijonnaises
Dans le cadre du mouvement de MObilisation NAtionale de Lutte contre...
Nuit de l'Eau : Remise du chèque du défi EDF à la piscine olympique
La Nuit de l’Eau vise à sensibiliser au respect de l’eau...
Dijon accueille ses nouveaux habitants.
Depuis 2002, la ville de Dijon organise une journée dédiée...
Repas à domicile, la ville de Dijon au service de ses ainés
Des repas équilibrés, adaptés aux goûts et aux...
François Rebsamen présente ses voeux aux institutionnels et Dijonnais
A l'occasion de la cérémonie des vœux, François...
Les Dijonnais peuvent proposer des projets participatifs
Depuis 2008, la municipalité a souhaité que les membres des...
Dijon, l'écoquartier Heudelet 26, une opération de référence
L'écoquartier Heudelet 26 témoigne d'une autre façon de...
Toutes les Formations et Informations pour le secteur associatif Dijonnais
Responsables, porteurs de projets, bénévoles, salariés :...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.