Le Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne a tenu sa 34ème Assemblée Générale

Le Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne a tenu sa 34ème Assemblée Générale

Info+ :

Conservatoire d’Espaces Naturels de Bourgogne
chemin du moulin des étangs - 21600 Fenay
03 80 79 25 96 - contact@cen-bourgogne.fr
www.cen-bourgogne.fr


30 septembre 2020

D’abord programmée en juin, cette instance s’est reportée au mois de septembre afin de s’adapter au contexte COVID. L'assemblée générale s’est tenue dans le département de l’Yonne, à Saints-en-Puisaye, où l’équipe technique du CEN Bourgogne vient d’achever la rénovation du sentier pédagogique du marais de Vanneau afin d’en permettre sa découverte accompagnée, les pieds au sec ! C’était donc l’occasion d’inviter les adhérents à la découverte des milieux emblématiques de cette région.


Cette 34ème Assemblée Générale s’est ouverte par les discours d’introduction de Daniel SIRUGUE, Président du CEN Bourgogne, Jean MASSÉ, Maire de Saints-en-Puisaye, Guy PERETZ, Directeur du Pôle Environnement du Conseil Départemental de l’Yonne, et Stéphane WOYNAROSKI, Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, délégué biodiversité et agenda 21.
La matinée a été consacrée à la présentation des rapports d’activités et financiers 2019, le vote des nouveaux administrateurs et un temps échanges animés par des questions des adhérents. La restauration avait lieu au Moulin de Vanneau, sur la même commune, juste avant le départ pour deux visites guidées sur des sites Conservatoire emblématique de la région naturelle de Puisaye ; Les Bressus et le marais de Vanneau.
Malgré le contexte, adhérents et adhérentes du CEN Bourgogne ont été nombreux à venir nous retrouver à ce temps fort de la vie associative de notre structure ; une cinquantaine de participants étaient au rendez-vous.

Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Bourgogne
Depuis sa création en 1986, le Conservatoire d’Espaces Naturels de Bourgogne vise à préserver la biodiversité bourguignonne. Depuis plus de 30 ans, cette association de loi 1901 reconnue d’intérêt général, contribue à préserver notre patrimoine naturel et paysager par son approche concertée et son ancrage territorial. 183 sites naturels couvrant 5 781 hectares sont ainsi gérés sur près de 126 communes réparties sur tout le territoire de Bourgogne. L’association est également gestionnaire de trois Réserves Naturelles Nationales et d’une Réserve Naturelle Régionale. Il s’agit de parcelles acquises par le Conservatoire ou de parcelles appartenant à des privés ou à des collectivités, et pour lesquelles la gestion a été confiée à l’association via des conventions de partenariat. Les milieux concernés sont très variés et représentatif du territoire bourguignon : tourbières, landes, marais, prairies humides pelouses sèches calcicoles… L’ensemble de ces sites constitue des milieux jugés d’intérêt écologique au moins à l’échelle régionale, voire nationale ou européenne. Ainsi, la très grande majorité des sites est rattaché à Natura 2000 ou bénéficie d’un statut de protection ou d’un classement au titre des espèces ou des milieux naturels. En décembre 2013, l’État et le Conseil Régional ont agréé le Conservatoire au titre de l’article L.414-11 du Code de l’environnement. Ainsi, ils reconnaissent l’intérêt de ses actions et affirment leur soutien à l’association.
Comptant 30 collaborateurs déployés sur l’ensemble du territoire, le CEN Bourgogne compte une antenne par département. Cet ancrage territorial assure la permanence de notre présence sur les sites. Depuis 2015, l’association est dotée d’une régie pastorale composée de 10 vaches Galloway, 14 ânes et ânesses et 9 poneys Konik Polski. Ce troupeau mixte oeuvre sur les milieux ouverts et vise en la gestion naturelle des pelouses sèches.
Les missions principales du Conservatoire sont de connaître, protéger, gérer, animer et sensibiliser les espaces naturels remarquables. Le Conservatoire protège les sites naturels de Bourgogne au moyen d’acquisitions foncières et de conventions de gestion. Il met en oeuvre des études et des travaux de gestion des milieux à l’aide d’une équipe spécialisée, en partenariat avec les acteurs locaux. Par ailleurs, il initie ou coordonne des programmes de préservation des milieux naturels bourguignons (mares, pelouses) ou d’espèces à fort enjeu (espèces menacées de disparition ou faiblement représentées) sur l’ensemble du territoire régional. Il a également un rôle de sensibilisation du public à la protection de la nature et assume cette mission notamment par le biais de publications, d’organisation de colloques et de visites guidées. En 2018, 16 sites aménagés de sentiers de découverte permettent de découvrir le patrimoine naturel bourguignon.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'humour n'a pas de prix mais l'énergie oui !
Des poubelles vivantes qui recrachent les déchets mal triés, un...
Mobilité électrique, branchez-vous à Talant.
Jeudi 4 décembre 2014, Gilbert Menut, Maire de Talant et...
Label Cit'ergie : le Grand Dijon récompensé pour son engagement dans la lutte contre le changement climatique
À l’occasion des 16es assises de l’énergie des...
Inauguration de la nouvelle déchetterie de Dijon.
Samedi 14 mars, Alain Millot, maire de Dijon, président du Grand Dijon a...
Morosité, ras le bol ? Alors allez découvrir Beaune côté plage...
Profitez d’un espace élégant, intelligent et convivial...
L'Agro écologie en marche en Bourgogne
Créée en 2010 par les coopératives de Bourgogne...
La biodiversité s'installe à Dijon au mois de juin
Dans le cadre des 5es Assises Nationales de la Biodiversité qui se...
Longvic inaugure l'Autopartage
Depuis le mois d’Octobre 2014, les agents de la ville de Longvic...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.