L'aménagement du rond-point d'Asnières-lès-Dijon : tout un symbole !

13 octobre 2020

Dans le cadre de sa politique d’aménagement des territoires, le Département de la Côte-d’Or s’engage pour l’amélioration et l’entretien du réseau routier départemental afin de faciliter la circulation sur ses territoires et garantir un maximum de sécurité aux usagers. Le Département a ainsi procédé à l’aménagement d’un carrefour giratoire à l’intersection de la RD 974 et la RD 104 à Asnières-lès-Dijon sur l’axe (Dijon - Langres) dont le trafic s’élève à environ 13 000 véhicules par jour dont 9 % de poids lourds, en approche de la Métropole. A travers la réalisation de cet aménagement, le Département confirme son statut de chef de file des solidarités territoriales. 

L'aménagement du rond-point d’Asnières-lès-Dijon, un aménagement structurant, un chantier majeur de sécurité routière

Le contexte

Les communes d’Asnières-lès-Dijon et de Bellefond constituent un bassin de vie unique avec des équipements communs (microcrèche,
école et centre de loisirs à Asnières-lès-Dijon), ce qui suscite des allers-retours entre les deux communes. Un cheminement à mobilité douce est d’ailleurs existant entre ces deux communes sur une large partie de la RD104. Les bus scolaires empruntent également ce carrefour.
Au vu de l’intensité du trafic et pour sécuriser l’ensemble de la circulation sur cet axe, le Département, en 2020, a aménagé un carrefour giratoire.
Le Département a financé ces travaux, avec la participation des communes d’Asnières-lès-Dijon et de Bellefond à hauteur de 60 000 €, pour un montant total de 660 000 €.

Un chantier majeur de sécurité routière que cette intersection structurante située au niveau des axes Asnières-Bellefond (entre la RD 104 et la RD 974), qui concerne également l’ensemble du canton de Fontaine-lès-Dijon mais aussi plus largement les automobilistes de la Côte-d’Or et de la Haute Marne.
Théâtre d’accidents de la circulation récurrents, il était impératif d’agir, au titre de la lutte contre du Département contre l’insécurité routière. Les accidents graves sont rares à cette intersection (un seul en mai 2018) mais les accrochages sont fréquents.
Le tout en s’assurant de la bonne cohabitation entre les usagers du carrefour : piétons et voitures.

Trafic moyen à flux constant (voitures et poids lourds) :
- 13.000 véhicules par jour pour la RD 974 (9 % de poids lourds)
- 2.500 véhicules par jour pour la RD 104 (3 % de poids lourds)
- Le giratoire pourra être franchi par les convois exceptionnels.

Il n’est pas envisagé pour l’heure une véloroute sur cet itinéraire mais la question reste ouverte selon les services du PADT en fonction de la demande locale.

 

 François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or :
"Il est de la responsabilité du Département de garantir à l’ensemble des automobilistes des routes départementales de qualité et sécurisées.


> Le Département est chef de file des solidarités territoriales, c’est de sa responsabilité d’assurer un maillage du territoire équilibré et équitable. Cette action stratégique fait de nous le 1er partenaire des collectivités locales. Forts de notre présence territoriale, nous serons toujours à vos côtés pour vous accompagner dans vos projets de territoires et soutenir vos initiatives.

Nous sommes et nous resterons aussi le 1er partenaire du quotidien des Côte-d’Oriens ; y compris lorsqu’ils sont dans leurs voitures !
C’est à ce titre que nous avons pris la mesure en faveur du retour à la limitation de vitesse à 90 km/h, afin de raccourcir les « distances » en Côte-d’Or tout en garantissant les bonnes conditions de circulation.

Il était nécessaire de revenir sur cette décision « hors sol » et technocratique, prise à Paris, déconnectée de la réalité du terrain, car dans notre ruralité et en zone périurbaine, comme ici, la voiture reste le principal moyen de transport pour les habitants. On est obligé de l'utiliser pour aller travailler, s’approvisionner, emmener les enfants à l'école ou accéder à nos activités de loisir.
Ainsi ce sont 1.129 km de routes départementales qui sont repassées, en mars 2020, à 90 km/h et plus de 1.000 panneaux ont été installés par nos agents sur 40 itinéraires pour encadrer cette mesure.

Coût de l’opération 90 km/h : 600 k €
- La RD 974 est repassée à 90 km/h.
- La RD 104 n’est pas passée à 90 km/h (itinéraire secondaire)

L'aménagement du rond-point d'Asnières-lès-Dijon : tout un symbole !L'aménagement du rond-point d'Asnières-lès-Dijon : tout un symbole !
Le nouveau giratoire présente un rayon de 23 mètres avec un anneau de 8 mètres, des voies de 5 mètres de large en sortie et de 4 mètres en entrée. L’anneau comporte une zone franchissable dans l'îlot central en forme de " lentille " pour permettre le passage des transports exceptionnels.
La maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’oeuvre ont été assurées par le Département de la Côte-d’Or.
Le groupement GUINTOLI - SIORA a réalisé les travaux.

> Tout a été fait, étudié, pensé, pour que la sécurité routière soit garantie au maximum partout sur notre territoire. Elle est une priorité !
D’ailleurs les statistiques le montrent, les qualités et l’entretien des routes départementales ne sont pas mis en cause lors des accidents qui sont principalement dus aux comportements dangereux liés à la consommation d’alcool, de drogue ou à l'utilisation du téléphone au volant.

Les principaux grands dossiers du Département en matière d’infrastructure routières en 2020 :
- Un entretien de la voirie départementale (5.670 km de RD) :
. 36 M € de budget en 2020 dont 26 M € pour les chaussées.
. Concernant les couches à roulement cela représente 10 M € d’investissement.
. S’ajoute un investissement d’5 M € de travaux en faveur des voiries communales.
- La poursuite de la conduite de grands projets routiers :
. Contournement de Mirebeau-sur-Bèze (total : 24,45 M €)
- ouverture du 1er barreau en juin 2019. Poursuite des travaux en 2020 avec le pont de la Bèze : 3,4 M €
. Contournement de Beaune (total : 30 M €) - ouverture à la circulation en janvier 2019. Dernière tranche finie et nouveaux travaux pour un rond point à hauteur de 1,1 M €.
. Rond point d’Asnières (660.k €) – chantier en juin 2020 (fini)
. Entretien des ouvrages d’art : Pont de Lamarche-sur-Saône (2,5 M € - travaux finis), pont de Renève (460 k € en 2020) ou encore Pont de Labergement-les-Seurre (1,94 M € au total dont 300 k € en 2020). 

> Le Département, échelon de proximité et de solidarité indispensable

Notre objectif est que la Côte-d’Or se développe sur 100 % de son territoire et pour 100 % de ses habitants. C’est un objectif commun qui se place bien au-dessus du débat, parfois vif, avec l’agglomération dijonnaise.
Je suis très attaché à maintenir une offre de service public sur le terrain et j’ai pris, au titre du Département, un engagement clair qui est de garantir un service de proximité pour tous.
Ainsi, en dépit du contexte de crise économique découlant de la crise sanitaire, le Département, aux côtés des collectivités et des forces économiques et sociales, maintiendra ses engagements et ses investissements afin de soutenir les grands projets de territoire.

Durant la période de crise sanitaire, le Département a fait ce qui était en son pouvoir pour continuer à conduire ses actions sur les routes au profit des Côte-d’Oriens :
- maintien de l’activité des équipes d’astreinte de la Direction des routes,
- paiement des factures le plus tôt possible,
- accélération de la dématérialisation des procédures administratives,
- poursuite des études de travaux et de projets sans interruption…

Tout a été fait pour que les chantiers puissent reprendre rapidement dès le 1er jour du déclenchement du déconfinement, le 11 mai.
A l’instar des élus locaux, le Département a répondu présent s’agissant de la poursuite de son action. Il en va de sa responsabilité en tant qu’institution de la solidarité humaine et territoriale, 1er partenaire des communes.

Je veux d’ailleurs profiter de l’occasion qui m’est donné pour rendre hommage au dévouement et à l’efficacité des élus de terrain qui se sont mobilisés pendant le confinement. Un hommage que je veux rendre aussi à l’ensemble des agents du Département qui sont restés en 1ère ligne afin de garantir un service public de qualité.

J’ai demandé, comme vous le savez, que cette action départementale perdure et s’amplifie en cette période post Covid-19 et de crise économique qui s’annonce.

Cela s’incarne notamment au travers d’un ambitieux plan de « Soutien et de Solidarité Côte-d’Or » dont les aides seront prolongées jusqu’au 31 décembre 2020.

> Le Plan de Soutien et de Solidarité Côte-d’Or

Ce plan est un signal fort du Département à l’attention des habitants et du monde de l’économie : 24 M €. Il comprend un soutien aux chantiers de voirie, de patrimoine (Village Côte-d’Or), aux dossiers des communes (équipements) renforcés et assouplis sur le plan de la procédure.

Cela représente 18 M € de dépenses nouvelles dont 12 M € en fonctionnement et 6 M € en investissement. Plus spécifiquement concernant le soutien aux projets structurants :

3 M € de dépenses d’investissement en faveur des collectivités : possibilité de déposer de nouveaux dossiers « Village Côte-d’Or » jusqu’au 31 décembre 2020, création de deux nouveaux Appels à projets « Transition numérique » et Transition écologique », poursuite du plan d’urgence sécheresse, assurance du financement des dossiers culturels et sportifs, financement en 2020 des dossiers solidarité voirie (cela représente 335.000 € pour 1,4 M € de travaux)

Concernant la commande publique : augmentation du taux d’avance de trésorerie pour les marchés publics, non application de pénalités de retard, versement de subventions ou du règlement des factures dont le Département doit s’acquitter. De plus, en dépit du retrait financier de l’Etat et de la crise économique qui s’annonce, le Département entend également bien assumer son rôle de 1er investisseur de son territoire.

C’est 110 M € d’investissement en 2020, comme prévu. Ce sera 100 M € en 2021 ! 

Tous les leviers d’actions seront mobilisés: MiCA et Ingénierie Côte-d’Or (19 communes sur 30 ainsi que les 2 Com Com ont adhérées), aides sectorielles, Cap 100 %, Village Côte-d’Or...
Une signature officielle de contrat Cap 100 % le 1er juillet 2020 avec la Com Com de Norge et Tille.
C’est un chèque de 1.242.000 € qui a été donné au président de la Com Com, Ludovic ROCHETTE, pour la réalisation de 

4 projets de territoire structurants :
Réhabilitation d’un restaurant scolaire et accueil périscolaire à Clénay (aide CD21 : 77 k €) ;
Construction d’un accueil de loisir à Bellefond (aide CD21 : 285 k €) ;
Extension d’un groupe scolaire à Remilly-sur-Tille (aide CD21 : 500 k €) ;
Aménagement d’un terrain de football synthétique à Varois-et-Chaignot (aide CD21 : 380 k €).
Projet de travaux pour l’accès PMR à la salle polyvalente d’Asnières-lès-Dijon : montant globale de 12.700 € et une aide sollicitée au Département de 5.000 € au titre du programme Village Côte-d’Or (voté à la CP du 07/09/2020).

Sans oublier notre engagement d’une Côte-d’Or 100 % connecté au THD d’ici 2022. Nous y mettons les moyens (25 M €) !

Nota : S’ajouteront 500.000 € d’investissement qui sera voté lors de la session du 13 octobre.

> Point THD – Asnières-lès-Dijon
La couverture d’Asnières-lès-Dijon en haut débit ADSL :
Parmi les 487 lignes téléphoniques de la Commune, 155 disposent d’un débit compris entre 4 et 8 Mb/s et 332 au-delà de 8 Mb/s.
Commune et SDANT : le Département y déploie un réseau « fibre optique à la maison et à l’entreprise ». Les travaux sont engagés et l’ouverture commerciale du réseau interviendrait fin 2020, voire début 2021.
Il s’agit ici pour le Département de « combler les trous dans la raquette laissés par les autres dispositifs » mis en place par l’Etat ou la Région, en faisant preuve de pragmatisme.
Le confinement aura permis de prouver que le Département est plus que jamais au cœur de la proximité et de la solidarité.

> Enfin, un dernier mot concernant la toute nouvelle Mairie d’Asnières-les-Dijon que j’ai eu le plaisir de visiter en juin dernier.

C’est un moment important dans la vie d’une commune que l’installation dans une nouvelle Mairie, une maison commune pour les habitants et un cœur battant de notre démocratie : lieu de débat républicain et de vie locale (mariages, commémorations,…). Son 1er conseil municipal s’est tenu le 6 octobre 2020.

Et c’est en toute logique que le Département a apporté son soutien au titre du programme des Bâtiments et édifices publics communaux non protégés : 21.350 €.
Une réalisation, chère Patricia, qui vous tient tout particulièrement à cœur et symbole de la réussite de votre précédent mandat. Vous êtes une élue locale de terrain, proche des préoccupations de ses habitants tout en ayant une vision d’avenir pour votre territoire.
Plus que jamais nos concitoyens comptent sur leurs élus de proximité. Et c’est à nous, Département, Communes, Intercommunalités, de reprendre le relais face aux insuffisances du pouvoir central !
C’est tout le sens de notre engagement et du lien qui nous unit au travers de différentes actions en matière d’aménagement et d’amélioration du cadre de vie.

Vous pouvez compter sur nous comme nous comptons sur vous pour continuer à faire de la Côte-d’Or un territoire ouvert, moderne et accueillant, où il fait bon vivre, circuler et entreprendre avec dynamisme et en toute sécurité ! "

L'aménagement du rond-point d'Asnières-lès-Dijon : tout un symboleL'aménagement du rond-point d'Asnières-lès-Dijon : tout un symbole !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...
Commission permanente du 13 mars ; 30 rapports adoptés pour un montant global de 6,9 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Avec le Schéma Directeur d'Aménagement Numérique du Territoire, le Très Haut Débit arrive à Fauverney et Longecourt-en-Plaine
En Côte-d'Or, pas de développement local sans très haut...
Conseil départemental : Les territoires avant tout
Trouver des économies pour répondre aux exigences...
Lamarche-sur-Saône, réouverture du pont Camille Baudry
Le pont Camille Baudry de Lamarche-sur-Saône a été...
Arceau fête l'arrivée du Très Haut Débit
Investir dans le numérique, c’est tout simplement investir dans...
Très Haut Débit en Côte-d'Or, pas de trêve pendant la période estivale
Chaque habitant doit disposer d'une connexion internet de qualité quel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.