Les Rencontres Agrilocal21, un rendez-vous incontournable pour les producteurs et entreprises de la Côte-d'Or

22 octobre 2020

A l’occasion des 3èmes Rencontres Agrilocal21 à Talant, les producteurs et entreprises de toute la Côte-d’Or sont venus, à l’invitation du Conseil Départemental, présenter leur savoir-faire, faire déguster leurs produits et nouer de nouveaux contacts, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

Lancée en 2017, la plateforme Agrilocal21 permet, via Internet, une mise en relation directe et simple entre les professionnels de la restauration collective et les fournisseurs de produits locaux. Il s’agit d’un outil performant qui répond à la fois aux besoins exprimés par les producteurs locaux et par les acteurs de la restauration collective.
Avec Agrilocal21, le Département poursuit son engagement pour promouvoir l’agriculture de proximité et valoriser la production agricole locale dans la restauration collective. L’objectif de cette démarche est double :
- Répondre à la demande émanant des consommateurs et des chefs de cuisine de consommer des produits agricoles locaux et de qualité ;
- Créer de la valeur ajoutée par une diversification de débouchés pour les agriculteurs du territoire, dans un contexte de crise et d’incertitudes au sein de la profession.
Depuis plusieurs années, le Département multiplie les initiatives pour soutenir et favoriser les filières et les circuits locaux. Nous avons lancé à la rentrée les repas 100% Côte-d’Or une fois par mois dans les collèges et signé une charte avec les premiers bénéficiaires de la Marque Savoir-Faire 100% Côte-d’Or le mois dernier. Le premier marché 100% Côte-d’Or sera lancé à Montbard le
vendredi 16 octobre.

Fabian RUINET, maire de Talant a accueilli le salon dans la salle de l’EcrinDiscours de Fabian RUINET, maire de Talant qui a accueilli les 3èmes Rencontres Agrilocal21 dans la salle de l’Ecrin, dans le contexte du projet communal "Bien vivre ensemble, manger local !"

"...Nous avons décidé à l’avenir de faire mieux dans nos restaurants scolaires et de nous engager au plus vite à mettre au moins 50% de BIO dans nos cantines durant le mandat et surtout de privilégier les Circuits-Courts. Mais quand je parle des circuits-courts, je veux parler des vrais, je veux parler de vous chers producteurs, je veux parler des maraîchers locaux, des éleveurs régionaux, de tous ceux qui fournissent un travail de qualité et de proximité. En tout cas, un jour ou l’autre, chacun devra faire un choix en ce qui concerne le mieux-vivre, le bien-vivre, à Talant et dans le département, ce choix courageux, nous l’avons fait sans hésiter et sans trembler... Je tenais à vous féliciter toutes et tous pour le travail remarquable qui est le vôtre au quotidien, dans des conditions parfois difficiles et complexes, je le sais.

J’aimerai juste glisser un mot à nos partenaires de la restauration collective si vous me le permettez. Assurément, le sens de l’avenir en matière de restauration, c’est la consommation locale. Si vous êtes ici, le plus gros de la démarche est fait, donc allez au bout du processus. Faites comme Talant, faites comme le département, faites comme d’autres, engagez-vous résolument auprès de nos producteurs, ils en ont besoin et ils le méritent !
Bravo à vous tous, vous pouvez être fiers de vous, je vous souhaite excellent salon"

 

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

Discours de François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

"Les rencontres Agrilocal : une 3ème édition sous le signe du succès
Je me réjouis  de  la  reconduction  année après année de cette manifestation importante pour l’ensemble des acteurs de la filière d’approvisionnement de la restauration collective. En effet, les chiffres de la plateforme Agrilocal21  démontrent  une intensification de son activité et de son succès, tant auprès des producteurs, que des professionnels de la restauration collective.
L’année 2020 est pour la plateforme Agrilocal 21 une année particulière :
- mise en place du confinement généralisé de la population
- lancement de la plateforme « J’veux du local, le goût de ma Côte-d’Or », pendant grand public d’ Agrilocal 21.

Cependant, cela n’explique pas tout. C’est un mouvement de fond.

Chiffres-clés :
- 132 commandes passées entre le 1er janvier et le 25 septembre 2020
- 30  consultations  en cours pour la seule journée du 25 septembre 2020
- 116 fournisseurs référencés (+ 19,83 % depuis 2019)
- 70     acheteurs présents sur la plateforme (+ 21,43 % depuis 2019)
- 91.208 € de produits alimentaires commandés depuis le lancement de la plateforme le 1er septembre 2018 (+ 50, 80 % depuis 2019)
- 558  commandes passées depuis le lancement de la plateforme le 1er septembre 2018 (+ 50,72 % depuis 2019).

Historique de l’engagement du CD 21
Agrilocal : Née dans la Drôme, la plateforme Agrilocal est présente aujourd’hui dans plus de 37 départements français, dont les 8 départements bourguignons et francs-comtois. Impliqué depuis 2011 dans la promotion et le développement des filières locales en Côte-d’Or, la mise en place de la plateforme Agrilocal 21 en 2017 a été le véritable accélérateur de notre action sur l’alimentation en circuits locaux et de notre démarche de projet alimentaire de territoire.
Vanter les circuits locaux c’est bien, les mettre en pratique, c’est mieux ! Et les collectivités  doivent,  en  la  matière, montrer l’exemple. Or, le Département est très bien placé sur ce sujet.
En effet, les établissements scolaires, sociaux et médico-sociaux qui dépendent du Département [saluer l’ensemble des représentants de ces établissements présents  aujourd’hui]  servent  près  de 22.000 repas par jour, soit plus de 6 millions de repas par an.
Cette démarche s’inscrit bien évidemment dans le contexte de la politique menée par le Département, avec l’ensemble des acteurs agricoles, en faveur de la relocalisation de la valeur ajoutée agricole dans nos territoires
Pour un développement équilibré, il faut que la production, le minerais agricole soit traité, préparé, organisé dans nos territoires, afin d’y apporter le maximum de valeur ajoutée, avant d’aller vers les zones de consommation. C’est là tout le sens de l’action du Département, en faveur du développement des circuits locaux.
La mise en place d’Agrilocal 21 a aussi permis  d’identifier  certains  freins existants à la massification de ce type de démarche : les quantités insuffisantes dans certaines filières, la réglementation publique, la logistique et les délais de livraison.

La démarche PAT
C’est pour apporter une solution à ces freins que le Département c’est engagé, fait unique en France, dans la création d’un Projet Alimentaire Territorial départemental, pour permettre  à  ses   42  collèges  et  ses  143 établissements sociaux et médico-sociaux de bénéficier d’une alimentation plus saine et produite localement.
Précisions :
A ce jour, 39 cuisines autonomes, 2 cuisines satellites et 1 cuisine centrale relèvent de la responsabilité du Département, soit 42 unités de restauration.
Ces objectifs sont de:
- favoriser la cohérence des politiques alimentaires à l’échelle départementale et infra- départementale (pays et intercommunalités)
- agir en tant que facilitateur pour l’optimisation des livraisons des produits locaux, accompagner les producteurs et  repérer  les  atouts de chaque territoire, ainsi que les initiatives et les bonnes pratiques locales existantes
- atteindre les exigences réglementaires et législatives en termes de durabilité et de qualité de l’alimentation
C’est pour cela que nous proposons depuis la rentrée 2020, des repas 100 % Côte-d’Or dans tous les collèges du Département, au moins une fois par mois.

La marque Savoir-faire 100 % Côte- d’Or
La  marque  « Savoir-faire  100  %  Côte- d’Or », présentée lors de l’édition 2019 de la Foire Gastronomique internationale de Dijon, pour sa part, est la concrétisation d’un rêve né en janvier 2019 à l’occasion de la présentation de la galette de l’Union des Boulangers et des Pâtissiers de Côte-d’Or.
Marque déposée et propriété exclusive du Département qui en assure le pilotage, la marque « Savoir-faire 100 % Côte-d’Or » sera cependant gérée, animée et déployée conjointement entre le Département, la Chambre d’Agriculture, la Chambre de Commerce  et  d’Industrie et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.
Sont éligibles à cette marque « les produits, biens et service de qualité, ainsi que les personnes et entreprises qui les fournissent  lorsqu’ils  présentent la garantie d’une production, transformation ou élaboration en Côte- d’Or ET que la composante principale ou emblématique du produit, bien ou service final provient de Côte-d’Or  en  totalité ou, tout du moins, pour une part prépondérante »
Cette marque est aujourd’hui en plein développement et les cahiers  des charges définissant les conditions d’attribution de la marque ont déjà été rédigés pour de nombreux produits alimentaires : pains, fromages,  légumes, viande, escargots, poisson, œufs, miel, champignons/truffes, etc.
Le Département a d’ailleurs d’ores et déjà procédé à la certification « Savoir-faire 100 %  Côte-d’Or »  le  16  septembre  dernier, dans la Salle des Séances du Conseil départemental, de 4 producteurs :
David NOGUEIRA, co-président de l’Union des Artisans Boulangers - Pâtissiers de Côte-d’Or et propriétaire de  la  boulangerie « Pimousse »  de Dijon pour son pain issu de farines produites en Côte-d’Or
Philippe    DELIN, PDG de la fromagerie DELIN, pour son fromage « Côte-d’Or, le fromage », présenté lors du SIA 2020 et produit à partir de lait de Côte-d’Or
L’entreprise TERRE DE SAONE, pour sa production de légumes cultivés en Côte-d’Or
Jean BERTRAND, Agriculteur et traiteur, exploitant au sein du GAEC « La Ptite Ferme » à Poiseul-la-Ville, pour  ses  productions  de  viande (bœuf, agneau, volaille, veau, porc) et son activité de traiteur à 100 % issue de Côte-d’Or.
Nos services travaillent d’ailleurs, en lien avec nos partenaires consulaires, à la poursuite de cette dynamique avec l’inauguration le 16 octobre prochain du 1er marché 100 % Côte-d’Or à Montbard, ainsi que du 1er  menu 100 % Côte-d’Or au restaurant du Château de Chailly.
A un moment où se développe une vraie conscience environnementale et où l’on questionne en profondeur nos modes de vie et de consommation, le Département souhaite contribuer à faire des consommateurs, des consomm’acteurs du  développement de  leurs  territoires en leur donnant le choix de pouvoir contribuer, par leur action quotidienne, à un meilleur cadre de vie et à un développement harmonieux et respectueux des territoires et de leurs spécificités et c’est là tout le sens de l’action départementale.
Car  quand  une  exploitation  agricole recrute, ce sont des habitants, des familles supplémentaires et donc de nouveaux enfants dans l’école, de nouveaux clients pour les commerces de proximité et donc un facteur pour le maintien ou le retour des services publics et donc encore plus d’emplois, de familles etc… C’est donc un levier formidable pour redynamiser nos campagnes.
L’approvisionnement local contribue également  à  réduire  les  coûts  de transports et les émissions de gaz à effet de serre   générés par les transports de denrées. C’est donc bon pour la planète
Loin des querelles dépassées entre urbain  et  rural,  le  Département  de  la Côte-d’Or, en tant que chef de file des solidarités   humaines   et   territoriales, veut faire du département un laboratoire de la vie au XXIème, c'est-à-dire offrir les services de demain tout en garantissant un  cadre  de  vie  exceptionnel  et permettre à chaque Côte-d’Orien et à chaque Côte-d’Orienne, de vivre là où il l’aura décidé, car comme disait Albert CAMUS :  « La vraie générosité envers l’avenir, consiste à tout donner au présent ».
Je vous remercie"

36 producteurs et fournisseurs locaux étaient venus présenter leurs produits.

Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21Les Rencontres Agrilocal21

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Entrevoir l'avenir de Chenôve
Avec la démolition du centre commercial Saint-Exupéry en 2019, la...
Mirebeau-sur-Bèze : Le Département investit 23 millions d'euros pour le "mieux vivre" des habitants et le développement économique du territoire.
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
Dans les collèges de Côte-d'Or, 84 % des repas servis à la cantine sont issus de l'agriculture locale
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...
L'intercommunalité Gevrey-Nuits au plus fort des solidarités aux côtés de la SDAT, un partenariat gagnant-gagnant pour l'emploi, l'insertion et le développement du territoire !
Au cœur des vignobles bourguignons, la Communauté de communes de...
Commission permanente du 6 septembre 2021 8,08 M d'euros d'aides attribuées en faveur des Côte-d'Oriens
Lundi 6 septembre 2021, François Sauvadet, président du Conseil...
#nosintercos ... Immersion avec Pierre Poillot au coeur de la com-com du Pays d'Arnay-Liernais qui reprend du souffle !
A l’orée du Morvan, la Communauté de communes du pays...
Le Conseil Départemental pleinement mobilisé pour accueillir les collégiens dans les meilleures conditions !
Sécurité sanitaire, investissements, François Sauvadet...
Session du Conseil départemental de la Côte-d'Or du lundi 30 août
Pour cette troisième séance publique du mandat 2021-2027,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.