Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté : La situation épidémiologique s'aggrave

Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté : La situation épidémiologique s'aggrave

Info+ :

 

Covid 19

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

TousAntiCovid

TousAntiCovid : une nouvelle mesure barrière L’application TousAntiCovid est désormais disponible. Mise à jour de StopCovid, enrichie par l’accès à des informations factuelles et sanitaires sur l’épidémie, cette nouvelle mesure barrière permet à l’utilisateur testé positif au covid-19 de prévenir immédiatement les personnes qu’il aurait pu contaminer durant sa période de contagiosité. En regard, l’application alerte les utilisateurs qui ont pu être en contact rapproché avec cette personne testée positive au cours des derniers jours. Cette information va leur permettre de s’isoler immédiatement et d’éviter de contaminer à leur tour de nouvelles personnes. Plus l’application sera utilisée, plus vite les cas contacts seront alertés, plus nous aurons collectivement un impact sur le contrôle et l’évolution de l’épidémie. En savoir plus sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

 


28 octobre 2020

La situation épidémiologique s’aggrave considérablement dans la région : elle a d’ores et déjà un impact lourd sur les établissements hospitaliers, en particulier dans les départements du Jura et de la Saône-et-Loire. Dans un message envoyé ce jour aux directions des Etablissements de santé publics et privés de ces deux départements, le Directeur général de l’ARS leur demande d’activer dès aujourd’hui, et en avance de phase sur l’ensemble des établissements de la région, le niveau 3 des plans de mobilisation des capacités hospitalières, préparés pour faire face à une 2ème vague épidémique. Par conséquent, il est demandé à ces établissements de procéder à la déprogrammation des activités non urgentes.

Le taux d’incidence en population générale est désormais supérieur à 500 pour 100 000 habitants dans le Jura et s’en approche en Saône-et-Loire, les personnes de plus de 65 ans étant particulièrement concernées puisque l’incidence dépasse dans cette tranche d’âge les 500 pour 100 000 en Saône-et-Loire et même les 650 pour 100 000 dans le Jura.

Les établissements de santé sont donc d’ores et déjà confrontés à une augmentation importante du nombre de patients dans les services de médecine comme de réanimation. Cette augmentation est mécaniquement appelée à s’accentuer encore dans les 15 jours qui viennent. Aussi Pierre Pribile, Directeur général de l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté, demande d’activer dans l’ensemble des établissements de santé publics et privés des départements du Jura et de la Saône-et-Loire, dès aujourd’hui et en avance de phase sur l’ensemble des établissements de la région, le niveau 3 des plans de mobilisation des capacités hospitalières que ces établissements ont préparés pour faire face à une 2ème vague épidémique.

Déprogrammation des activités non urgentes

Par conséquent, il est demandé à ces établissements de procéder à la déprogrammation des activités de soins programmées tant en médecine qu’en chirurgie, à l’exception des prises en charge urgentes et de celles dont la déprogrammation exposerait les patients concernés à une perte de chance, afin de redéployer les ressources humaines et capacitaires ainsi libérées vers la prise en charge de l’afflux de patients COVID.

Des dispositions de même nature sont envisagées à court terme sur l’ensemble du territoire régional.

L’ARS tient à saluer l’engagement des équipes amenées à prendre en charge cet afflux considérable de malades en cours et à venir ; elle invite l’ensemble de la population à se montrer solidaire de leurs efforts par un respect scrupuleux des gestes barrières en toute circonstance.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Troisième vague de l'épidémie COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : dernier palier d'augmentation des capacités hospitalières, appel aux renforts de soignants
Face à l’afflux des patients qui nécessitent une...
Le PIMMS de Dijon devient "Pimms Médiation Dijon" mais vous relie toujours aux services essentiels.
Le PIMMS de Dijon a révélé sa nouvelle identité...
Deux élèves de BSB reçoivent une bourse du Rotary Dijon Ducs de Bourgogne
Dans le cadre du partenariat de BSB (Burgundy School of Business) avec le...
Santé et accès aux soins Les maires ruraux portent les attentes des ruraux auprès du ministre de la Solidarité et de la Santé
Michel Fournier, président, et Dominique Dhumeaux, premier...
L'AMF met en place un "Observatoire des agressions envers les élu(e)s"
Premier maillon de la démocratie, le maire et son conseil municipal sont...
La nouvelle résidence Abrioux : un modèle d'habitat social à Dijon
Engagée en juin 2019, la construction de la nouvelle résidence...
Première réunion de la Commission de l'Observatoire départemental de la Sécurité routière : l'accidentologie en baisse sur les routes départementales en 2020
François Sauvadet, Président du Conseil départemental, a...
COVID-19 : La dégradation générale se poursuit dans la région
La situation épidémique continue de se dégrader en...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.