Conférence départementale agricole : la volonté de faire face ensemble

Conférence départementale agricole : la volonté de faire face ensemble

Info+ :

La rencontre du Département avec les fédérations agricoles, le jeudi 3 décembre au Département.

Conférence départementale agricole : la volonté de faire face ensembleConférence départementale agricole : la volonté de faire face ensembleConférence départementale agricole : la volonté de faire face ensemble


09 décembre 2020

Depuis près de 10 ans le Conseil départemental de la Côte-d’Or organise une conférence départementale agricole, en présence des représentants de la profession, afin de dresser un bilan annuel de la saison agricole et de l’avancement de l’accord-cadre agricole, conclu entre le Département et la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or. Au programme, échange sur le contexte de l'année 2020, avec notamment les réalisations opérées dans le cadre de la mise en oeuvre de l'accord-cadre agricole 2020-2025 signé en décembre 2019. Présentation du Plan d'Action du PAT départemental, voté à l'occasion de la dernière session.

 

En raison du contexte sanitaire, la conférence s’est tenue jeudi 3 décembre 2020, en format restreint, à l’Hôtel du Département, en présence de Vincent Lavier, président de la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or, de Fabrice Faivre, président de la Fédération Départementale du Syndicat des Exploitants Agricole de Côte-d’Or (FDSEA) et d’Antoine Carré, président des Jeunes Agriculteurs de Côte-d’Or (JA).

Conférence départementale agricole : la volonté de faire face ensemble

La rencontre a permis d’échanger avec les professionnels sur leurs difficultés suite aux épisodes de sécheresse estivale successifs qui ont touché la Côte-d’Or et qui pèsent lourdement sur leurs exploitations, tant du point de vue économique, que sur la viabilité. Il a également été question des difficultés sociales en lien avec la montée de la précarité chez les exploitants agricoles.

Vincent Lavier, président de la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or
Pour Vincent Lavier, Président de la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or, "Derrière l'agriculture il y a des territoires et dans ce département il y a en a une grande partie qui est portée par l'agriculture et quand l'agriculture va, c'est le territoire qui va, cela génère de l'activité chez les artisans et les commercants, cela crée de l'emploi. C'est cet objectif que l'on doit avoir ensemble... On veut à travers notre partenariat générer des messages positifs... Il y a des pistes à explorer... l'agriculture a entrepris sa mutation mais les défis qu'elle a à relever sont tels qu'elle n'y arrivera pas seule et devra être accompagnée. Le partenariat entre le Département et le monde agricole s'inscrit dans cet objectif."

Face à ce constat, les partenaires se sont accordés sur leur volonté commune de « faire face ensemble ».

François Sauvadet Ancien Ministre Président du Département de la Côte-d'Or

Par la voie de François Sauvadet, le Conseil départemental de la Côte-d’Or a réaffirmé que l’ensemble des engagements pris à l’occasion de la signature de l’accord-cadre agricole 2020-2025 seront tenus et que l’intégralité de la participation financière du Département à hauteur de 15,5 M€ sera maintenue.

Le Département s’est engagé à accompagner les agriculteurs dans la recherche d’une réponse pour faire face aux conséquences du changement climatique. Afin de préserver en Côte-d’Or un élevage vivant et une diversification des cultures, le Département a apporté son soutien, sous la forme d’aides à l’investissement pour les exploitants, afin de leur permettre de se doter d’équipements destinés à la récupération des eaux de pluie et au stockage de l’eau.

Le Département entend parvenir à une mutualisation de la ressource en eau disponible à l’échelle de toute la Côte-d’Or. Toutes les solutions possibles seront étudiées avec pour objectif de développer les interconnexions d’eau, de partager la ressource dans un esprit de solidarité territoriale et de maintenir un véritable équilibre écologique au bénéfice de la biodiversité.

La Côte-d’Or est devenue un modèle de lutte contre la tuberculose bovine. De gros efforts pour promouvoir la biosécurité dans les exploitations ont été entrepris, en lien avec les éleveurs et avec l’appui du Laboratoire départemental. Un des derniers laboratoires publics et référence en Bourgogne Franche-Comté, il sera maintenu par le Conseil départemental.

Engagé dans la valorisation des filières locales, le Département entend favoriser le retour de la valeur ajoutée au coeur des territoires. Les efforts des professionnels en faveur de la diversification, grâce à l’apport de solutions innovantes ont notamment été salués.
Le Plan Alimentaire Territorial départemental, co-animé par le Département et la Chambre d’Agriculture a vocation à répondre aux aspirations des consommateurs pour une meilleure traçabilité et qualité des produits, mais aussi aux aspirations des agriculteurs pour plus de valeurajoutée pour leurs produits.

la marque « Savoir-faire 100 % Côte-d’Or »

De même, la marque « Savoir-faire 100 % Côte-d’Or » est une garantie pour le consommateur de participer à une démarche en faveur d’une économie locale rémunératrice pour les producteurs.
Le Conseil départemental continuera de s’engager dans une démarche à haute valeur environnementale, qui mettra en valeur l’inclusion sociale dans le cadre du projet de maraîchage expérimental de Perrigny, mais aussi de la parcelle viticole départementale expérimentale de Pommard qui seront mis à la disposition de la profession agricole.
Issue de la cuvée 2019, la moitié des bouteilles de Bourgogne-Côte d’Or de la vigne du Conseil départemental seront redistribuées aux Côte-d’Oriens sous la forme d’un jeu concours, les autres seront destinées à la promotion de la Côte-d’Or et de son territoire.
La Côte-d’Or a la chance d’être une Petite France Agricole, grâce à la diversité de ses productions et le Département de la Côte-d’Or poursuivra ses initiatives afin de soutenir la vitalité des campagnes et ceux qui la font vivre.
Nous ne gagnerons la bataille de l’avenir de nos territoires que si nous soutenons nos agriculteurs.

 

Le nouvel accord-cadre agricole 2020-2025

Le nouvel accord-cadre agricole 2020-2025

15,5 M€ seront consacrés au nouvel accord-cadre.
Les trois volets qui le constituent se déclinent en grandes orientations se traduisant de manière opérationnelle en actions.

 

  • Volet territoire : 
    « aménagement, animation et vie locale »

Orientation 1 : porter un Projet Alimentaire Territorial pour développer les filières locales 
Enjeux Améliorer la rentabilité d’une exploitation par la diversification de la valeur ajoutée, la promotion de la qualité des produits, le tout dans le cadre de projets de filières soit en valorisant la production en circuit court ou local, soit en accueillant le public sur l’exploitation (vente à la ferme).
Développer les outils nécessaires à l’augmentation des produits locaux consommés en restauration collective (déploiement
d’Agrilocal21, mise en place d’un Projet Alimentaire Territorial départemental, production de légumes bio sur le foncier du
Département). Développement de la marque 100% Côte-d'Or.
> Accroître la diversification des exploitations agricoles (production, transformation, commercialisation)
> Valoriser les produits locaux en restauration collective
> Accompagner les initiatives locales
> Développer la marque savoir faire 100% Côte-d'Or

Orientation 2 :structurer le territoire
Enjeux Améliorer les conditions d’exploitation des propriétés agricoles, préserver le foncier agricole et contribuer à l’aménagement du
territoire communal ou intercommunal tout en assurant la mise en valeur des espaces naturels ruraux et en intégrant des objectifs
environnementaux.
> Aménager et protéger le foncier agricole
> Protéger les terres de l’artificialisation

Orientation 3 : accompagner les investissements dans les exploitations
Enjeux Favoriser le développement des systèmes d’exploitation en réduisant l’impact sur l’environnement et en répondant à des
objectifs de qualité des produits.
Améliorer le confort de travail, diminuer la pénibilité et les risques d’accidents, gagner en technicité et en temps de travail.
Préserver la santé publique.
> Moderniser les bâtiments d’élevage, de stockage et les outils de production
> Conforter les cheptels
> Accompagner les plans de lutte sanitaire collectifs

Orientation 4 : soutenir l’attractivité du territoire
Enjeux Sensibiliser le grand public aux enjeux et à la valeur de
l’agriculture côte-d’orienne.
> Aide de fonctionnement aux associations et organismes d’élevage
> Aide à l’organisation de concours, foires et comices
> Accompagnement d’événements (Ferme Côte-d’Or, Salon de l’Agriculture)

  • Volet changement climatique : 
    « atténuation, adaptation et innovation pour l’agriculture de demain »

Orientation 5 : gérer l’eau durablement
Enjeux Maintenir un cheptel côte-d’orien de qualité dont l’abreuvement est garanti.
Sécuriser la production agricole en période d’étiage.
Diminuer les prélèvements dans le milieu.
Augmenter la ressource disponible.
> Assurer la disponibilité en eau
> Valoriser les eaux usées traitées

Orientation 6 : accompagner les changements de pratiques
Enjeux Contribuer au développement des territoires ruraux situés hors des bassins d’emploi côte-d’oriens par la relocalisation de filières diversifiées.
Limiter la vulnérabilité des exploitations viticoles face au changement climatique et assurer ainsi leur pérennité.
Assurer un accompagnement technique sur les pratiques de travail et d’entretien du sol, sur les itinéraires techniques en lien avec une adaptation aux conditions météorologiques liées au changement climatique.
> Structurer de nouvelles filières à valeur ajoutée issues des plateaux
> Protéger les vignes
> Assurer un accompagnement technique des agriculteurs et viticulteurs
> Développer l’agroforesterie

Orientation 7 : valoriser les ressources fourragères
Enjeux Améliorer l’autonomie alimentaire des exploitations d’élevage.
> Inciter à contractualiser les échanges paille-fumier
> Réduire la dépendance à la paille
> Améliorer la conduite des prairies

Orientation 8 : protéger les ressources naturelles
Enjeux Garantir des pratiques qualitatives en matière de biodiversité, de fertilisation, d’utilisation de la ressource en eau, de traitements
phytosanitaires, de qualité sanitaire des cheptels.
> Promouvoir les aires de lavage de pulvérisateurs
> Développer les certifications relatives à l’environnement en agriculture et viticulture
> Détecter les plantes invasives et intervenir
> Développer la biosécurité et lutter contre l’antibiorésistance
> Préserver les races en voies de disparition

Orientation 9 : accompagner les investissements
Enjeux Favoriser le développement de systèmes d’exploitation réduisant l’impact sur l’environnement, la consommation d'énergie et la
production de déchets.
> Maîtriser l’énergie
> Favoriser le stockage (fourrages, céréales, eau)
> Rendre les agriculteurs acteurs de l’économie circulaire

  • Volet solidarité et accompagnement humain : 
    « des femmes et des hommes au service de l’agriculture »

Orientation 10 : accompagner les agriculteurs en situation de fragilité
Enjeux Proposer un accompagnement concerté, global et coordonné aux exploitants agricoles en situation de fragilité économique,
technique ou sociale.
> Développer le dispositif « Faire Face, ENSEMBLE »
> Améliorer l’accompagnement social des agriculteurs en situation de fragilité
> Accompagner la prévention des risques d’isolement

Orientation 11 : favoriser l’installation et l’emploi
Enjeux Accompagner le renouvellement des générations pour maintenir une agriculture performante et diversifiée, porteuse de valeur
ajoutée.
Répondre aux besoins de main-d’oeuvre permettant de maintenir des entreprises vivables.
> Favoriser l’installation des jeunes agriculteurs
> Accompagner la recherche de main-d’oeuvre
> Développer le recours à l’emploi de personnes en situation de handicap

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Lancement d'une enquête publique auprès des agriculteurs de Côte-d'Or.
Le Département de la Côte-d'Or et le Groupement régional...
"Faire Face, ENSEMBLE" pour accompagner les exploitations agricoles fragilisées de Côte-d'Or.
Les crises agricoles ont durement affecté les filières du...
Le département sème les graines d'un avenir durable
François Sauvadet, Président du Conseil départemental de...
La ferme Côte-d'Or a fêté ses dix ans
Véritable vitrine de l’agriculture du département, la Ferme...
L'aide du Département de la Côte-d'Or aux agriculteurs victimes de la sécheresse
François SAUVADET, président du Département de la...
Agrilocal21 pour consommer local dans la restauration collective
A l'occasion des 2èmes Rencontres Agrilocal21, organisées...
La Ferme Côte-d'Or à la Foire gastronomique de Dijon
La Ferme Côte-d’Or, c’est un mini-salon de...
"J'veux du local - Le goût de ma Côte-d'Or" : les producteurs de vins intègrent la plateforme
Lancée en partenariat avec la Chambre d'agriculture, début avril,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.