La Côte-d'Or ne figure pas dans la liste des départements sous couvre-feu renforcé mais la vigilance s'impose

La Côte-d'Or ne figure pas dans la liste des départements sous couvre-feu renforcé mais la vigilance s'impose

Info+ :

Les règles applicables

Les mesures en vigueur pour maîtriser l'épidémie de coronavirus sont les suivantes :

  • un couvre-feu national est mis en place, de 20h à 6h sur le territoire métropolitain à l'exception de 15 départements pour lesquels le couvre-feu est avancé à 18h à compter du 2 janvier 2021.
    Les 15 départements concernés par le couvre-feu avancé sont les suivants : Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Ardennes (08), Doubs (25), Jura (39), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Nièvre (58), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Vosges (88), Territoire de Belfort (90).
    Pendant ce couvre-feu, seuls certains déplacements seront possibles, à condition de se munir d'une attestation notamment :
    • se rendre ou revenir de son lieu de travail, à une formation professionnelle, effectuer un déplacement professionnel ne pouvant être reporté ;
    • des motifs familiaux impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d'enfants ;
    • des motifs médicaux : aller à l'hôpital, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achat de médicaments ;
    • participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d'aides alimentaires à domicile) ;
    • les personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
    • promener un animal domestique autour de son domicile dans un rayon d'1 km.
  • la pratique sportive ou la promenade en plein air est interdite pendant les horaires de couvre-feu ;
  • pendant la journée, les déplacements seront autorisés et l'attestation n'est plus nécessaire ;
  • les déplacements entre régions sont autorisés ;
  • les lieux de culte doivent respecter une certaine jauge  ;
  • les salles de cinéma, les théâtres et les musées sont fermés ;
  • l'accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos est interdit ;
  • les restaurants et les cafés sont fermés ;
  • le télétravail doit se poursuivre quand il est possible.

  A noter : Tout déplacement pendant les horaires du couvre-feu sans motif ni attestation valable vous exposera à une amende forfaitaire de 135 €. Les contrôles seront renforcés.

  Rappel : Les stations de ski restent accessibles mais les remontées mécaniques sont réservées à certains publics .

 

04 janvier 2021

Le département de la Côte-d'Or n'a pas été retenu dans la liste des départements de la région Bourgogne-Franche-Comté où un couvre-feu renforcé territorialisé à partir de 18 heures est appliqué. Pour autant, la situation reste fragile. Dans un tel contexte, Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or, appelle une nouvelle fois l'attention de tous sur le respect des gestes barrières, les mesures de précaution et les mesures de distanciation sociale, tout en réaffirmant sa confiance dans les comportements civiques des habitants du département.

Le département de la Côte-d'Or n'a pas été retenu dans la liste des départements de la région Bourgogne-Franche-Comté où un couvre-feu renforcé territorialisé à partir de 18 heures est appliqué.
Cette situation s'explique par des indicateurs sanitaires de circulation du virus (taux d'incidence pour la population générale et taux d'incidence pour les personnes âgées) qui sont inférieurs au niveau de 200 pris en compte pour le classement.
Elle reste néanmoins fragile.
Le gouvernement prévoit de faire le point sur les évolutions dans les différents départements toutes les semaines.
Dans un tel contexte, Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or, appelle une nouvelle fois l'attention de tous sur le respect des gestes barrières, les mesures de précaution et les mesures de distanciation sociale.
En cas de symptômes, il recommande de se faire tester au plus vite, et pour les personnes testées positives où cas contact de se placer en isolement très rapidement.
Ces moyens sont les seuls pour limiter l'épidémie en attendant la montée en charge de la vaccination.
Il réaffirme sa confiance dans les comportements civiques des habitants du département.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

#Covid19 #solidarite à Is sur Tille
Le CCAS de la ville d’Is-sur-Tille propose de faire les courses...
#Covid19 #solidarite avec les sans abris
Tout le monde n'a pas le droit au confinement alors la famille Bouchard...
#Covid19 #solidarite : Coronavirus, et si on s'organisait entre voisins autour du quartier Montchapet
François-Xavier Dugourd et Danielle Darfeuille lançent une...
#Covid19 #solidarite : Les ambulanciers sollicitent l'aide de tous dans leur lutte contre le Covid-19
Maillon indispensable de la chaîne des secours et des soins, les...
#Covid19 #solidarite : Vous galérez pour faire vos courses ? Le CCAS de la ville de Dijon vous donne des solutions
De la dérogation de déplacement aux livraisons à domicile,...
François Rebsamen ferme les marchés de Fontaine d'Ouche et du Port du Canal.
Les mesures restrictives prises par la ville de Dijon pour faire face à...
#Covid19 #solidarite : La Communauté de communes du Pays Châtillonnais accompagne la population
Coronavirus, le Centre Socioculturel et de Loisirs (CSCL) et le Contrat Local...
Coronavirus-COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : Respecter les consignes, protéger les soignants
Information de l'ARS du mardi 24 mars.Le confinement et les gestes...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.