François Sauvadet adresse aux Côte-d'Oriens un message de courage, d'espoir et d'unité

François Sauvadet adresse aux Côte-d'Oriens un message de courage, d'espoir et d'unité

Info+ :

En raison du contexte sanitaire, le Président du Département a choisi d’enregistrer en studio ses vœux aux Côte-d’Oriens afin de les diffuser de manière dématérialisée.

François Sauvadet, Président du Département de la Côte-d’Or, s’est prêté à l'exercice de l’enregistrement en studio d’une vidéo de neuf minutes dans laquelle il s’adresse à l’ensemble des Côte-d’Oriens pour leur adresser ses vœux et aussi faire un point sur la situation de crise sanitaire et sociale inédite qui n’a pas épargné le département depuis le printemps 2020.

Vœux du Président François SAUVADET
https://www.cotedor.fr/actualite/voeux-2021-un-message-de-courage-despoir-et-dunite


21 janvier 2021

La crise est là et frappe toujours aussi fort, mais François Sauvadet adresse aux habitants un message d’espoir grâce à l’arrivée du vaccin. Aussi demande t-il à tous de se faire vacciner. Les voeux c'est aussi l'occasion de rappeler que le Département a vocation à protéger les plus faibles mais aussi de préparer l'avenir sur tout le territoire et avec 110 M€ il est le plus gros investisseur en Côte-d'Or.

 

Vœux du Président François SAUVADET
Vœux du Président François SAUVADET
aux Côte-d’Oriennes et aux Côte-d’Oriens
pour l’année 2021


Chères Côte-d’Oriennes,
Chers Côte-d’Oriens,

La crise sanitaire est là, mais nous en sortirons, tous ensemble.

C’est pourquoi, le message que je tiens à vous adresser, c’est un message de courage, d’espoir et d’unité.

L’année 2020 est désormais derrière nous : elle aura marqué l’histoire avec une situation sanitaire inédite que nous connaissons depuis le printemps dernier.

Pour protéger nos aînés et les plus fragiles, nous avons multiplié les actions de solidarité sur tout le Département et je tiens à remercier tous nos agents départementaux, car ils ont fait preuve de courage et de responsabilités.

Vous avez respecté les gestes protecteurs, pour faire face à la reprise de la pandémie.

Il faut continuer à mobiliser toutes les énergies et je tiens à rendre hommage à tous les soignants qui, depuis le début de la crise, se sont mobilisés sans compter.

> LE DÉPARTEMENT AUX CÔTÉS DE TOUS LES CÔTE D'ORIENS.NES

Au cours de l’année passée, le Conseil Départemental de la Côte-d’Or a répondu présent et a pris ses responsabilités.

Nous avons fourni plus de 4 millions de masques aux communes, aux collégiens, aux agents du secteur médico-social, aux agents de nos services et aux associations côte-d’oriennes.

Nous avons aussi voté un plan de soutien et de solidarité exceptionnel de 24 M€ à destination des habitants.

Et je proposerai dans quelques jours, le lundi 25 janvier 2021, dans le cadre d’une session extraordinaire du Département, de prolonger, compléter et amplifier ce plan de solidarité, notamment en direction des jeunes, car la crise est toujours là et frappe toujours aussi fort.

Un message d’espoir

Pour 2021, je veux vous un message d’espoir sur le front sanitaire.
J’ai confiance dans la science, j’ai confiance dans le progrès technique lorsqu’il est mis au service du bien commun et de l’équilibre territorial.

2021 apporte un regain d’espoir, avec l’arrivée du vaccin.

Je n’aurai que deux mots à vous dire à ce sujet : vaccinez-vous !

Vaccinez-vous, et dites-le autour de vous, car nous sommes en mesure de freiner la propagation du virus.

Bien entendu, je me ferai vacciner aussi.

Face à ce constat, j’ai demandé à ce que l’on accélère la vaccination des personnes les plus à risque.

Il faut vacciner le plus vite possible, le maximum de personnes exposées.

A l’heure où je m’exprime, la vaccination des personnes de 75 ans est (enfin) lancée.

J’ai proposé au Préfet le concours des services du Département et je rappelle que le Département partage avec l’Etat la tutelle administrative des EHPAD, les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes.

Le plan vaccinal des EHPAD est en cours.

Il doit être terminé au plus vite.

Je tiens à adresser mes remerciements à tous les personnels, pour leur engagement au service de nos aînés.

Tout au long de l’année 2020, nos services ont agi auprès des plus fragiles, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, de la petite enfance, des personnes en insertion.

Au plus fort de la crise, en plein confinement, nous avons continué d’assurer toutes nos missions.

Toutes les prestations ont été versées en temps et en heure.

Nous avons continué d’entretenir nos routes, nous avons continué d’assurer la restauration dans les collèges.

Nous avons protégé les enfants et les familles, assuré les solidarités avec des aides d’urgence renforcées et un prix de repas à 2 € pour tous dans les collèges publics [-1,74 € le repas dans les collèges privés].

Dans tout le Département, nos services sont restés, là, bien présents et je veux remercier aussi les forces de l’ordre, nos sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, qui ont été exposés ces derniers mois et parfois mêmes attaqués, ce qui est inadmissible.

Je les assure de notre confiance et de notre soutien.

Cette présence territoriale, nous y sommes attachés.

C’est une chance pour mener des actions au plus près de vous.

Et disons-le franchement, certains voulaient (et veulent encore) la suppression du Département, mais aujourd’hui, chacun voit bien que nous sommes une structure indispensable pour apporter notre aide aux plus fragiles et lutter contre les fractures.

Nos 2.700 agents font, chaque jour, la preuve de leur engagement, à la ville comme à la campagne.

Il y a eu des discussions très vives avec le maire de Dijon.

Ce ne sont pas des querelles d’hommes, mais deux visions de l’avenir.

Je ne pense pas qu’il y ait d’un côté la ville, de l’autre la campagne.

Il y a une seule Côte-d’Or et nous voulons apporter notre soutien à chaque Côte-d’Orien, où qu’il vive.

Il n’y a qu’une Côte-d’Or qui doit unir ses forces pour offrir à chacun de nos habitants une qualité de vie et un avenir là où l’on a choisi de vivre, en toute sérénité.

Oui, face à cette crise qui suscite tant de doutes et tant de drames sociaux, de fermetures d’activités, y compris d’activités culturelles ou de restaurations, il n’y a pas de places pour de vaines querelles.

J’aime Dijon.

J’aime la Côte-d’Or.

Toute la Côte-d’Or.

PROTÉGER, PRÉPARER L'AVENIR

Et notre objectif, c’est de protéger, mais aussi de préparer l’avenir.

Cette crise, on en sortira.

Cette crise accélère les mutations.

Ce n’est plus une évolution : c’est une révolution numérique et écologique que nous vivions.

Oui, nos priorités sont claires : nous voulons protéger les plus fragiles, c’est notre cœur de compétences.

Protéger nos aînés, les femmes et enfants victimes de violence.

Protéger les familles et nos jeunes.

Mais nous devons aussi préparer les changements et investir dans les stratégies du futur.

Nous avons voté cette année un plan de 110 M€ d’investissements, ce qui fait de notre Département le 1er investisseur.

Nous allons investir dans nos collèges, nos routes, dans nos territoires, dans nos forêts et dans notre agriculture, avec notre marque « Savoir-Faire 100 % Côte-d’Or ».

Mais nous allons continuer aussi à investir massivement pour déployer le Très Haut Débit, avec près de 30 M€ d’investissements cette année, afin d’apporter la fibre optique à domicile.

Le programme sera achevé en 2022, bien en avance sur le programme initial.

[A ce jour, un débit de 30 Mb/s est disponible pour 75 % des communes => 8 Mb/s pour 95 %.]

Et il faut qu’Internet et les services dématérialisés soient accessibles, aux plus fragiles.

Nous voulons lutter contre une nouvelle fracture, celle de l’accès aux services.

Nos efforts seront poursuivis sur des projets structurants : le développement du réseau des véloroutes, le contournement de Mirebeau-sur-Bèze, la rocade de Beaune, la réfection du pont sur la Saône, et toutes les interventions que nous menons sur les ouvrages d’art, pour garantir leur fiabilité et la sécurité sur nos routes.

Nous voulons faire passer la LiNo à 2x2 voies, parce que c’est la seule solution viable aux problèmes récurrents d’embouteillages, qui durent depuis trop longtemps.

Nous serons aux côtés des habitants des 698 communes de Côte-d’Or : nous allons soutenir leurs projets, leurs services, les équipements, qui concourent à préserver et améliorer le cadre de vie notre département.

C’est essentiel.

Oui, la crise que nous traversons accélère les grandes mutations.

François MAURIAC écrivait que “L’épreuve ne tourne jamais vers nous le visage que nous attendions.”

C’est vrai : rien ne sera comme avant.

Les évolutions vont se poursuivre, je pense notamment au télétravail (nous avions déjà 150 agents en télétravail dans nos services au Département avant le confinement de 2020).

Il y a une aspiration à la qualité de vie, à un nouvel équilibre, une aspiration à une alimentation de qualité.

Notre programme d’innovations Futurs 21 a pour objectif de préparer la Côte-d’Or à ces grandes mutations et expérimenter les modes de vie de demain.

Vous le voyez, notre cap est fixé et la route pour l’atteindre est toute tracée.

Enfin, c’est un message d’unité que je veux vous adresser.

Nous nous sommes engagés résolument dans ce combat de la laïcité pour garantir à chacun le droit de croire ou de ne pas croire, mais en l’inscrivant dans le strict respect des lois de la République.

Notre temps aura été traversé par la violence terroriste, qui s’est abattue à nouveau sur notre territoire, frappant encore et toujours des innocents.

C’est avec une profonde émotion que nous gardons en mémoire le souvenir du professeur Samuel Paty, assassiné pour avoir enseigné la liberté d’expression.

Nous conservons la mémoire des fidèles de la basilique Notre-Dame de Nice, tués pour avoir pratiqué leur religion.

Il faut combattre pas à pas l’islamisme radical, et pour l’éradiquer, il faut une unité nationale.

L’article 1er de la Constitution de la Vè République rappelle que « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

Pour cette année 2021, je vous souhaite de tenir bon et de garder espoir.

Le retour à la vie normale n’est pas encore pour aujourd’hui, mais nous serons prêts, demain, pour revivre les moments de convivialité, de réjouissance, d’évasion, que nous aimons tant et qui font l’art de vivre en Côte-d’Or.

Je vous souhaite, à toutes et à tous, une bonne et heureuse année 2021.

Que vive la France !

Que vive la Côte-d’Or !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or vote son Budget 2016
Malgré un contexte...
Commission Permanente du Conseil Départemental de la Côte-d'Or
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
Session du Conseil Départemental de la Côte-d'Or
Incidences de la loi NOTRé, budget supplémentaire 2016,...
Rencontres cantonales de Côte-d'Or... Quelles actions le Conseil Départemental mène-t-il à Brazey-en-Plaine?
Dans le cadre des rencontres cantonales de Côte-d'Or, François...
Pôle d'Equilibre Territorial et Rural du Val de Saône Vingeanne Un partenariat au service de la santé
Le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Val de...
Fractures territoriales... ? Ou comment Christophe GUILLUY démonte les vieux clichés !
En 2016, lors de la dernière conférence donnée dans la...
Le Conseil Départemental de Côte d'Or recevait plusieurs centaines d'invités à la Cité Henry Berger pour la cérémonie des voeux
"Jamais, sans doute autant qu’aujourd’hui, nos...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.