Baisse sensible de la délinquance en Côte-d'Or en 2020

02 février 2021

Dans un contexte exceptionnel de crise sanitaire liée à l’épidémie de la Covid 19, marquée par deux périodes de confinement de la population, la plupart des indications de la délinquance en Côte-d’Or enregistrées par les services de police et de gendarmerie reculent fortement en 2020.

Ces bons résultats sont également à mettre à l’action d’une présence quotidienne dissuasive sur le territoire dans la proximité des forces de l’ordre, notamment grace au renforcement des patrouilles.

• Vue d’ensemble sur l’évolution de la délinquance

En 2020, le département de Côte-d’Or a enregistré une baisse notable de la délinquance dite générale (-10,1 % des faits constatés en zone gendarmerie et -11 % en zone police).
La réduction est particulièrement nette pour les atteintes aux biens (-20,7 % en zone gendarmerie et -17 % en zone police).
On observe en particulier une très sensible diminution des cambriolages (-27,2 % de faits enregistrés pour l’ensemble du département).
Les vols liés aux véhicules sont également en baisse significative (-7,5 % de vols de véhicules, et -15,6 % de vols à l’intérieur des véhicules).
Enfin, une légère diminution des feux de véhicules légers et des feux sur la voie publique est constatée en 2020, même si l’augmentation de cette catégorie de faits reste sensible au cours des 5 dernières années.
Concernant les atteintes volontaires à l’intégrité physique, l’année 2020 se caractérise par une légère baisse (-4 % en zone police et +3,7 % en zone gendarmerie).

Les infractions économiques et financières sont stables en zone police mais en légère augmentation en zone gendarmerie en raison notamment de la hausse des escroqueries et abus de confiance.

Baisse sensible de la délinquance en Côte-d’Or en 2020

• Mobilisation soutenue des services en 2020

Les services de police et de gendarmerie sont restés particulièrement impliqués dans la lutte contre la détention et l’usage de stupéfiants. Grâce à une bonne coordination interservices sur l’année 2020, les forces de l’ordre ont effectué de nombreuses saisies qui atteignent pour l’ensemble des forces de police et de gendarmerie 150kg de produits stupéfiants saisis en 2020.
144 amendes forfaitaires délictuelles ont par ailleurs été dressées pour usage de stupéfiants depuis l’entrée en vigueur de ce dispositif le 1er septembre 2020. Les opérations de contrôle sur le territoire ont fortement augmenté.
Dans le contexte de confinement, les pouvoirs publics ont également porté une attention toute particulière aux violences intrafamiliales qui ont connu une diminution de 16 % en zone police mais une augmentation de 9,3 % en zone gendarmerie.
Enfin, tout au long de 2020, gendarmes et policiers de Cote-d’Or ont été fortement mobilisés pour le contrôle du respect des mesures mises en oeuvre dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la Covid 19. Près de 10 000 contraventions ont ainsi été dressées lors des opérations de contrôle effectuées (4115 contraventions en zone police et 5360 contraventions en zone gendarmerie).

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Anticiper au mieux l'arrivée de demandeurs d'asile.
Dans la continuité de la réunion que le ministre de...
Démantèlement du camp de la Lande à Calais : des migrants seront accueillis dans trois CAO en Côte-d'Or.
Le démantèlement du campement de la Lande de Calais a...
Emplois d'insertion : optimiser les dispositifs !
La semaine dernière, Christiane Barret, Préfète de la...
Une cérémonie émouvante accueillait 26 personnes dans la nationalité française à la sous-préfecture de Montbard
lls viennent d’Espagne, de Roumanie, d’Algérie, de Pologne...
Avec La Poste, Seurre inaugure sa nouvelle Maison de Service Au Public.
La continuité de l’accès des services au public...
Changer l'environnement pour sauver des vies
Le  Plan Régional Santé Environnement de...
On se la jouait sous haute sécurité avec la préfecture de Côte-d'Or !
En Côte d’Or et partout en France, se tenait la cinquième...
HOPE : Des parcours pour l'intégration des réfugiés en Bourgogne-Franche-Comté
Une soixantaine de jeunes réfugiés de la région...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.