Société d'histoire : Des fouilles qui en disent long.

Société d'histoire : Des fouilles qui en disent long.

Contact :

Infos - Société d’histoire de la Tille et de l’Ignon auprès du président Serge Thozet à serge.thozet@orange.fr 


23 avril 2014

La société d'Histoire Tille-Ignon a organisé une conférence sur l'archéologie à Marclly-sur-Tille. Le sujet traitait des « Secrets de la déviation Is-sur-Tille-Dijon » réalisé dernièrement. Cette conférence a été animée par Frédéric Devevey archéologue qui a été chargé de mission par l'institut national de recherches archéologiques préventives (l'Inrap) pour les travaux à Messigny-et-Vantoux lors de la construction de la 2 x 2 voies.

 

Les découvertes concernant l’archéologie gallo-romaine, sont le domaine de prédilection de Frédéric Devevey, et s’effectuent dans les brumes du Val de Saône et sur la terre de Bourgogne qui servent de cadre aux explorations et aux diagnostics de l’Institut national de recherches archéologiques préventives. Frédéric Devevey a entre autres participé à ce genre de fouilles sur le chantier de la LINO.

Denise Aymard, membre de la Société d'Histoire Tille-Ignon, a présenté au public l’archéologue. Il a beaucoup été actif  aussi dans la zone artisanale des Champs Blancs à Marcilly-sur-Tille,  et avant la construction du boulevard périphérique dijonnais la «LiNo ». Frédéric Devevey a expliqué entres autre que lors des fouilles de la route 2 X 2 voies, les recherches avaient révélé des emplacements funéraires qui dataient de l'époque de César Auguste. Les archéologues ont retrouvé des tombes, des vases et des coffres funéraires, des outils, des broches, des médailles militaires datant de cette période. Ce qui a surpris le public c'est d'appendre que dans certaines tombes les chercheurs avaient trouvé des ossements d’un bébé et d’une femme que l'on a supposé être sa mère. Au sujet des fouilles avant la construction de la LiNo, les archéologues ont trouvé des vestiges d'anciennes habitations romaines et des grains de cultures et de pollen et des outils au fond de puits.  « Cette période gallo romaine a encore de nombreux secrets à révéler au sujet de la vie de nos ancêtres » a expliqué Frédéric Devevey.

Après la conférence, le public a appris la mise en place du grand projet de la société d’histoire concernant la commémoration de la fin de la deuxième guerre mondiale qui est prévu pour les 13 et 14 septembre dans la zone des Champs Blancs à Marcilly-sur-Tille. Il y aura des expositions, du matériel militaire et civil etc. Un appel a été lancé aux personnes possédant des photos, des véhicules, ou tout ce qui été utilisé durant cette période.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.