DIJON : Un point justice est ouvert à la maison de la tranquillité locale

15 février 2021

La structure de services de proximité est désormais dotée d’un point d’accès au droit. Les réponses aux questions et autres problématiques d’ordre judiciaire peuvent être précisées et approfondies.

La maison de la tranquillité locale - Espace André Gervais - est située à l’angle du boulevard Gaston Bachelard et de la rue Maurice Maréchal dans le quartier de Fontaine d’Ouche à Dijon.

Ancien commissariat de Police réhabilité en maison de services publics de proximité, elle est ouverte depuis août 2019 et se veut être un lieu d’accueil, d’écoute et d’orientation des habitants du quartier et plus largement du secteur.

Des informations et autres précisions y sont données quant à des démarches pouvant porter sur de la paperasse quotidienne peut-on dire mais aussi sur la lutte contre les violences faites aux femmes, les discriminations ou bien la mise au point de différends de voisinage par exemple. Plusieurs associations y tiennent des permanences, de même que la Police nationale, la Police municipale et un conciliateur de justice.

Nathalie Koenders, première adjointe au maire de la Ville de Dijon, déléguée notamment à la tranquillité publique, parle d’un lieu où se conjuguent proximité, sécurité et confiance, conditions selon l’élue municipale du vivre ensemble.

Dans ce cadre-là, la Ville de Dijon a décidé de renforcer les services proposés aux concitoyens en s’accordant avec le conseil départemental de l’accès au droit (CDAD) sur la mise en place d’un point justice. L’accord a été officialisé le vendredi 29 janvier 2021 au sein de la structure.

Plus explicitement, il s’agit d’un point d’accès au droit dont l’intérêt est de permettre aux habitants «éloignés» des aspects juridiques de pouvoir trouver des réponses à leurs problématiques de cet ordre-là.

Bruno Laplane

Président du CDAD de Côte-d’Or, Bruno Laplane insiste sur le fait que l’objectif de ce point justice est bien que «personne ne soit laissé de côté face au droit».

Par la mise en place de ce point justice, de nouveaux services vont pouvoir être proposés, et notamment une consultation juridique gratuite d’avocats une fois par mois.

Des interventions de spécialistes sur les questions juridiques ainsi que des financements d’actions associatives sont aussi envisagés par le CDAD, volontariste en parallèle à l’idée de former des agents municipaux sur l’orientation à apporter suite aux situations et litiges présentés par les habitants.

Ce dispositif est ainsi un outil de plus pour pouvoir amener les habitants à trouver des réponses les plus adéquates possibles. D’août à décembre 2019, la maison de la tranquillité locale avait reçu 187 personnes. En 2020, malgré une fermeture de la mi-mars à fin septembre, 311 personnes ont été accueillies au sein de la structure.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Depuis le 21 juillet 2021, entrée en vigueur du pass sanitaire dans la métropole dijonnaise
Suite à l’annonce des mesures gouvernementales pour lutter contre...
COVID-19 en BFC : Variant delta/vaccination : la course continue !
La course de fond engagée dans la région contre le variant delta,...
Rénovation urbaine de Fontaine d'Ouche : Premier coup de pelle de démolition du pont de Kir
La démolition du pont ainsi que l'aménagement du carrefour...
La Fondation Orange soutient « Le Numérique passage », pour l'accès au droit et à l'autonomie
Le numérique est devenu indispensable pour l'accès au droit...
Ludovic Rochette et Vincent Delatte visitent le centre de loisirs à Varois-et-Chaignot
La Communauté de communes Norge et Tille a la compétence des...
COVID-19 en BFC : La course contre le variant delta continue : vaccinons-nous maintenant !
Alors que le variant delta continue de progresser dans la région,...
OIV : La France choisit Dijon pour accueillir l'ONU du vin
Dès janvier 2021, Dijon s’est mobilisée pour pour...
Dijon lance le chantier de construction de l'unité de méthanisation des boues de la station d'épuration eauvitale
La construction sera réalisée par Odivea, la première...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.