Le MuséoParc Alésia ouvre une nouvelle page de son histoire

Le MuséoParc Alésia ouvre une nouvelle page de son histoire

Info+ :


Le site d’Alésia en Haute Côte-d’Or

Le MuséoParc Alésia


Trois sites retracent l’histoire d’Alésia :
• Le MuséoParc Alésia : qui présente une exposition permanente et des expositions temporaires, une reconstitution des fortifications de la bataille et des animations pour petits et grands.
• La ville gallo-romaine située sur les hauteurs d’Alise-Sainte-Reine, au lieu-dit des « fouilles »
• La statue de Vercingétorix qui domine la plaine des Laumes

Ses visiteurs :

755 000 visiteurs depuis son ouverture en 2012
40 000 visiteurs en 2020, malgré 5 mois de fermeture suite à la COVID-19, contre 80 000 visiteurs en 2019
91 % primo visiteurs
42 % visiteurs de Bourgogne-Franche-Comté
8 % visiteurs étrangers
94 % visiteurs individuels
65 % visiteurs viennent en famille (retour des questionnaires)
90 % visiteurs sont satisfaits de leur visite (retour des questionnaires)

Investissement

Le MuséoParc Alésia est une Société Publique Locale, liée au Département de la Côte-d’Or par une convention de Délégation de Service Public. Le chantier de la nouvelle scénographie s’élève à 3 millions d’euros H.T., avec les frais d’études et la restauration des collections, dont 2,3 millions d’euros H.T. de travaux. Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or pilote le dossier de la nouvelle scénographie via une cellule dédiée au développement du site d’Alésia et a investi 1 086 663 € HT dans cette nouvelle scénographie. Le projet est co-financé par l’État à hauteur de 1,4 million d’euros et la Région Bourgogne-Franche-Comté à hauteur de 0,6 million d’euros.


17 février 2021

Afin de vous proposer une toute nouvelle expérience de visite, le Conseil départemental de Côte-d’Or a décidé de vous offrir une nouvelle scénographie. C’est sans aucun doute l’un des événements phares de cette année, le célèbre site de la bataille d’Alésia change l’exposition permanente en place depuis son inauguration en 2012. 
A la nouvelle scénographie, l'escape game de plein air, la reconstitution historique, le festival et bien d'autres nouveautés vont venir enrichir l'attractivité du MuséoParc Alésia… Encore une année qui s’annonce riche ! 


Président du Département de la Côte-d’OrFrançois Sauvadet, Président du Conseil départemental présente la métamorphose du MuséoParc Alésia
"Les projets sont nombreux au MuséoParc Alésia et le site est en mouvement. Cette année sera marquée par l’inauguration avant l’été du nouveau plateau scénographique du Centre d’Interprétation, un projet de plus de 3 millions d’euros, piloté et cofinancé par le Département de la Côte-d’Or. Cette nouvelle scénographie, enrichie par les objets découverts lors des nombreuses fouilles, offrira aux visiteurs un parcours plus interactif, grâce à l’apport des nouvelles technologies et plus accessible à tous les visiteurs.

Depuis de nombreuses années, le Conseil départemental a en effet tenu à ce que ce site culturel et touristique soit un lieu vivant, où les chercheurs viennent régulièrement lancer des fouilles et en restituent les résultats aux visiteurs.
À ce titre, le Département de la Côte-d’Or, éclairé par les avis du Conseil scientifique Alésia, a décidé d’engager un programme pluriannuel de protection et de valorisation des vestiges gallo-romains, situés sur l’oppidum à Alise-Sainte-Reine, pour un montant d’1,2 million d’euros. Parce que dans ce monde chahuté, rien de grand ne se construit en ignorant notre histoire, l’année 2021 au MuséoParc Alésia doit contribuer à conserver et entretenir cette mémoire collective qui nous a été léguée."


 

Le MuséoParc Alésia s’offre
une nouvelle scénographie
Une chance pour le site

Le MuséoParc Alésia 2021

Rien, il ne reste plus rien de l’exposition permanente installée depuis la création du MuséoParc Alésia. Elle est rangée dans les cartons, pour laisser place à la nouvelle scénographie, plus accessible, plus interactive, plus ludique et plus proche des visiteurs.
Cette décision fait suite aux changements des attentes du public, à l’évolution de la médiation culturelle de ces dix dernières années, et à la volonté de présenter les collections trouvées sur le site d’Alésia.

Le MuséoParc qui n’a pas peur des défis, va donc écrire une nouvelle page de son histoire et présenter sa nouvelle scénographie, sous la conduite du Conseil Départemental, maître d’ouvrage et financeur du projet, en juin 2021. Le département tient à conserver la mémoire de ce pan de notre histoire, en créant le MuséoParc Alésia et en valorisant le site archéologique et ses collections gallo-romaines. Le nouveau parcours permanent proposera une véritable immersion à la fois au coeur du siège d’Alésia mais aussi dans la vie gallo-romaine. Pour se faire, la nouvelle exposition fera la part belle aux collections (près de 600 pièces) trouvées sur le site, jamais exposées jusqu’ici !

 

Michel Rouger, directeur, et son Président Marc Frot, Vice-Président du Conseil départemental

« C’est une belle opportunité et une chance pour notre site, qui fêtera ses 10 ans en 2022. »

Michel Rouger, qui a rejoint l’institution il y a 4 ans en tant que directeur, et son Président Marc Frot, Vice-Président du Conseil départemental, sont conscients d’avoir quelque chose de nouveau et d’atypique à construire au MuséoParc Alésia.
Une scénographie a une durée de vie d’une dizaine d’années en théorie, mais dans les faits, rares sont les établissements culturels qui peuvent se permettre d’en changer aussi souvent, surtout complètement.



 

Les dernières technologies pour briser les clichés
et faire revivre les collections

MuséoParc Alésia, nouvelle scénographie saison 2021
La nouvelle scénographie permanente (sur 1 100 mètres carrés) s’inscrit dans le bâtiment circulaire de Bernard Tschumi

La nouvelle scénographie va s’appuyer sur l’architecture circulaire qui symbolise l’encerclement des Gaulois par les Romains, en suivant les grandes baies vitrées qui ouvrent sur l’oppidum et plongent naturellement les visiteurs dans l’histoire.
Dans cette coursive qui donne accès à huit espaces contextualisés, une frise du temps interactive accompagnera la déambulation. Ponctuant cette frise, des niches abriteront des bustes en réalité augmentée de César, de Vercingétorix et de Napoléon III (le premier à entreprendre des fouilles sur le site) qui commentent, chacun à leur manière, l’histoire d’Alésia.
Le visiteur pourra regarder mais aussi toucher. Objets sonores, bac à fouille numérique, mur magique et autres dispositifs seront installés pour interagir avec le visiteur. Les dernières technologies empruntées de divers domaines, comme les jeux vidéo par exemple, enrichiront le contenu et serviront l’histoire.
Plusieurs vitrines en réalité augmentée permettront d’apporter un nouvel éclairage sur des objets méconnus. Un guide, incarné par une archéologue, délivrera les clés de compréhension des objets, du Néolithique à nos jours, tout au long du parcours.
La bataille d’Alésia ne sera pas oubliée puisqu’un nouveau dispositif visuel sera diffusé pour retracer les forces en présence et le siège de la fameuse bataille.
La première véritable rencontre avec les Gaulois se fera de manière tout aussi décomplexée et inattendue, à l’aide d’une fresque audiovisuelle panoramique consacrée aux clichés. L’idée est de s’adresser aux visiteurs d’aujourd’hui et de partir de ce que les visiteurs connaissent de cette période de l’histoire, pour battre en brèche les « fake-news ».
Les visiteurs pourront également se défouler dans un combat grandeur nature en manipulant virtuellement des armes gauloises ou romaines, devant un grand écran interfacé à un système de détection de mouvements de type Kinect.
Dans ce parcours muséographique, qui se plaît à intriquer les dispositifs pour mieux faire toucher du doigt l’histoire, des silhouettes animées se glisseront sur les cimaises afin de rendre plus vivants leurs propos : l’artisanat, le commerce, les échanges, etc. Ils mimeront l’activité associée aux objets présentés juste au-dessous et apporteront de la vie.

 

L’archéologie en fil rouge

MuséoParc Alésia
Dédicace de Martialis au dieu Ucuetis, 2e moitié du Ier siècle après J.-C., sur laquelle apparaît le nom d’Alisiia : « Moi Martialis fils de Dannotalos j’ai donné à Ucuetis cette tour ainsi qu’aux forgerons vénérateurs d’Ucuetis à Alise ». 
Conseil départemental de la Côte-d’Or, Musée Alésia, dépôt du Musée Municipal d’Alise-Sainte-Reine.

Avec l’Archéologie en fil rouge, tout l’enjeu du projet de la nouvelle scénographie au MuséoParc Alésia est de mettre en regard les collections et la très longue période d’occupation humaine du site (du Néolithique à nos jours).

Gardant une part importante pour la période du Siège, cette nouvelle présentation permettra de comprendre pourquoi Vercingétorix se réfugie à Alésia, quel peuple gaulois est installé sur le mont Auxois à son arrivée, que devient Alésia après le siège de César…
Cette scénographie permettra en particulier de valoriser les collections et de présenter un florilège d’objets gallo-romains de l’agglomération qui se développera du Ier au IIIe siècle, permettant de faire un pont avec les vestiges visibles sur le site. Un choix de
collections difficile devant la richesse archéologique du site d’où la mise en place d’une présentation modulable et amovible afin de pouvoir présenter d’autres trésors dans les années à venir.
Les fouilles récentes seront dévoilées en priorité pour l’ouverture de 2021 car ce projet a été construit avec les scientifiques présents sur le terrain aujourd’hui, avec la collaboration de l’UMR/ArteHIS et Paris 1/Panthéon-Sorbonne. Le but de ce projet est de révéler l’histoire d’Alésia à Alise-Sainte-Reine et de mettre l’accent sur les fouilles en créant un nouvel écrin pour les collections du site : Alésia, une histoire à suivre…
Patricia Janeux, attachée de conservation au Conseil départemental de la Côte-d’Or

 

MuséoParc AlésiaStatuette de la Déesse-mère ou «Mater Alésia», 2e moitié du Ier siècle après J.-C.
Conseil départemental de la Côte-d’Or, Musée Alésia, fonds Société des Sciences de Semur-en-Auxois. 

 

Nouveauté 2021 Escape game extérieur à l’esprit « punk antique » !

Furie d’Alésia

Les joueurs seront immergés dans l’histoire du Gaulois Ébérius à travers un jeu de type escape game en extérieur dont l’aventure « au-delà du réel » se déroule sur le site archéologique de la cité gallo-romaine Alésia.
Les joueurs, dans la peau d’un journaliste, devront enquêter et résoudre les énigmes laissées par le professeur Stokowski qui a travaillé de nombreuses années sur l’histoire de ce Gaulois.
Ebérius connaîtra-t-il un destin tragique ?
Cette nouvelle manière de découvrir la ville gallo-romaine est produite par l’agence OHRIZON. 

Bande annonce de l'escape game de plein air

MuséoParc Alésia l'escape gameMuséoParc Alésia l'escape game

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Commission permanente du 4 juin 2021 : 233 millions d'euros d'aides régionales
Réunis en commission permanente, vendredi 4 juin, les élus...
Contournement de Mirebeau-sur-Bèze : un chantier de grande envergure bientôt achevé
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
« La Communauté de Communes de la Plaine Dijonnaise inaugure la permanence Point Relais Emploi à Thorey-en-Plaine
Le Point Relais Emploi est un espace de services et d’accompagnement...
L'aventure du Parc naturel régional du Morvan continue
Depuis plusieurs mois le décret de reclassement du Morvan en Parc...
Session du Conseil Départemental de la Côte-d'Or du lundi 31 mai
Pour cette dernière séance publique du mandat 2015-2021,...
La réouverture pérenne des terrasses nécessite un respect strict des mesures sanitaires par les exploitants et leurs clients
Conformément aux décisions gouvernementales, les...
La Côte-d'Or fait sa star à la TV !
Pour la première fois de son histoire, Côte-d’Or Tourisme,...
La tour de Saussy, en Côte-d'Or, un monument unique en France
La tour hydraulique de Saussy est le dernier vestige d’un système...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.