Un nouveau lotissement "100% Côte-d'Or" à Semur-en-Auxois

Un nouveau lotissement "100% Côte-d'Or" à Semur-en-Auxois

Info+ :

Avec 13500 appartements ou maison à louer sur 130 communes de Côte-d'Or, Orvitis, premier bailleur du département, propose à des loyers modérés des logements de qualité, accessibles à plus de 70 % des familles.

Pour être au plus près de ses clients et de son patrimoine, et être le partenaire efficace des collectivités locales, Orvitis s'est doté de moyens et de méthodes d'une entreprise moderne et responsable. Il s’est organisé sur le territoire, multipliant les points d’accueil et intensifiant sa présence sur le terrain.

Orvitis œuvre pour offrir aux familles aux revenus modestes un habitat de qualité à des loyers modérés, un cadre de vie propice à l'épanouissement de chacun. L’Office accompagne également les collectivités locales dans des projets d’aménagement du territoire.

www.orvitis.fr


10 mars 2021

Pour répondre aux demandes d'habitat individuel, mais également aux aspirations d'accession à la propriété, en 2018, la Ville de Semur-en-Auxois proposait à Orvitis l'acquisition d'un terrain, afin de réaliser un lotissement avec des lots en accession libre et des logements aidés. Le futur lotissement satisfaisant à la volonté du Département de diversifier l’habitat et de répondre aux différents parcours de vie, Orvitis a répondu favorablement à la demande.

Les élus ont visité le futur lotissement « Champ Passerat » à Semur-en-Auxois
Orvitis lotissement « Champ Passerat » à Semur-en-AuxoisOrvitis lotissement « Champ Passerat » à Semur-en-Auxois


« Champ Passerat » : terrains à bâtir et logements locatifs
Sur la Commune de Semur-en-Auxois, au lieu-dit« Champ Passerat », le futur lotissement du même nom est situé à l'arrière d'une zone semi-pavillonnaire rue de Cari, entre la rue des Alouettes et la route départementale no18 (en direction de Lantilly).
Le programme global portera sur l'aménagement d'un terrain d'environ 37000 m2 cédé par la Commune à Orvitis.
Pour maîtriser l'arrivée des nouveaux habitants et la commercialisation des parcelles, sa réalisation se fera en deux tranches.
Accordé le 16 mars 2020, le permis d'aménager d'une première tranche sur une surface de 19681 m2 autorise la réalisation d'au maximum 27 lots et une surface de plancher constructible limitée à 6000 m2 avec :

Orvitis lotissement « Champ Passerat » à Semur-en-Auxois
o 1 lot de 1615 m2 pour un habitat collectif semi-individuel ou groupé de 6 à 12 logements locatifs, ainsi que les annexes comme les garages ou parkings;
o 5 lots (de 337 à 360m2 destinés à des constructions individuelles dédiées à l'accession sociale ;
o 21 lots (de 516 à 814m2 pour la construction de pavillon individuel, libre de constructeur;

Un programme soigné
Voiries, trottoirs végétalisés, cheminements, espaces verts et aménagements divers représentent une surface d'environ 4800 m2
Les entrées de chaque parcelle sont situées de part et d'autre d'une voirie centrale, dont le tracé est marqué par des courbes pour limiter la vitesse des véhicules.
Elle regroupe tous les réseaux: eau potable, assainissement, électricité, téléphone, éclairage... Le lotissement bénéficiera du raccordement au gaz.
L'accès véhicule au lotissement se fera soit depuis la rue des Alouettes, soit depuis la RD18.
Presque au centre du programme, comme une coulée verte, un espace engazonné et arboré avec une sente piétonne sablée, permettra de relier ce nouveau quartier à la rue de Cari. Trois autres espaces végétalisés, de convivialité ou d'agrément, seront aménagés en poche le long de la voirie centrale.
A noter que les eaux pluviales seront collectées par des canalisations ad'hoc, pour une évacuation vers un bassin de rétention implanté en partie nord du terrain.

SAS Roger MARTIN et Entreprise DESERTOT- Saint-Apollinaire

Le groupement d'entreprises Roger Martin / Desertot réalise les voiries et les canalisations, assainissement eaux usées, eau potable et réseaux secs.

Maitre d'œuvre de l'aménagement : Cabinet BERTHET-LIOGIER-CAULFUTY de Nuits-Saint-Georges. Géomètre: Cabinet Matthieu TISSANDIER- Semur-en-Auxois
Viabilisation : SAS Roger MARTIN et Entreprise DESERTOT- Saint-Apollinaire
Electricité : SAS FAUCHET/DEMONGEOT- Dijon
Espaces Verts : Sarl MAROT- Fresnes
Le chantier démarre début mars 2021 par le piquetage des voiries. La fin de la première phase de viabilisation est attendue pour la septembre 2021.

Catherine Sadon, maire de Semur-en-Auxois

Pour Catherine Sadon, maire de Semur-en-Auxois, la nouvelle offre de logement s'avère très utile car la commune est attractive et la demande de logements est forte. Le site qui va accueillir les nouveaux habitants est accueillant. Elle a fait part aux entreprises de sa satisfaction face à l'avancée rapide des travaux et rappelé la qualité des relations avec les équipes d'orvitis. 

François-Xavier Dugourd, président d'Orvitis, 1er vice-président du Conseil départemental de la Côte-d'Or

François-Xavier Dugourd, président d'Orvitis a rappelé le "partenariat actif" entre orvitis et Semur-en Auxois. Un partenariat qui illustre parfaitement la présence du bailleur social sur tous les territoires avec des solutions diversifiées qui s'adaptent aux besoins des communes et des habitants.

«Avec un patrimoine de près de 730 logements proposés à la location, Orvitis est sans aucun doute le premier bailleur dans cette ville de 4 500 habitants.
Un patrimoine construit en 60 ans : les premiers bâtiments de l'Office ont vu le jour, rue Jean-Jacques Collenot en 1956.Puis comme un peu partout en France,le parc a fortement augmenté dans les années 1970, avec la mise en service notamment de six immeubles collectifs avenue de Ciney, de 8 ensembles rue du 11 novembre, et de 4 bâtiments rue du Commandant L'Herminier.
Après des années 1980 et 1990 plutôt calmes,depuis 2000,les constructions ont repris notamment rue de Cari, avec la construction de petits modules ou de pavillons jumelés, pour un total de 37 logements.
Un établissement spécifique
Située rue de Vigne, la Résidence Coluche, rachetée par Orvitis en 2016 et gérée par Coallia, regroupe un Foyer de Jeunes Travailleurs, une Résidence Accueil et une Résidence Sociale, pour un total de 56 logements.
L'accession à la propriété
Aménagement d'un premier lotissement. Dans le prolongement du patrimoine locatif, rue de Cari, Orvitis a réalisé en 2010 le lotissement de 5 parcelles, dont deux propriétaires avaient bénéficié pour la construction de leur pavillon de l'ancien dispositif "Pass-foncier".
Quatre pavillons en location-accession. Au sein du quartier de la Ferme Champlon, en 2016, les quatre pavillons neufs ont été réalisés et commercialisés en accession sociale à la propriété, selon les principes de la location- accession (PSLA).»

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or a rappelé la stratégie départementale en matière d'habitat social.

Au cours de son intervention, il a notamment insisté sur le fait que le Département s'engage à garantir une offre de logement équilibrée sur tout le territoire de la Côte-d'Or. Le Président a également mis l'accent sur sa volonté de faire de la Côte-d'Or "un laboratoire des modes de vie de demain". Mais surtout le Président a insisté pour rappeler qu'avec ORVITIS c'est plus de 2 millions d'€ engagés pour bâtir 100 % Côte-d'Or. Car ce lotissement est 100% Côte d'Or. 

«Le Département de la Côte-d’Or, avec ORVITIS a pris l’engagement de l’équilibre territorial et nous le poursuivons au quotidien. Nous avons un objectif clair : soutenir les Côte-d’Oriens lourdement touchés par la crise et investir partout et pour tous, et notamment en faveur de personnes en situation de fragilité et de handicap.

La stratégie départementale est bien établie : c’est une stratégie de construction répartie entre les zones rurales et les zones urbaines pour sauvegarder les équilibres et permettre à chacun de vivre là où il l’a décidé. Cette solidarité humaine et territoriale est l’ambition que nous avons en partage.

La collaboration entre les agents du Département au sein de nos Agences et Espaces Solidarité Côte-d’Or, et ORVITIS est solide. C’est une collaboration de services, de projets, mais aussi d’innovation.
Je veux rappeler ici que le Département verse chaque année plus d’ 1 M€, afin de permettre au bailleur de financer les actions de construction de rénovation, de réhabilitation. Nous garantissons les emprunts d’ORVITIS, à hauteur de plusieurs dizaines de millions d’€ chaque année (40 M€ en 2019).
Dans ce cadre, le Département a renouvelé en 2019 son engagement pluriannuel auprès d’ORVITIS jusqu’en 2024. C’est un engagement auprès des Côte-d’Oriens pour leur protection, pour la sécurité de leur parcours de vie.

Convergence des objectifs et des ambitions pour les Personnes âgées, les personnes handicapées (EHPAD, Foyers d’Accueil Médicalisés, Espaces Medico-sociaux). C’est d’autant plus important que la situation est actuellement très difficile pour beaucoup de nos compatriotes.
C’est pourquoi, nous avons renforcé notre soutien aux Côte-d’Oriens touchés par la crise en votant un plan exceptionnel le 25 janvier dernier, qui porte au total, depuis 2020, sur 34 millions d’€ d’engagement du Département.

Pas un Côte-d’Orien n’est laissé sur le bord du chemin.
Sur la somme total de ce plan, c’est près de 82 % qui vont être consacrés aux solidarités humaines et à la protection des Côte-d’Oriens. Nous avons ainsi décidé de reconduire, jusqu’au 30 juin 2021, la suppression de la limite d’une aide par an au titre du Fonds de Solidarité pour le Logement.

Le Fonds de Solidarité Logement
Le Département aide les ménages en difficulté à accéder à un logement (aide au paiement du 1er loyer, cautionnement…) ou à s’y maintenir (prise en charge des impayés de loyers, d’énergie, d’eau, de téléphone).
Par ailleurs nous poursuivrons l’élargissement du nombre des aides versées sous forme de secours au lieu de prêts.

Enfin, nous avons voté la création d’un fonds de secours pour les personnes précaires occupant un logement dégradé nécessitant une rénovation. Avec ce fonds, nous allons couvrir la majeure partie du reste à charge que les personnes précaires ne peuvent financer, alors qu’elles voudraient solliciter une aide au logement. Ces aides exceptionnelles viennent renforcer les dispositifs déjà existants en matière de logement.
Ainsi en 2020, ce ne sont pas moins de 360 aides, pour un montant total de plus de 132.000 €, qui ont été débloquées pour permettre à des Côte-d’Oriens, locataires d’ORVITIS, de faire face à la crise et à leurs difficultés de logement. Chaque histoire, chaque situation étant particulière, les aides du Fond Social Logement sont cumulées à des mesures d’Accompagnement Social liées au Logement (ASLL).

Au Département, nous intervenons également sur la requalification, sur l’adaptation du parc de logements (dans le cadre des travaux de rénovation énergétique et d’adaptation des logements à l’autonomie des personnes).
Nous agissons au quotidien pour rendre l’habitat plus digne et accessible.
Nous poursuivons nos investissements pour la rénovation thermique des logements sociaux anciens, via nos programmes d’éco-réhabilitation. 

Nous poursuivons par ailleurs notre soutien aux associations qui interviennent dans le domaine du logement, pour la bonne information des locataires et qui orientent les personnes vers les bonnes aides.
Associations :
ADIL : Association Départementale d’Information sur le logement.
PRIS : Point Réno Info Service

Le Département en lien avec ORVITIS agit au quotidien pour l’accessibilité et l’adaptabilité des logements, pour une plus grande autonomie des personnes et lutte contre la fracture numérique ainsi le Département déploie à titre gracieux la fibre optique dans les immeubles ORVITIS. A l’heure ou les outils numériques sont accusés d’isoler, nous voulons construire des projets qui permettront d’utiliser le numérique, pour rapprocher les gens et créer du lien social.

Enfin, le Département s’engage pour l’aménagement du territoire et la garantie d’une offre de logements équilibrée sur tout le territoire.

Notre ambition est également de faire de la Côte-d’Or « le laboratoire des modes de vie de demain ». Un territoire d’expérimentation des innovations en matière de modes de vie : logement, domotique, consommation, production, déplacement, éducation, santé, énergie.

C’est pourquoi le Département s’engage dans le programme Futurs 21.

Le Département attribue à ORVITIS, dans le cadre de la Conférence des Financeurs un financement de 50.000 € pour soutenir des projets d’expérimentation.»

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Session du Conseil Départemental de la Côte-d'Or du lundi 18 octobre
L’Assemblée départementale s'est réunie lundi 18...
Participez à la révision du SCOT !
La Communauté d’Agglomération de Beaune Côte et Sud...
Favoriser le retour à l'emploi : une ambition partagée avec le Gouvernement, qui fait ses preuves en Côte-d'Or
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...
Avec les résidences Sérénitis, le logement s'adapte à la vie et aux territoires
Prenant la mesure du vieillissement des occupants de logements familiaux et le...
Des négociateurs de la gendarmerie sensibilisent les élus locaux à la gestion des incivilités à Saint-Jean-de-Losne
Depuis février, la gendarmerie dispense, avec l’aide du GIGN, une...
Une Semaine Bleue pour informer les Côte-d'Oriens sur le maintien à domicile et l'hébergement des personnes agées.
Initiative nationale, La Semaine Bleue est consacrée aux...
Le CAUE renouvelle son conseil d'administration ainsi que sa présidence
Le Conseil d'Administration du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de...
François Sauvadet remet la médaille d'honneur du Département à Léa Ferney
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.