Lancement d'une unité mobile départementale de vaccination en Côte-d'Or

Lancement d'une unité mobile départementale de vaccination en Côte-d'Or

Info+ :

Préfecture de la région Bourgogne-Franche-Comté,
Préfecture de la Côte-d'Or

53, rue de la Préfecture
21 000 DIJON

www.cote-dor.gouv.fr
www.prefectures-regions.gouv.fr/

Qui est le public visé par la vaccination mobile ?
• La vaccination s’adresse aux personnes de plus de 75 ans, notamment les plus éloignées d’un centre de vaccination, ou aux personnes atteintes de comorbidités.
Mise en oeuvre pratique de la vaccination mobile
• Préalablements identifiées par les mairies et les sous-préfectures, les personnes obtiennent un rendez-vous sur le lieu de stationnement du dispositif mobile ;
• Possibilité de réalisation d’une vaccination à domicile pour les personnes allitées ;
• Plus de 1 400 doses Pfizer seront consacrées au vaccinobus en mars ;


11 mars 2021

Afin de permettre aux personnes âgées les plus isolées de se faire vacciner contre la Covid-19, une unité mobile départementale de vaccination est déployée depuis le 10 mars par les services de l’Etat, en collaboration avec l’Association Départementale de la Protection Civile.

Depuis la mi-janvier, la préfecture de la Côte-Or et l’ARS sont pleinement mobilisées pour vacciner la population. Au 2 mars 2021, ce sont 31 226 personnes qui ont déjà été vaccinées (5,65 % de la population). La Côte-d’Or est parmi les départements de tête de cette campagne inédite.

La priorité nationale a été donnée à la vaccination des plus vulnérables ou des plus exposés :
résidents d’EHPAD, plus de 75 ans, personnels de santé. A l’échelle du département, cette stratégie se traduit en un maillage territorial serré et respectueux des équilibres démographiques.
Dix-huit centres de vaccination permanents et deux centres temporaires ont donc été ouverts.

Un vaccinobus de l’Association de protection civile, financé par l’Etat, vient compléter ce dispositif afin de décliner en Côte-d’Or la stratégie d’ « aller vers », en proposant des lignes de vaccination au plus près des plus de 75 ans des communes les plus éloignées des centres de vaccination.

Près de 1 400 doses de vaccins Pfizer ont ainsi été « sanctuarisées » pour cette vaccination itinérante. Le bus, qui stationnera dans les villages, accueillera les personnes identifiées par les mairies et les sous-préfectures pour être vaccinées. Une unité mobile se déplacera pour vacciner les personnes alitées.

Les premières injections du vaccinobus débutent à Bligny-sur-Ouche, le mercredi 10 mars. D’une capacité maximale de deux lignes de vaccination, le bus a vocation à monter en charge rapidement avec une capacité maximum de 96 personnes par jour.
Le vaccinobus restera en service durant au moins deux mois. Les quatre premières semaines seront consacrées aux primo-injections. Les rappels seront effectués les quatre semaines suivantes.

L’itinéraire retenu a été étudié en coordination avec l’association des maires de France et le Conseil départemental de la Côte-d’Or. Il desservira les trois arrondissements du département selon un calendrier adapté aux besoins recensés et la disponibilité du véhicule.

Liste prévisionnelle des communes desservies

Arrondissement de Beaune
Bligny-sur-Ouche
Corpeau
Saint-Pierre-en-Vaux
Nolay
Sussey
Voudenay
Manlay
Liernais
Menessaire
Gevrey-Chambertin
Chamboeuf
Saint-Jean de Losne

Arrondissement de Dijon
Fontaine-Française
Montigny
Mornay
Villeneuve-sur-Vingeanne
Orain
Saint-Seine-l’Abbaye
Bligny-le-Sec
Vauxhaul
Sain-Martin-du-Mont
Blaisy-Bas
Prenois
Francheville

Arrondissement de Montbard
Brion-sur-Ource et alentours
Laignes et alentours
Baigneux-les-Juifs et alentours
Precy-sous-Thil et alentours
Vitteaux et alentours
La Roche-en-Bresnil et alentours


La vaccination est notre meilleur espoir pour sortir de la crise sanitaire et retrouver un quotidien mis entre parenthèse. Les services de l’État mettent donc tout en oeuvre pour accélérer la vaccination, afin de vacciner, à l’échelle nationale, 10 millions de personnes avant la fin avril, et 30 millions avant l’été.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Troisième vague de l'épidémie COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : dernier palier d'augmentation des capacités hospitalières, appel aux renforts de soignants
Face à l’afflux des patients qui nécessitent une...
Le PIMMS de Dijon devient "Pimms Médiation Dijon" mais vous relie toujours aux services essentiels.
Le PIMMS de Dijon a révélé sa nouvelle identité...
Deux élèves de BSB reçoivent une bourse du Rotary Dijon Ducs de Bourgogne
Dans le cadre du partenariat de BSB (Burgundy School of Business) avec le...
Santé et accès aux soins Les maires ruraux portent les attentes des ruraux auprès du ministre de la Solidarité et de la Santé
Michel Fournier, président, et Dominique Dhumeaux, premier...
L'AMF met en place un "Observatoire des agressions envers les élu(e)s"
Premier maillon de la démocratie, le maire et son conseil municipal sont...
La nouvelle résidence Abrioux : un modèle d'habitat social à Dijon
Engagée en juin 2019, la construction de la nouvelle résidence...
Première réunion de la Commission de l'Observatoire départemental de la Sécurité routière : l'accidentologie en baisse sur les routes départementales en 2020
François Sauvadet, Président du Conseil départemental, a...
COVID-19 : La dégradation générale se poursuit dans la région
La situation épidémique continue de se dégrader en...

Vos commentaires

Castioni
a publié le 12/03/2021 09:44
Vous devriez en faire autant comme avant pour le don du sang. Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.