Dijon, les informations marquantes du conseil municipal du lundi 22 mars 2021

Dijon, les informations marquantes du conseil municipal du lundi 22 mars 2021

Info+ :

 

Dijon, les informations marquantes du Conseil Municipal du 17 décembre 2018

 

www.dijon.fr/Vie-municipale/Conseil-municipal-ordre-du-jour-et-live

 

Les conseils sont ouverts au public

Vous pouvez vous rendre à l'Hôtel de ville de Dijon.

Vous pouvez également les suivre en vidéo, en direct ou en différé.

 


24 mars 2021

Lundi 22 mars, François REBSAMEN, maire de Dijon et président de Dijon métropole, a présidé la séance du conseil municipal de la ville de Dijon. Les principaux rapports abordés sont : 
Cité internationale de la gastronomie et du vin : le chantier avance, la ville de Dijon reprend la gouvernance du Pôle culture ; La ville de Dijon instaure un périmètre d’étude urbain et paysager allant de Dijon à Chenôve et engage une réflexion sur l’entrée Sud de la métropole ; La ville de Dijon soutient les sportifs de haut niveau ; OnDijon : des investissements importants pour la tranquillité publique ; Une nouvelle convention pour promouvoir et développer les circuits courts à Dijon.

 

Cité internationale de la gastronomie et du vin : le chantier avance, la ville reprend la gouvernance du Pôle culture (rapport 11)

La livraison des principaux pôles de la Cité internationale de la gastronomie et du vin débutera au dernier semestre 2021. La gouvernance du pôle culture, espace d’expositions de 1 750m² qui permettra de comprendre le repas gastronomique des français, l’importance du vin et l’interprétation des Climats du vignoble de Bourgogne, sera reprise par la ville de Dijon à compter du 1er avril 2021.

Grand projet culturel d’intérêt national et international, la Cité de la gastronomie et du vin est un ambitieux projet de mise en valeur du patrimoine architectural et culturel de la ville de Dijon, dont la gastronomie et le vin. La métamorphose du site est une opération contemporaine d’aménagement urbain qui profitera, et qui profite déjà, à l’attractivité économique et touristique de la ville, du département et de la région. La Cité aura pour but de raconter le Repas gastronomique des français, valoriser la vigne et le vin, interpréter les climats du vignoble de Bourgogne, inscrits depuis le 4 juillet 2015 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Et de faire rayonner ainsi, dans le monde entier, cet art de vivre et ces savoir-faire si particuliers et si caractéristiques de Dijon et de l’identité française.

Au fil des mois, la réalisation d’ensemble s’est affinée, consolidée, et continue de faire preuve de sa pertinence, à fortiori en cette période de grande relance économique dont le pays et les territoires ont besoin. Les partenaires privés, aux côtés du groupe Eiffage, sont plus que jamais mobilisés et impliqués pour faire de la Cité un succès culturel, commercial et touristique :

  • La prestigieuse école Ferrandi Paris, dont la première promotion de 110 étudiants démarrera sur site dès février 2022 ;
  • Le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), gage de complémentarité avec la Cité des vins et des Climats de Beaune, travaillera notamment au développement d’un concept de dégustations en immersion des vins de Bourgogne ;
  • Le groupe K-Rei pense le village gastronomique d’esprit artisanal, contemporain, festif et écoresponsable ;
  • Le groupe Epicure proposera quant à lui les concepts de deux restaurants et d’une cave/ bar à vins inédits dans la région ;
  • Le Village by CA, accélérateur de startups qui portera le volet innovation entrepreneuriale.

Au cœur de l’équipement, le pôle culture de 1 750 m² donnera aux visiteurs les clés pour comprendre les valeurs du patrimoine culinaire et viticole reconnues par l’Unesco. Composé de deux espaces distincts - le pavillon de la gastronomie et du vin, construction moderne de 1 350 m² et la Chapelle des Climats, bâtiment ancien de 400 m² emblématique du site de l’hôpital général - il permettra l’organisation d’expositions permanentes et temporaires et accueillera une boutique. Pour la réalisation et l’exploitation de ce pôle, l’Association de la Cité internationale de la gastronomie et du vin avait été spécifiquement créée en 2017.

En raison du contexte sanitaire et de l’incertitude économique que le pays traverse depuis plus d’un an, les moyens financiers de l’association ne lui permettent plus de mener à bien l’ensemble de ces missions. Le plan de financement initial prévoyait effectivement l’apport de fonds privés. En raison de la crise COVID-19, l’association n’a pu obtenir les soutiens nécessaires auprès des mécènes intéressés. Cœur culturel indissociable et indispensable à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, la ville de Dijon a décidé, à compter du 1er avril, de reprendre la gouvernance du pôle. Philippe CREVOISIER et Catherine PETITJEAN restent impliqués dans le projet notamment au travers du Comité d’Orientation Stratégique (COS) qui fixe les grandes orientations des espaces culturels dans le respect des deux labels Unesco. Un poste de directeur, rattaché à la direction de l’attractivité et du rayonnement de la ville de Dijon et de Dijon métropole sera créé.

 

La ville de Dijon instaure un périmètre d’étude urbain et paysager allant de Dijon à Chenôve et engage une réflexion sur l’entrée Sud de la métropole (Rapport 6)

Par sa longueur, sa fréquentation, y compris touristique, ses enjeux paysagers et son tissu urbain en pleine mutation, l’entrée Sud de la métropole est un site stratégique pour l’évolution et l’identité du territoire métropolitain à l’horizon 2030.

Dans ce contexte, la ville de Dijon instaure, en application de l’article L.424-1 – 3° du code de l’urbanisme, un périmètre d’étude allant de Dijon à Chenôve pour engager une réflexion globale sur le développement et l’aménagement urbains de cet axe. L’objectif : assurer, d’une part, une cohérence urbaine, architecturale et paysagère, et d’autre part, répondre aux enjeux de la ville de demain en termes de qualité de vie, d’accès au logement pour tous et de mobilités.

À l’appui de l’étude de programmation urbaine et paysagère relative aux entrées métropolitaines Nord et Sud, réalisée par la métropole et achevée en 2020, et dans le cadre des orientations du PLUi-HD adopté par la métropole en décembre 2019 et notamment l’orientation d’aménagement et de programmation (OAP) relative à l’entrée Sud, cette étude permettra ainsi :

  • D’établir un plan guide de la recomposition urbaine : il conviendra d’associer les projets urbains à la renaturation de l’entrée de ville ainsi qu’à la mise en valeur du paysage de la côte viticole et du patrimoine urbain. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie d’embellissement continu jusqu’au cœur historique de Dijon ;
  • D’intégrer l’étude réalisée sur la requalification de l’avenue Roland Carraz visant également la requalification progressive de l’axe Dijon-Beaune ;
  • De définir les impacts sur les équipements publics ;
  • De définir les outils de maîtrise de programmation afin de contenir la pression foncière ;
  • De définir et de mettre en place des outils opérationnels et de financements adaptés.

 

La ville de Dijon soutient les sportifs de haut niveau (rapport 5)

La municipalité poursuit sa politique d’appui aux sportifs dans la préparation de leurs prochaines compétitions. En 2020, la ville a apporté, dans le cadre de contrats de partenariat, son soutien financier à 32 athlètes, dont 7 en capacité de viser l’objectif des Jeux olympiques Tokyo 2020, licenciés dans 12 clubs sportifs dijonnais et 14 disciplines différentes. En contrepartie, malgré une saison sportive perturbée par la pandémie de Covid-19, ces sportifs de haut niveau ont véhiculé le nom et l’image de la ville dans chacune des compétitions auxquelles ils ont participé durant l’année 2020. Cette année 2021 reste une année olympique avec le report des Jeux de Tokyo, passerelle vers les JO de Paris 2024 pour lesquels la capitale régionale a été désignée en octobre dernier « centre de préparation olympique ».

26 renouvellements ont été ainsi sollicités, 8 sportives féminines et 16 sportifs masculins recevront une aide financière allant de 500 à 1 500 euros pour un montant total attribué de 24 500 euros.

Par ailleurs, la ville de Dijon accorde, dans le même cadre, son soutien financier à 6 nouvelles sportives et 9 nouveaux sportifs qui apparaissent comme de réels espoirs dans leurs disciplines respectives et qui devraient porter haut les couleurs de Dijon cette année, pour un montant total attribué de 13 000 euros.

 

OnDijon : des investissements importants pour la tranquillité publique (rapport 14)

La Smart city OnDijon permet à la fois de moderniser l’administration, améliorer les services publics notamment liés à la gestion de l’espaces public et répondre aux nouveaux besoins et usages des habitants de Dijon et de la métropole.

Inauguré en avril 2019, ce modèle de ville intelligente s’appuie sur un poste de pilotage connecté permettant de simplifier et mieux coordonner les interventions et les travaux d’entretien des services de la métropole sur l’espace public, de piloter à distance les équipements des 23 communes du territoire métropolitain (feux de circulation, éclairage public, services de voiries…), d’organiser la mobilité avec les infrastructures de transport urbain…

Avec OnDijon, la ville de Dijon dispose d’un outil efficace pour accompagner les équipes de la police municipale dans leur mission de tranquillité publique et pour soutenir les forces de l’ordre dans leur mission de sécurité. Le dispositif a permis la mobilisation de 140 caméras pour la vidéo protection, le déploiement de nouveaux équipements pour la police municipale (développement d’un réseau de radio communication, géolocalisation et système de guidage des véhicules…), la sécurisation des bâtiments municipaux pour protéger les biens et les personnes… En octobre dernier, la ville de Dijon lançait l’acte II de la tranquillité publique avec le recrutement de policiers municipaux supplémentaires et l’armement des équipes de soirée.

Pour renforcer ses capacités d’actions et de prévention pour la protection des personnes et des biens, notamment via la vidéoprotection et la sécurisation des bâtiments municipaux, la collectivité conforte les moyens déjà dédiés : 12,6 M€ supplémentaires sont ainsi alloués.


Une nouvelle convention pour promouvoir et développer les circuits courts à Dijon (rapport 32)

La ville de Dijon, Dijon métropole et la Chambre d'Agriculture affirment leur volonté commune d’une alliance métropolitaine pour :

  • Renforcer l'accompagnement des exploitants agricoles ;
  • Favoriser la création de richesses et d’emplois ;
  • Permettre un développement économique harmonieux et solidaire des territoires en participant activement à la promotion et au développement des produits locaux et circuits courts.

Cette ambition partagée se traduit par la signature d’une convention comprenant les axes de travail suivants :

- Établir un état des lieux des acteurs en circuits courts sur Dijon ;
- Aider au recrutement de producteurs pour les Halles dijonnaises ;
- Étudier la saisonnalité des métiers de l’agriculture et les perspectives d’emplois concomitantes ;
- Aider à la mise en valeur des circuits courts via le drive fermier ;
- Mettre en place des marchés événementiels « Bienvenue à la Ferme » ;
- Participer au guide annuaire départemental des fermes agréées « Bienvenue à la Ferme » ;
- Proposer des outils pédagogiques pour les plus jeunes publics à travers le dispositif
« École en herbe ».

Cette convention, à travers ces actions partenariales, vise non seulement à soutenir le secteur de l’agriculture, mais aussi à prendre en compte le respect de l’environnement, l’alimentation traçable, saine et locale, la pédagogie, conformément au projet d’Alimentation Durable 2030 de Dijon métropole (TI).

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Dijon métropole et le Groupe SUEZ créent la 1ère Société d'Economie Mixte à Opération Unique (SEMOP) multiservices
Vendredi 2 avril, François Rebsamen, maire de Dijon et président...
Le PIMMS de Dijon devient "Pimms Médiation Dijon" mais vous relie toujours aux services essentiels.
Le PIMMS de Dijon a révélé sa nouvelle identité...
Deux élèves de BSB reçoivent une bourse du Rotary Dijon Ducs de Bourgogne
Dans le cadre du partenariat de BSB (Burgundy School of Business) avec le...
Santé et accès aux soins Les maires ruraux portent les attentes des ruraux auprès du ministre de la Solidarité et de la Santé
Michel Fournier, président, et Dominique Dhumeaux, premier...
L'AMF met en place un "Observatoire des agressions envers les élu(e)s"
Premier maillon de la démocratie, le maire et son conseil municipal sont...
La nouvelle résidence Abrioux : un modèle d'habitat social à Dijon
Engagée en juin 2019, la construction de la nouvelle résidence...
Première réunion de la Commission de l'Observatoire départemental de la Sécurité routière : l'accidentologie en baisse sur les routes départementales en 2020
François Sauvadet, Président du Conseil départemental, a...
Dijon métropole accélère ses grands projets pour construire le futur écologique du territoire
« Face à l’urgence climatique, l’année 2021...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.