Le Plan de soutien Solidarités Côte-d'Or a 1 an. 1er bilan

Le Plan de soutien Solidarités Côte-d'Or a 1 an. 1er bilan

Info+ :

LE PLAN DE SOUTIEN SOLIDARITES COTE-D’OR

- adopté par l’Assemblée Départementale les 15 juin et 24 août 2020, 
- prolongé, renforcé, adapté par l’Assemblée Départementale le 25 janvier 2021 et le 8 mars 2021 (mesures en faveur des jeunes et des femmes)
- 32 M€ supplémentaires ont abondé le budget du Département 2020 dont 14,5 M€ en faveur des solidarités humaines,
- pensé pour être opérationnel et rapidement mis en oeuvre
En 2021 un budget départemental « solidarités » historique de 300 M€


31 mai 2021

Mis en place dès le mois de juin 2020 en réponse à la crise induite par la COVID-19, le plan de soutien solidarités Côte-d'Or a 1 an. A cette occasion, François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or et Emmanuelle Coint, vice-présidente, ont présenté un premier bilan du plan de soutien départemental. 

Chef de file de l’action sociale, le Département s’est résolument engagé dans la lutte contre cette pandémie et les répercussions sociales, économiques qu’elle a engendrées.
Cette mobilisation implique un investissement financier et humain inédit, des réponses adaptées notamment aux nouvelles problématiques rencontrées, des évolutions constantes et immédiatement opérationnelles.
Acteur de la proximité et du quotidien, le Département et ses agents demeurent au service des Côte-d'Oriens en toutes circonstances.

 

 François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

François Sauvadet "Les solidarités, c’est le cœur de nos missions et nous les avons assumées sans discontinuer".

"Je suis heureux de vous retrouver pour vous présenter ce bilan, à l’occasion des 1 an du Plan de Soutien Solidarités Côte-d’Or lancé par le Département pour faire face à la crise sanitaire.
Vous le savez la crise de la COVID-19 a touché, parfois de manière dramatique, de nombreuses familles et à lourdement impacté notre économie. Face aux conséquences sanitaires, sociales nous avons engagé un plan de soutien de 32 M € dont 14,5 M € en faveur des solidarités humaines.

Nous avons mis en place un plan de soutien volontariste et réaliste afin de faire face aux côtés des Côte-d’Oriens. Nous avons continuellement adapté notre dispositif pour que chacun puisse faire face. Dans cette crise qui semble s’installer je veux avoir une pensée pour tous les Côte-d’Oriennes et les Côte-d’Oriens qui font preuve d’une solidarité exceptionnelle depuis le début de la crise. Il nous faut tenir bon, continuer notre action, nous adapter, pour pouvoir répondre au plus tôt, au plus près, aux nouveaux défis posés par la situation actuelle".


> OBJECTIFS DU PLAN SOLIDARITÉS CÔTE-D'OR

Protéger tous les Côte-d'Oriens touchés par la crise et les 698 communes du Département

Le Département a acheté plus de 3,4 millions de masques pour permettre à tous d’être protégés face à la maladie. 
Malgré un contexte difficile lié au confinement, au couvre-feu, toutes nos prestations ont été versées PCH, RSA, APA.
Dans un contexte difficile générant une augmentation des violences envers les enfants et contre les femmes, nous avons pris des mesures de protection particulière en lien avec les établissements médico-sociaux.

La crise sanitaire a touché des publics dont la situation était déjà difficile avant  la  crise, mais nos services ont été confrontés à l’arrivée de nouveaux publics. En effet, nous avons enregistré une hausse de 8 % du nombre de bénéficiaires du RSA (10.994) .
Face à l’émergence de ces nouveaux publics en difficultés, avec des personnes qui n’étaient pas connues des services sociaux, nous avons maintenu les Espaces Solidarités Côte-d’Or tout au long de la crise.

Madame la Directrice Générale Adjointe, je veux vraiment remercier nos agents qui, malgré les difficultés liées au couvre-feu et au télétravail, ont fait face et continuent de le faire avec beaucoup d’engagement. Les travailleurs sociaux du Département qui instruisent les aides d’urgence ont permis d’éviter que ne surviennent parfois des drames humains.

> POINT SUR LES AIDES

 - Aides d’urgence :
Grâce à cette présence territoriale, au plus près des Côte-d’Oriens, ce sont plus de 5.568 aides d’urgences qui ont été débloquées depuis 2020 en direction des personnes en difficulté, pour un montant de près de 2,3 M € !
Ces aides allant de 250 € pour une personne seule à 500 € pour un foyer avec enfant.

- Aides pour les TNS
Par ailleurs, depuis 2020 ce sont plus de 1 M € d’aides spécifiques qui ont été versées aux travailleurs non-salariés (entrepreneurs, artisans commerçants, etc.) soit plus de 652 personnes qui ont été aidés.

Au total ce sont plus de 3 M € d’aides exceptionnelles qui on été attribués.
Je proposerai à l’occasion de la prochaine session Départementale lundi prochain 31 mai, la reconduction de ces dispositifs d’aide jusqu’à fin 2021.

 - Aides aux jeunes
Notre aide a porté également en direction des jeunes, des étudiants, qui sont plongés, pour beaucoup d’entre eux, dans la précarité faute de stages ou de contrats temporaires (les « petits boulots »).
C’est un véritable plan de solidarités jeunes amplifié que nous avons proposé.
Avec tout d’abord un accompagnement psychologique renforcé.
Nous avons renforcé notre partenariat avec le CROUS pour faciliter l'accès des étudiants en difficulté aux services sociaux.

Nous avons ouvert l'accès des étudiants de moins de 25 ans aux associations d'aide alimentaire (50 € par mois et par étudiant, en plus des aides d’urgence éventuelles).
Ce sont ainsi 345 jeunes ou étudiants en situation de grande détresse qui ont pu être aidés.

- Aides aux collégiens
Nous avons lancé une baisse exceptionnelle du tarif de restauration scolaire afin de soulager les familles Côte-d’Oriennes.
En lançant le repas à la cantine à 2 € dans les collèges publics qui permet à chaque famille d’économiser 300 € par an et par collégien.
Cette baisse a été étendue aux collèges privés avec une  réduction de 1,74 € du prix des repas.
Je proposerai à la prochaine session départementale du 31 mai la reconduction de ces mesures à la rentrée  prochaine.

- Notre objectif, c'est aussi de préparer la sortie de crise et de soutenir l’activité et l’emploi.
Le retour à l’emploi durable étant le meilleur moyen pour sortir de la crise, le Département a mis en place dès le mois de mai 2020 un dispositif efficace de cumul RSA et salaire d’activité dans les métiers en tension.
Ce dispositif a été par la suite prolongé le 25 janvier, ce qui a été unanimement salué tant par les personnes recherchant un emploi que par les filières rencontrant des difficultés de recrutement.
En seulement 5 mois (depuis le 25 janvier 2021) ce sont 67 personnes qui ont été concernées par ce dispositif ce qui porte le total à 615 personnes depuis 2020.

Je proposerai à l’Assemblée Départementale de prolonger ce dispositif jusqu’au 31 décembre 2021.  
Par ailleurs, afin de favoriser l'accès à l'emploi marchand des jeunes les plus éloignés de l'emploi de moins de 25 ans nous avons financé 20 contrats d'insertion en entreprise (CIE).
Nous avons créé une aide au recrutement d'apprentis par les collectivités locales, par convention avec le Centre de Gestion de Côte-d'Or (CDG).
Nous avons lancé une aide au recrutement en direction de 30 jeunes en service civique pour les associations et organismes non lucratif du champ social et médico-social.
Enfin, nous avons renforcé l'accès à l'offre de formation de l'AFPA pour les publics jeunes relevant de la compétence du Département : bénéficiaires du RSA, jeunes insuffisamment qualifiés.
Depuis le 1er janvier, ce sont ainsi 97 jeunes qui ont pu accéder au dispositif « pépa-compétences » réservé aux personnes les plus éloignées de l’activité et grâce auquel elles pourront se former en vue de s’insérer durablement dans l’emploi.

- Aides aux aidants.
Protéger les Côte-d’Oriens c’est également aider les aidants.
Nous avons maintenu le versement des dotations pour tous les Etablissements Médico-sociaux  malgré leur baisse d’activité en débloquant 5,6 M€.
Nous avons également reconnu l‘engagement des professionnels des SAAD en attribuant la prime COVID à 2.000 salariés.

- Aides aux associations

Grâce au Plan de Soutien Solidarités Côte-d’Or, les aides versées aux associations d’Aide Alimentaire ont été multipliées par 10 !
Le 31 mai,l’Assemblée départementale se verra proposer d’attribuer 380 000 € d’aides supplémentaires.
Au total en 2020, ce sont plus de 344 associations agissant dans tous les domaines culturels, sportif, etc, qui ont bénéficié d’un soutien financier de la part du Département pour plus de 2 M €.
Ce soutien, auxquelles se sont ajoutées des livraisons de masques, a été unanimement salué par l’ensemble du monde associatif.
Nos services ont reçu des témoignages parfois très émouvants de remerciements pour leurs actions.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Depuis le 21 juillet 2021, entrée en vigueur du pass sanitaire dans la métropole dijonnaise
Suite à l’annonce des mesures gouvernementales pour lutter contre...
Retour aux 90 km/h sur certaines routes départementales : la requête de la fédération nationale de la Ligue contre la violence routière rejetée en appel
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...
COVID-19 en BFC : Variant delta/vaccination : la course continue !
La course de fond engagée dans la région contre le variant delta,...
La Fondation Orange soutient « Le Numérique passage », pour l'accès au droit et à l'autonomie
Le numérique est devenu indispensable pour l'accès au droit...
Ludovic Rochette et Vincent Delatte visitent le centre de loisirs à Varois-et-Chaignot
La Communauté de communes Norge et Tille a la compétence des...
COVID-19 en BFC : La course contre le variant delta continue : vaccinons-nous maintenant !
Alors que le variant delta continue de progresser dans la région,...
Voyage sur autoroute dans les jardins du Département à Dijon !
Ce mardi 6 juillet, François Sauvadet, Président du Conseil...
A Longvic, l'EHPAD Marcel Jacquelinet construit une unité d'accueil spécialisée ALZHEIMER de 12 lits
Habellis en partenariat avec la mairie de Longvic,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.