Loup : protéger et cohabiter

01 juin 2021

Pour Stéphanie Modde, tête de liste Ecologistes solidaires, la détresse des éleveurs et éleveuses suite à des attaques de troupeaux attribuées aux loup en Saône-et-Loire démontre l’inefficacité des méthodes actuelles de protection. Malgré les tirs préventifs, les dégâts et les tensions perdurent. Seules les mesures visant à la cohabitation permettront de sécuriser les éleveurs et leurs troupeaux. En effet, la présence du loup s'étend sur le territoire petit à petit et ce mouvement est irréversible. C’est d’ailleurs un signal encourageant alors que dans le même temps, la biodiversité s’effondre.

Dès les premières tensions en novembre 2020, les écologistes ont interpellé les pouvoirs publics pour engager un travail de concertation avec les éleveurs et éleveuses, les associations et les scientifiques, afin d'aboutir à une « gestion adaptative » des loups présents conciliant reconquête de la biodiversité et protection de l'élevage. L’argent public devra être investi dans les dispositifs de prévention.

Pour Stéphanie Modde « la conciliation est souhaitable ». « A la région, nous demanderons et participerons à la mise en œuvre un Plan régional de coexistence entre les grands carnivores sauvages et les troupeaux qui s’appuiera sur des solutions déjà expérimentées et efficaces ».

Ce plan reposera sur des dispositifs de collecte et de partage de données sur la présence de grands carnivores sauvages, des dispositifs d’alerte pour réagir rapidement, des mesures de protection efficaces, une mise en commun des expériences. La conception et la mise en œuvre de ce plan associera étroitement les éleveurs et éleveuses, les associations spécialisées, les collectivités territoriales, des scientifiques et les services de l’État pour trouver et mettre en œuvre des solutions de protection pérennes.

Selon Claire Mallard, tête de liste départementale pour la Saône-et-Loire, « le monde de l'élevage, les troupeaux et les loups méritent mieux qu’un débat binaire pour ou contre. La situation est complexe. Nous renouvelons notre solidarité envers les éleveurs et éleveuses confrontés à une situation brutale qu'ils doivent souvent affronter seuls. Notre volonté est d'innover ensemble, de valoriser ce qui marche ailleurs pour maintenir l’équilibre du vivant, l’économie locale qui contribuera à la prospérité de nos territoires et à la défense de la ruralité. »

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Marie-Guite Dufay présente ses engagements en faveur de la jeunesse
En déplacement dans le pays de Montbéliard, le 2 juin,...
Marie-Guite Dufay soutient la mobilisation du réseau bio et présente son projet en faveur de l'agriculture biologique
Marie-Guite Dufay constate que la bio est une des grande perdante de la...
Florence Parly et Jean-Michel Blanquer apportent leur soutien aux candidats de Bourgogne-Franche-Comté pour les prochaines élections.
Florence Parly, Ministre des Armées, et Jean-Michel Blanquer, Ministre...
Gilles Platret crée en France le plus large rassemblement régional de toute la droite, du centre et des écologistes indépendants !
Avec deux nouvelles formations politiques rejoignant sa liste, Gilles Platret...
Régionales 2021 Gilles Platret pour Réunir l'ensemble des forces de droite !
Investi dès septembre 2020, Gilles Platret, maire de...
Marie-Guite Dufay animera, mercredi 26 mai, à 19 h 30, le premier d'une série de meetings numériques
Dans ce contexte de crise sanitaire, où les rassemblements sont...
Régionales 2021 la Majorité Présidentielle s'engage pour LA REGION PARTOUT ET POUR TOUS avec Denis Thuriot !
Issu de la majorité présidentielle, le mouvement est ouvert...
Marie-Guite Dufay présente ses engagements en faveur d'une ruralité vivante et innovante
Marie-Guite Dufay s’est rendue en Saône et Loire ce jeudi 20 mai,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.