100 % des communes Côte-d'Oriennes concernées

100 % des communes Côte-d'Oriennes concernées

Info+ :

Territoires Numériques BFC

Territoires Numériques BFC
Opérateur public de solutions numériques
Une question ? Nous sommes à votre écoute.
Numéro assistance : 0 970 609 909 (prix d'un appel local)

www.ternum-bfc.fr


29 juillet 2021

Que ce soit pour l’intervention des secours, pour une livraison ou simplement pour que des proches trouvent un domicile, il est essentiel d’avoir une adresse référencée. Donner des noms de rue et des numéros relèvent de la compétence de la commune, tout autant que de s’assurer que les adresses soient correctement référencées. A l’heure du numérique, il reste important d’avoir une adresse physique. IDéO BFC et Territoires Numériques Bourgogne-Franche-Comté accompagnent les élus dans cette démarche plus simple qu’ils ne l’imaginent souvent.

Diner prévu à 19h30… A condition que le GPS connaisse l’adresse qui permettra d’honorer l’invitation.
Dans l’attente de votre colis commandé pour un anniversaire mais il n’arrive pas à temps car le livreur, malgré ses efforts, n’a pas trouvé l’adresse indiquée.
Plus grave, en cas d’accident, quand le pronostic vital est engagé, il est essentiel que les secours puissent intervenir au plus vite et donc, qu’ils disposent d’une adresse correcte pour se rendre sur place. « Le temps perdu à expliquer que c’est la maison aux barrières bleues, la cinquième de la rue, à gauche et les précieuses secondes gâchées pour que les pompiers sonnent chez les voisins pour trouver, correspondent à une vie en danger » précise Suzanne Nicey, animatrice pour IDéO Bourgogne-Franche-Comté et Territoires Numériques. Sur les 698 communes de Côte-d’Or, toutes sans exception sont concernées par des actualisations ou des erreurs tandis que 8 ont quant à elles tout à faire, n’ayant ni numéro ni nom de rue, exposant leurs administrés à des difficultés. « Cela pose également problème vis-à-vis de la fibre car les réseaux sont dimensionnés en fonction des adresses à relier. » Et si la maison est câblée, le résident doit encore arriver à obtenir son abonnement mais son adresse n’est pas répertoriée, il ne sera pas reconnu des fournisseurs d’accès internet. De nombreuses démarches en ligne nécessitent également d’avoir une adresse viable pour remplir les formulaires à liste déroulante. A défaut, l’administré devra se déplacer et justifier de son domicile. Devant un habitant qui se plaint des difficultés qu’il rencontre, les élus ne connaissent pas toujours l’origine du problème qui repose souvent sur une adresse mal répertoriée.

Une base solide grâce aux élus

Jusqu’à présent, l’INSEE, l’IGN,  La Poste, les fournisseurs internet, d’électricité, les pompiers… Chacun disposait de sa propre base de données, espérant qu’elle soit la plus pertinente possible. Pour garantir la connaissance du plus grand nombre, l’Etat a décidé de mettre toutes ces adresses en commun dans une même base afin que tous les acteurs disposent de la même source : la BAN, la base adresse nationale. Si ce croisement des informations a permis d’améliorer l’ensemble, il reste de nombreux manques. « La BAN reste imparfaite car le maire est le seul à bien connaitre sa commune, les rues et adresses existantes. Quand un élu met à jour la base, il a donc évidemment la priorité quant à la justesse de l’information transmise. » Pour que la base nationale soit la photo la plus exacte du terrain, Territoires Numériques via IDéO BFC accompagne les élus pour la mise à jour. Sur le site mes-adresses.data.gouv.fr, l’élu peut accéder à une carte précise de son territoire pour visualiser les adresses et corriger les erreurs comme un numéro mal placé, une rue mal nommée, un numéro manquant ou à supprimer, un hameau à nommer… « Le maire ou ses équipes se lancent à la recherche des erreurs pour les modifier en vérifiant que la carte est conforme au terrain »

Et si…

Dans le cas où une rue ne serait pas nommée, il appartient au conseil municipal de prendre une délibération pour le faire. Si c’est un numéro qui vient à manquer, le maire doit alors prendre un arrêté pour l’attribuer. « Il ne faut pas se précipiter pour donner un nom de rue mais prendre le temps de bien le choisir. Cela peut d’ailleurs être l’occasion de consulter les habitants. Il faut aussi prévoir l’achat des plaques de rue. » Pour connaitre tous les rouages de cette compétence propre aux élus communaux, IDéO organisera à l’automne 2021 un webinaire mettant l’accent sur les cas pratiques et chacun pourra faire ses premiers pas avec sa propre commune. L’invitation à ce webinaire gratuit sera adressée à toutes les communes de Côte d’Or. Déjà expérimentée dans le Jura, cette rencontre virtuelle a impulsé une véritable dynamique de mise à jour, tout en amusant les élus qui s’y sont engagés aux vues des témoignages reçus. En Côte-d’Or, certaines collectivités comme Boux-sous-Salmaise, La-Roche-en-Brénil ou encore Jouey n’ont pas attendu le webinaire pour se lancer dans la démarche en contactant IDéO.  100% des communes de Côte-d’Or sont concernées par des erreurs, plus ou moins conséquentes, qui peuvent toutes avoir de lourdes répercussions sur leurs administrés.

 

Contact : https://www.ternum-bfc.fr/formulaire-de-contact

0 970 609 909 (prix d'un appel local)

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Participez à la révision du SCOT !
La Communauté d’Agglomération de Beaune Côte et Sud...
Des négociateurs de la gendarmerie sensibilisent les élus locaux à la gestion des incivilités à Saint-Jean-de-Losne
Depuis février, la gendarmerie dispense, avec l’aide du GIGN, une...
Le CAUE renouvelle son conseil d'administration ainsi que sa présidence
Le Conseil d'Administration du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de...
L'Esplanade des Itinérances à Saint-Jean-de-Losne met en lumière les ambitions touristiques du territoire
Sébastien Delacour, Président de la Communauté de...
Un webinaire pour apprendre aux communes à certifier leurs adresses
Une adresse précise facilite la vie quand il s’agit de se faire...
L'Ecrin à Talant, une nouvelle programmation culturelle éclectique, esthétique et pluridisciplinaire
La programmation culturelle 2021-2022 s’inscrit en cohérence avec...
France relance soutient les communes rurales et l'industrie du futur
Isabelle BOURION, Sous-préfète de Montbard et Natacha VIEILLE,...
Place au salon des maires
Bien connu des élus locaux et des fournisseurs de la commande publique,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.