COVID-19 en BFC : Le rappel vaccinal doit monter en puissance !

COVID-19 en BFC :  Le rappel vaccinal doit monter en puissance !

Info+ :

Premières injections Janssen : Un rappel nécessaire pour tous afin d’être mieux protégé
Les personnes qui ont reçu une première injection avec le vaccin Janssen font partie des populations prioritaires de la campagne de rappel en cours, quel que soit leur âge ou leur état de santé.

Précisions.
Depuis le 23 août, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande une dose supplémentaire après une première injection avec le vaccin Janssen utilisé en France depuis fin avril et réservé aux adultes de 55 ans et plus. Les études récentes démontrent en effet la protection insuffisante conférée par une seule dose de vaccin contre les formes symptomatiques de la Covid liées au variant delta.
Le rappel doit être réalisé au minimum 4 semaines après la première injection, avec l’un des deux vaccins à ARN messager (de manière indifférenciée Moderna ou Pfizer).
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté appelle donc ainsi spécifiquement toutes les personnes qui ont bénéficié d’une primo-injection avec le vaccin Janssen à recourir à ce rappel.
Dans la région, un peu plus de 45 000 personnes sont concernées.
Ces personnes sont éligibles à la campagne de rappels, quel que soit par ailleurs leur âge ou leur état de santé.
La vaccination est facilement et rapidement accessible en proximité, dans tous les départements de la région : dans un centre de vaccination ou auprès de son professionnel de santé habituel.


29 septembre 2021

La nette amélioration de la situation sanitaire se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté. Néanmoins, l’ARS incite de nouveau à la vaccination, en particulier les personnes fragiles concernées par le rappel ainsi que les personnes qui ont reçu une première injection avec le vaccin Janssen,  quel que soit leur âge ou leur état de santé.

La Bourgogne-Franche-Comté suit la trajectoire décroissante de l’épidémie observée à l’échelle nationale. Tous les départements de la région affichent désormais une incidence en population générale inférieure à 100 pour 100 000 habitants.

COVID-19 en BFC :  Le rappel vaccinal doit monter en puissance !

Cette amélioration continue, qui a permis d’alléger la charge hospitalière, provient essentiellement de l’avancée de la couverture vaccinale.

Dans la région, le taux de couverture vaccinale de la population (par au moins une dose) s’établit à près de 75% et peut donc encore gagner des points, en particulier chez les plus jeunes (pour les 12-17 ans, le passe sanitaire entre en vigueur à compter de ce 30 septembre).

 

Tranche d’âge

Couverture vaccinale (1 dose)

12-17 ans

75%

12 ans et plus

87%

18 ans et plus

87%

18-49 ans

83%

50-64 ans

89%

65-74 ans

95%

75 ans et plus

92%

S’agissant de la vaccination, l’ARS insiste tout particulièrement sur le recours au rappel vaccinal ouvert depuis le 1er septembre aux personnes de plus de 65 ans et aux populations à risque de forme grave (voir la liste complète ).

Une mobilisation encore insuffisante

Cette dose de rappel après un schéma vaccinal complet permet de protéger ces personnes face à la baisse de leur immunité dans le temps. Le rappel doit être réalisé avec un vaccin à ARNm, de manière indifférenciée, quel que soit le vaccin utilisé pour la première injection.

A l’approche de l’hiver, la mobilisation est encore largement insuffisante :  30 000 personnes ont reçu une injection de rappel en Bourgogne-Franche-Comté, alors que 230 000 pourraient d’ores et déjà en bénéficier à cette date.

La campagne est organisée directement au sein des EHPAD, les autres populations éligibles étant invitées à se rapprocher de leurs médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes ou d’un centre de vaccination.

Depuis mars 2020, dans la région, 4 928 personnes sont décédées en établissements de santé ; 2 304 dans les établissements médico-sociaux.

La vaccination reste le meilleur rempart pour que ce bilan meurtrier ne s’alourdisse plus.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Session du Conseil Départemental de la Côte-d'Or du lundi 18 octobre
L’Assemblée départementale s'est réunie lundi 18...
COVID-19 EN BFC : Inscrire prévention et vaccination dans la durée
Malgré une circulation modérée du virus en...
Précarité numérique : 6 000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté
Dans le cadre du nouveau dispositif régional ORDIL de lutte contre la...
Budgets participatifs : Des frigos solidaires pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la précarité et créer du lien social
Dans le cadre du dispositif de démocratie participative instauré...
Favoriser le retour à l'emploi : une ambition partagée avec le Gouvernement, qui fait ses preuves en Côte-d'Or
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...
Chenôve signe la Charte égalité filles-garçons
C'est dans le cadre de la Cité éducative de Chenôve que la...
Avec les résidences Sérénitis, le logement s'adapte à la vie et aux territoires
Prenant la mesure du vieillissement des occupants de logements familiaux et le...
COVID-19 EN BFC : N'oublions pas les gestes barrières !
La stabilisation du niveau de circulation du virus montre que...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.