« Territoires Intelligents et Durables » comment répondre à l'appel à projets de la Région Bourgogne Franche-Comté ?

« Territoires Intelligents et Durables » comment répondre à l'appel à projets de la Région Bourgogne Franche-Comté ?

Info+ :

 

Notre société vit une situation sans précèdent d’urgence climatique et sanitaire qui nous impose de repenser profondément nos politiques publiques pour répondre aux défis de la transformation de notre économie et de l’aménagement de nos territoires .La période de crise sanitaire a rappelé avec plus de force encore l’urgence de ces sujets, et la nécessité, pour chacun, de  bénéficier de la continuité pédagogique, de l’accès aux soins par  la téléconsultation médicale, la commande en ligne auprès des  commerces de proximité...

Mais cette accélération des usages du numérique, qui va continuer de bouleverser notre quotidien, ne va pas sans un besoin croissant d’accompagnement, de protection, et d’apprentissage. Nos concitoyens ont autant besoin de l’outil numérique, que d’apprendre à savoir s’en servir et d’en appréhender les dangers. En adoptant sa Politique publique des usages du numérique, la Région Bourgogne-Franche-Comté entend prendre ces sujets à bras le corps et fixer un cap à tenir pour la décennie à venir.

Au cœur de la démarche se trouve l’émergence d’un vrai service public du numérique, dont la mission sera de garantir que l’essor du numérique soit une chance à la fois pour chaque citoyen d’accéder à des services ou des ressources, et pour chaque territoire de bénéficier d’un levier pour l’économie régionale, le développement durable ou la protection de l’environnement.


C’est dans cette optique que la Région Bourgogne-Franche-Comté a fait du numérique un élément capital de son plan d’accélération de l’investissement régional. Il s’agit notamment d’accompagner les collectivités à se saisir du sujet numérique et d’encourager celles qui s’engagent dans une nouvelle étape de leur transformation, à la recherche d’une plus grande efficacité dans tous les domaines du territoire intelligent. Il s’agit aussi de lutter contre la fracture sanitaire et l’exclusion numérique, protéger l’économie de proximité et soutenir l’aménagement du territoire.

Marie-Guite DUFAY Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

 

Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté 

Délégation de la transformation numérique

Sarah Pineau Poupelin - 03 80 44 35 22- sarah.pineau@bourgognefranchecomte.fr

 

Pascal Minguet – 06 60 32 43 86 - pascal.minguet@bourgognefranchecomte.fr

https://www.bourgognefranchecomte.fr/node/2658

 

Pour retrouver les bases légales de l'appel à projet et les différentes modalités il vous suffit de télécharger le document ICI

Pour prendre connaissance de toutes les aides de la Région Bourgogne Franche-Comté c'est ICI


21 octobre 2021

 

Dans la continuité de l’adoption, le 27 juin 2019, de la Stratégie de Cohérence Régionale d’Aménagement Numérique en Bourgogne-Franche-Comté (SCORAN BFC), la Région a voté sa Politique Publique des Usages Numériques en 2020. Parmi les éléments de sa Politique Publique des Usages Numériques BFC, la Région engage une démarche en faveur des « Territoires Intelligents ». L’objectif est d’accompagner les collectivités dans leur transformation numérique et ainsi de faire émerger des projets numériques englobant plusieurs champs d’actions propres aux territoires. Une journée était récemment dédiée aux Territoires intelligents de Bourgogne Franche-Comté à la Maison Régionale de l’innovation.

Pour Patrick Molinoz, nous sommes à la veille d’une révolution qui est celle de l’arrivée des infrastructures très haut débit dans tous les territoires. La couverture numérique ne sera certes pas réalisée dans les délais annoncés par le gouvernement ou par les collectivités qui portent les projets, mais la question de l’intérêt d’apporter le très haut débit dans les territoires est désormais derrière nous, plus personne ne remet en question le fait que la fibre doit arriver le plus vite possible afin de pouvoir déployer de nouveaux outils ou de nouvelles pratiques pour les habitants, les collectivités ou encore les entreprises.

Si la Bourgogne Franche Comté est en avance par certains aspects et notamment par le volontarisme de la Métropole dijonnaise qui fait prospérer l’image du THD avec son projet On Dijon, en revanche, elle est un peu plus en difficulté ailleurs, en raison du caractère extrêmement rural de notre région avec 95% communes ayant moins de 3500 habitants, ce qui pourrait apparaitre comme un handicap !

Pour ce vice-président de la Région en charge de la jeunesse, de la vie associative, de la laïcité, de l'innovation et du développement numérique des territoires ce  handicap doit se transformer en avantage puisque les avantages à tirer dans les territoires ruraux, en milieu très peu dense, est plus important que dans les territoires très urbanisés… encore faut-il savoir ce qu’on va faire de toutes ces infrastructures, le numérique n’étant pas une fin en soi mais un moyen d’améliorer la quotidien de chacun tout en accompagnant cette transition numérique … Des usages multiples, également, pour les collectivités et les entreprises à travers le pari environnemental des territoires connectés.  Patrick Molinoz et la région BFC plaident pour des territoires numériques, durables, écologiques, éthiques et qui ne s’imposent pas à ceux qui ne le souhaitent pas. Un long travail de pédagogie s’engage dans ce sens.

Alors pourquoi ils sont intelligents ces territoires ?

Lesdits Territoires Intelligents le sont par le fait qu’ils deviennent connectés et détiennent une réelle plus-value en termes de services publics, d’organisation des collectivités, de gestion des compétences des agents du service public au sein des services… par exemple ! C’est aussi, dans un futur proche, un meilleur service rendu aux habitats, une plus grande efficacité pour les acteurs économiques de proximité ! Une question essentielle pour la Région et sa présidente, Marie Guite Dufay ! 

Le numérique est un moyen et non une fin. Il est un levier permettant de répondre aux questions d’intérêt général, d’améliorer la qualité des services publics et la qualité de vie des citoyens. Il participe à développer l’attractivité du territoire.

La Bourgogne Franche-Comté, une Région qui prend en compte les problématiques spécifiques auxquelles sont confrontés les communes ou leurs groupements, notamment dans les territoires ruraux et quisoutient, à travers le fonds régional de soutien aux usages numériques innovants, de nombreux projets portés par des acteurs publics et développant de nouveaux usages numériques sur l’ensemble du territoire. Ce fonds a permis d’expérimenter de nombreux outils numériques à un endroit donné et inscrit dans un domaine particulier, e-administration, e-santé, e- culture, e-éducation… On saisit ainsi l’intérêt, pour les collectivités, de la mise en place de territoires intelligents basés sur les technologies numériques. Par ailleurs, la Région a lancé un Règlement d’Intervention spécialement destiné à l’aménagement et à la construction de Tiers-lieux, lieux qui abritent des communautés d’acteurs engagés au service de l’innovation.

La transformation numérique des collectivités apparaît comme un levier, pour répondre à la nécessaire conciliation entre les questions sociales, économiques et environnementales et construire des territoires durables, inclusifs, attractifs et connectés. C’est dans ce contexte que le concept de territoire intelligent (gestion urbaine, transition environnementale, relation usagers, améliorer la qualité des services publics,) est apparu.

Un « territoire intelligent » est avant tout un territoire qui cherche à conjuguer son développement, le bien-être du citoyen et la préservation de ses ressources naturelles à l’aide du numérique.  Souhaitant devenir la région leader en matière de territoires, La Région Bourgogne-Franche-Comté lance un APPEL A PROJETS « Territoire Intelligents et Durables » afin d’accompagner les acteurs publics dans leurs désirs de mettre en œuvre des projets numériques globaux définis dans une approche pluridisciplinaire.

Bien qu’il n’en existe pas une forme unique, les « Territoires Intelligents et Durables » doivent se saisir du numérique en répondant aux objectifs suivants : Être un territoire numérique durable permettant de faire de la transformation numérique un véritable vecteur de la transition environnementale, être un territoire numérique inclusif qui apporte des réponses à des besoins identifiés et/ou pour améliorer la qualité de services existants. Les services faciliteront aussi bien le travail de l’agent que la vie de l’usager, être  un territoire responsable qui participe à une utilisation citoyenne et transparente de la donnée.

 Les projets retenus au titre des Territoires intelligents sont les 6 collectivités pilotes de Lons le Saunier, Nevers Agglomération, Louhans, Châteaurenaud, Dijon Métropole et Venarey-les Laumes.

 

DANS INFO + ci-contre vous pourrez trouver tous les liens utiles et documents à télécharger !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Région accélère ses investissements pour la télémédecine aux côtés de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté
Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de...
La région, en première ligne de la transition écologique
Les élus planchent sur le plan de mandat qui va définir les axes...
Commission permanente du 19 novembre 2021 : Plus de 93 Millions d'Euros affectés pour les politiques régionales
Réunis en commission permanente, vendredi 19 novembre à...
Région BFC - Commission permanente du 29 octobre 2021 : Plus de 185 millions d'euros d'aides régionales votées
Réunis en commission permanente, vendredi 29 octobre à...
Le Conseil régional, les territoires et la transition écologique
Les élus du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté...
Précarité numérique : 6 000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté
Dans le cadre du nouveau dispositif régional ORDIL de lutte contre la...
Il fallait y penser et avoir de l'idée avec le Festival des Solutions Ecologiques de la Région BFC !
Engagée depuis longtemps pour l’écologie et le...
Visites de rentrée dans les lycées de Bourgogne-Franche-Comté
Jeudi 2 septembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.