L'OIV approuve à l'unanimité le transfert de son siège de Paris à Dijon

L'OIV approuve à l'unanimité le transfert de son siège de Paris à Dijon

Info+ :

L'OIV est l'organisme intergouvernemental à caractère scientifique et technique de compétence reconnue dans le domaine de la vigne, du vin, des boissons à base de vin, des raisins de table, des raisins secs et des autres produits issus de lavigne.
Il est composé de 48 États Membres.
Dans le cadre de ses compétences, les objectifs de l’OIV sont les suivants:
> indiquer à ses membres les mesures permettant de tenir compte des préoccupations des producteurs, des consommateurs et des autres acteurs de la filière vitivinicole,
> assister les autres organisations internationales, inter gouvernementales et non gouvernementales, notamment celles qui poursuivent des activités normatives,
> contribuer à l’harmonisation internationale des pratiques et normes existantes et, en tant que de besoin, à l’élaboration de normes internationales nouvelles, afin d’améliorer les conditions ’élaboration et de commercialisation des produits vitivinicoles et à laprise en compte des intérêts des consommateurs.


26 octobre 2021

Réunie en Assemblée générale dans la salle des États du Palais des Ducs de Bourgogne, l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), composée de 48 États membres représentant 85 % de la production mondiale de vin, a approuvé à l’unanimité la décision historique du transfert de son siège de Paris à Dijon.

Photo  : OIV

Photo : ©OIV

François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon métropole et ancien ministre :« La décision de l’Organisation internationale de la vigne et du vin est un honneur pour Dijon et l’ensemble des acteurs institutionnels, universitaires et viticoles ayant porté la candidature de notre ville. Je tiens à remercier le travail remarquable et la mobilisation des services de l’État. Avec le transfert du siège de l’ONU du vin au cœur de notre cité, Dijon devient une vitrine mondiale du patrimoine vitivinicole et accueille une organisation internationale pour la première fois de son histoire. C’est une grande et belle nouvelle et une reconnaissance du travail accompli ».

Dijon s’était mobilisée dès janvier 2021 pour apporter une réponse immobilière sur mesure à l’Organisation internationale de la vigne et du vin, en recherche d’un siège pérenne à la hauteur des ambitions de développement d’une institution intergouvernementale qui fêtera son centenaire en novembre 2024. L’État français, État hôte historique qui prend en charge les frais d’hébergement par une contribution volontaire, avait alors choisi en juillet le dossier présenté par Dijon pour la qualité de sa proposition. Parmi les points forts de la candidature, a été relevé le soutien collectif de la recherche régionale académique et scientifique, reconnue internationalement à l’instar de la Chaire Unesco de l’Université de Bourgogne « Culture et traditions du vin ».


L’Hôtel Bouchu d’Esterno : un joyau patrimonial au service du rayonnement vitivinicole français

Inscrit au titre des monuments historiques et situé au cœur du centre historique de Dijon, l’ensemble bâti comprend notamment l’hôtel particulier, Bouchu dit d’Esterno, l’un des plus importants hôtels particuliers construits au milieu du 17ème siècle, situé à mi-chemin entre la future Cité internationale de la gastronomie et du vin et la gare de Dijon Ville. Il se compose d’un grand corps de logis central avec des décors prestigieux et encadré par deux ailes faisant retour sur une cour ornée de pavés et d’un vaste jardin à l’arrière. L’ensemble patrimonial, propriété de la ville de Dijon, représente une superficie de près de 2 000 m² sur un terrain d’assise de 3 280 m², répondant aux besoins de l’Organisation internationale de la vigne et du vin en termes de surface, de fonctionnalités et d’accessibilité.


La reconnaissance internationale du patrimoine vitivinicole de Dijon

Dijon, aujourd’hui à la reconquête de son vignoble (déjà 50 hectares d’AOC Bourgogne plantés sous l’impulsion de la collectivité), est une terre historique de vins fins qui est pour la métropole un levier majeur de développement. Et ce en lien avec les enjeux scientifiques mais aussi touristiques d’une double reconnaissance de l’Unesco : celle des Climats du vignoble de Bourgogne et celle du Repas gastronomique des Français, qu’incarnera la future Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon (ouverture au printemps 2022).

 

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, se réjouit que Dijon soit retenue pour accueillir le siège de l’Organisation internationale de la vigne et du vin.
« Cette décision à l’unanimité est une victoire collective ! L’Assemblée générale de l’OIV, en choisissant Dijon, reconnaît un dossier construit en bonne intelligence entre François Rebsamen et l’ensemble des acteurs du territoire. C’est un moment historique qui va renforcer l’image internationale de la Région et de Dijon dans le domaine viti-vinicole. Avec la cité internationale de la gastronomie et du vin, nous avons maintenant un pôle mondial de la vigne et du vin. Cela sera aussi un atout pour le tourisme d’affaires, permettant de renforcer l’attractivité de la métropole et sa fréquentation hôtelière », commente Marie-Guite Dufay.
La Région Bourgogne-Franche-Comté, à travers son plan de relance régional, contribuera à la réhabilitation de l’hôtel Bouchu d’Esterno, nouveau siège de l’OIV à hauteur de 2 millions d’euros.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Bienvenue aux nouveaux bénéficiaires de la marque Esprit parc national-forêts
Le Parc national de forêts a convié les professionnels du tourisme...
C'est l'été, parlons ruralité et actions communales des villages d'avenir avec l'AMRF
L’Association des maires ruraux de France vous propose douze...
Grand Dijon Habitat, acteur majeur de son territoire
Premier bailleur de Dijon Métropole, Grand Dijon Habitat participe de...
Adoption du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027
Le programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura...
Dijon métropole lance la troisième édition de son data challenge pour inventer les services de la ville intelligente et connectée de demain
Ce programme invite des startups à participer à...
La NeT s'engage pour la transition énergétique
1er EPCI de moins de 20 000 habitants en Côte-d'Or à initier une...
Antoine Hoareau pose la première pierre du nouveau bassin d'orage de la station d'épuration eauvitale de Dijon métropole
Ce bassin de 15 000 m3, dont la mise en service est prévue mi-2023,...
Thierry Darphin a inauguré la rénovation de l'Asile Charbonnel et de la roseraie à Is-sur-Tille
Thierry Darphin, maire de la commune d'Is-sur-Tille a inauguré la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.