COVID-19 en BFC : Le rebond de l'épidémie se confirme dans la région

09 novembre 2021

La circulation virale augmente en Bourgogne-Franche-Comté. L’Agence Régionale de Santé en appelle à la mobilisation de chacun dans le respect des gestes de barrière pour contrer cette dynamique.

Les indicateurs épidémiologiques repartent à la hausse dans la plupart des départements de la région cette semaine. Malgré tout, le taux d’incidence de la région se maintient encore sous le seuil d’alerte de 50 pour 100 000 habitants en population générale ainsi que pour la tranche d’âge des plus de 65 ans, exception faite du Jura. De ce fait, une attention particulière est portée à ce département, qui voit son taux d’incidence augmenter de près de 50 points en moins d’une semaine.

Grâce à la vaccination, il n’y a pour l’heure pas d’impact majeur de cette hausse de la circulation virale dans les hôpitaux. Il est plus que jamais temps de se faire vacciner contre la COVID pour ceux qui ne le sont pas encore : la hausse de la circulation du virus augmente pour tout un chacun la probabilité de rencontrer le virus.

 

Les gestes barrières pour contrer les virus de l’hiver

Cette recrudescence de la circulation virale rappelle la nécessité de maintenir – ou renouer avec-  le respect des gestes barrières. La saison froide est particulièrement propice à la propagation de la COVID et à l’arrivée d’autres virus, dont la grippe et la bronchiolite.

L’épidémie de bronchiolite a de fait bel et bien démarré dans la région. Ce virus ayant très peu circulé l’année précédente, les défenses immunitaires collectives sont plus fragiles cette année, et il est nécessaire d’être prudent pour protéger les jeunes enfants. L’application des gestes barrières est également le moyen le plus efficace de lutter contre la transmission des autres virus de l’hiver.

Accéder à la brochure sur la bronchiolite de Santé publique France

Poursuivre la vaccination

Pour les personnes vaccinées depuis 6 mois et particulièrement vulnérables du fait de leur âge ou de leur état de santé, il est vivement recommandé de renforcer sans délai sa protection vaccinale contre la COVID par une 3ème dose de vaccin et de simultanément se vacciner contre la grippe.

A ce jour, 89 % des personnes de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID.

Depuis le début de l’épidémie, 4 970 personnes sont décédées en établissements de santé des suite d’une forme grave de Covid ; 2 307 dans les établissements médico-sociaux de la région.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

EHPAD de Laignes : un plan de sauvegarde exceptionnel du Département pour éviter la fermeture de l'établissement
Avec plus de 51.000 Côte-d’oriens de plus de 75 ans en 2020, le...
COVID-19 BFC : La vague monte fortement, rester solidaires et redoubler de prudence
La très forte dynamique épidémique commence à peser...
#inclusionnumérique : Lancement du projet Ecoles Numériques de la Fondation Orange
L’Association  des Maires Ruraux de Côte d’Or et la...
La Cloche apporte son soutien à l'association locale Avec la deuche rose
Mercredi 1er décembre, Antoine Muñoz et son équipe ont...
Commission permanente du 29 novembre 2021 Plus de 6 M d'euros d'aides attribuées en faveur des Côte-d'Oriens
Au cours de la 3e Commission permanente de...
Soutenir la parentalité dans un monde qui change
Le réseau des puéricultrices de Bourgogne Franche Comté et...
Le salon des Maires de la Côte-d'Or est reporté
La très forte dynamique épidémique commence à peser...
Visite du chantier de l'espace numérique
Les élus de la Communauté de Communes Norge et Tille (CCNeT) se...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.