Ludovic Rochette promu Chevalier de la Légion d'honneur « Promotion COVID » 1er janvier 2021 !

Ludovic Rochette promu Chevalier de la Légion d'honneur « Promotion COVID » 1er janvier 2021 !

Info+ :

AMF21

Hôtel de Ville

CS 73310

21033 DIJON CEDEX

contact@amf21.fr

https://www.amf21.fr/

Il faut poursuivre les combats qui animent les collectivités, en matière notamment d’aménagement et de dynamique territoriale… Nous sommes à un seuil et construire un nouvel acte de décentralisation me passionne. Mon action dans ce domaine se veut décuplée dans un esprit renouvelé. Il va falloir gérer autrement tant les défis en face de nous sont complexes grâce à une vision à plus long terme sur ces questions et en assurant du dévouement des maires pour faire face à la cinquième vague de l’épidémie. 

Ludovic Rochette

 


01 décembre 2021

Emotion, humour et beaucoup de monde ayant répondu présent ! C’est dans cette ambiance détendue autant que solennelle que le professeur Yves Cottin, chef du service de cardiologie du CHU de Dijon, a promu au grade de Chevalier de la Légion d'honneur Ludovic Rochette, maire de Brognon et président de l’Association des Maires de Côte d’Or. Une distinction que ce dernier a tenu à partager avec l’ensemble des 698 maires de Côte-d’Or, leurs équipes municipales et leurs agents qui ont lutté et luttent encore dans le contexte « Covid » ainsi que tous les soignants hospitaliers pour leur engagement.

La promotion dite Covid du 1er janvier 2021 de la Légion d’honneur tient notamment à marquer l’importance et le rôle prépondérant de tous les élus qui ont permis d’assurer la continuité des services publics pendant les confinements et l’après-confinement. Ludovic Rochette a reçu cette distinction, qui n’avait pas encore été officiellement remise, sur proposition de madame la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault.

Alors pourquoi avoir choisi l’éminent professeur Cottin pour la remise de cette distinction ? C’est un ami de très longue date de la famille Rochette qui évoque « ces moments heureux qui structurent nos vies, autant les grandes étapes que les dîners simples du dimanche soir », certes… Mais si Ludovic Rochette a souhaité que ce soit lui, c’est pour le symbole fort envoyé à tous les élus locaux qui ont contribué, à leur manière, à la décélération de l’arrivée des malades dans les hôpitauxet parce qu’il tenait à saluer les soignants dans les hôpitaux.

Le professeur Cotti a introduit cette soirée mémorable dédiée à l’élu presque quinquagénaire aux allures de jeune farceur, professeur lui aussi, en remontant un peu l’histoire d’une amitié forte entre les deux familles. Ainsi, on apprendra que « En 1990, je terminai mon internat de cardiologie au CHU de Dijon et je n’avais pas d’avenir… Un poste d’assistant en physiologie était disponible, aux côtés de Monsieur Rochette père, que je considère comme une personnalité majeure de la faculté de médecine de Dijon. Il m’a donné le goût de la recherche, le goût de l’enseignement et de la publication… Et il ne se passe un moment sans qu’il n’y ait une aventure avec Monsieur Rochette… Par exemple c’est le seul qui est né un 11 septembre à New York, qui se fait attaquer dans un hôtel de Lausanne… ». Le professeur en médecine aux 400 publications a rendu hommage « à Papi Luc » pour la création à l’époque d’une équipe de recherche « pointue et prolifique » et évoqué les diners post thèses agrémentés de la cuisine de Nicole Rochette, la mère du maire (vous suivez ?).

Dans le famille Rochette, on ne badine pas avec la fidélité, la loyauté, la solidarité, l’humour et… l’Almanach Vernot ! Quelques indiscrétions du bon professeur ont évoqué les frasques du jeune Ludovic, pas encore professeur d’histoire, pas encore maire de Brognon ni président de l’AMF21, de quoi faire presque peur ! Pourriez-vous donc répondre à des questions aussi pointues que « quand une moule tombe amoureuse d’un lapin, comment font-ils pour avoir une descendance ? Ou encore, un lapin est-il soluble dans l’acide chloridrique ? Comme quoi on peut être un lycéen perplexe en plein questionnement et, plus sérieusement, devenir maire, à 26 ans, de la commune la plus importante de France, Brognon !

Alors y-a-t-il des points communs entre un maire et un médecin ? Sans se gratter le menton, Yves Cottin a la réponse. « Le médecin s’occupe des patients quand le maire doit veiller au bien-être et au bien vivre dans la commune. Le médecin, comme le maire de son côté avec les habitants, connaissent les moments heureux mais aussi difficiles de la vie des patients/habitantsLudovic, tu dois organiser la synergie de la vie des communes. Tu as surtout accompagné tous les élus dans la formation pour la sécurité, la règlementation pour l’eau, etc. ».

Pour le professeur Cottin, le rôle des maires a été d’être l’opérationnel des décisions de l’État central. Il a fallu maintenir les classes ouvertes, trouver des masques et du gel, les distribuer de façon équitable, accompagner les services techniques, maintenir l’état civil, soutenir tous les habitants en difficulté, réorganiser les centres de vaccination. 100.000 masques ont été distribués, 23 centres de vaccination ont été ouverts en Côte-d’Or et 100 lieux ont été maintenus ouverts pour les enfants des personnels prioritaires. Saluant «un acteur extrêmement actif dans la crise et la post-crise», il a souligné la participation du président de l’AMF21 aux comités de pilotage des stocks et de distribution de masques, des acteurs économiques et sociaux pour la relance ainsi que pour la cellule d’appui à l’isolement.

Et le médecin n’oublie pas TOUS les soignants, (il ne le oublie jamais) médecins, brancardiers mais aussi les cuisiniers, les secrétaires etc. Président de la commission médicale d’établissement du CHU Dijon Bourgogne au plus fort de l’épidémie, il plaide pour une médecine plus équitable et une répartition efficiente de l’offre de soins hospitaliers, favorables aux petits CHU de proximité notamment et démystifie l’hyperspécialisation des jeunes praticiens au détriment d’une vraie médecine où le soignant, quelle que soit son degré de spécialisation soit en capacité d’administrer un antibiotique ou de refaire un pansement !!


En toute humilité et avec la sensibilité qui le caractérise, Ludovic Rochette, Ludo, a donc vu s’accrocher l’insigne médaille au ruban rouge au revers de sa veste. Singulièrement ému, il a remercié monsieur le « préfet Sudry » mais aussi monsieur le « préfet Schmeltz » qui l’a proposé pour la promotion du 1er janvier 2021. Dans son allocution, il est revenu sur l’importance du couple préfet-maire qui a joué depuis 2 ans et la volonté des 2 préfets successifs de s’appuyer sur le réseau d’élus locaux. « En 2020 pour s’assurer de la continuité des services publics, en développant des filières de masques, en organisant des centres d’accueil pour les enfants des personnels soignants, en accompagnant la structuration des centres de vaccination. On se grattait vraiment la tête, tous les jours. Et nous continuons à participer au mieux à la politique de relanceJe vous avoue qu’il n’y a pas beaucoup d’occasions dans la vie d’avoir celles et ceux que nous estimons, que nous admirons, que nous aimons, que nous protégeons autour de nous. J’ai cette chance inestimable ce soir de vous dire toute ma reconnaissance malgré toute ma pudeur ».

Fidélité et loyauté, le maire de Brognon, président de la Communauté de communes Norge et Tille, président de l’AMF21 a remercié, très ému, ses équipes, à ses potes de droite, de gauche, du centre, à ses proches pour leur tendresse, source de foi dans ce qu’il entreprend, à son père, complice de toujours !

Crédit photos ©Echo des communes

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Plus de décentralisation pour plus de proximité en 2022
Ludovic Rochette, Président de l’association des maires de la...
Place au salon des maires
Bien connu des élus locaux et des fournisseurs de la commande publique,...
La justice veut rompre l'isolement des élus communaux face aux incivilités
Par la signature d'un protocole entre le tribunal judiciaire de Dijon...
L'AMF et l'AMRF plaident pour le déploiement d'une vaccination en proximité et accessible aux plus fragiles
L’AMF et l’AMRF soulignent l'implication des maires dans la...
Les intercommunalités, actrices de premier plan de la relance
L’Etat met en place un nouveau dispositif pour aider les...
AMF de Côte d'Or, les grandes orientations avec Ludovic Rochette à l'horizon 2021
Fin octobre dernier, Ludovic Rochette entamait un nouveau mandat comme...
Ludovic Rochette reconduit à la présidence de l'AMF 21
Le nouveau conseil d’administration de l’AMF21 s’est...
72 mois de mandat... Entre attentes et perspectives, quels engagements au quotidien pour les 698 communes de Côte d'Or ? ENTRETIEN avec Ludovic Rochette !
A J + 1 mois ½ des élections municipales Ludovic Rochette, maire...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.