COVID-19 en BFC : Accélérer encore la vaccination y compris celle des enfants fragiles pour freiner l'épidémie

COVID-19 en BFC : Accélérer encore la vaccination y compris celle des enfants fragiles pour freiner l'épidémie

Info+ :

La vaccination des enfants fragiles est lancée

La campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans à risque de forme grave de la COVID a débuté en Bourgogne-Franche-Comté.

Obésité, diabète, cardiopathies congénitales…le 30 novembre dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis recommandant la vaccination pour tous les enfants de 5 à 11 ans présentant un risque de forme grave de la COVID-19 et pour tous ceux vivant dans l’entourage de personnes immuno-déprimées ou vulnérables, non protégées par la vaccination.

Ce mercredi 15 décembre, cette nouvelle séquence de la campagne vaccinale a été lancée. De 2 à 6 centres de vaccination par département vont assurer la vaccination pédiatrique en Bourgogne-Franche-Comté (consulter la liste complète sur notre site). Des premiers créneaux sont d’ores et déjà proposés sur les plateformes de rendez-vous habituelles, et d’autres créneaux seront prochainement et régulièrement ouverts.

La bonne répartition des centres sur le territoire garantit un accès équitable à l’ensemble de la population concernée. Ces vaccinations sont aussi possibles en ville auprès des professionnels qui suivent les enfants ou dans les établissements de santé, si le suivi est hospitalier.

Forme pédiatrique, dosage spécifique

Dans les centres de vaccination, des lignes de vaccination dédiées sont prévues, le vaccin, à ARN messager, étant dosé dans une forme pédiatrique par définition adaptée à l’enfant. Une consultation pré-vaccinale systématique est réalisée par un médecin.

Des avis complémentaires des autorités scientifiques indépendantes, en particulier de la HAS, sont attendus concernant l’ouverture et les modalités de la campagne de vaccination à l’ensemble des 5-11 ans.

L’ARS et les préfectures de chaque département se mobilisent dans la préparation technique et logistique de cette nouvelle étape de la campagne de vaccination portée par les professionnels de santé, les sapeurs-pompiers, et l’ensemble des acteurs engagés depuis des mois dans la lutte contre l’épidémie.

 

La liste des pathologies prioritaires définie par la Haute Autorité de Santé (HAS) et complétée par le Conseil d’Orientation de la Stratégie vaccinale (COSV)

-Cardiopathies congénitales non corrigées

-Asthmes pour lesquels il existe une nécessité de recours aux corticoïdes par voie générale, ou ayant nécessité une hospitalisation ou ALD

-Maladies hépatiques chroniques

-Maladies cardiaques et respiratoires chroniques

-Cancer en cours de traitement

-Maladie rénale chronique

-Handicap neuromusculaire sévère

-Maladies neurologiques

-Immunodéficience primitive ou secondaire (infection par le VIH ou induite par médicaments)

-Obésité

-Diabète

-Hémopathies malignes

-Drépanocytose

-Trisomie 21

 

 


15 décembre 2021

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté appelle à un sursaut collectif pour limiter l’impact de la cinquième vague de l’épidémie, qui place une nouvelle fois les établissements de santé de la région en tension. Les moyens d’action de chacun d’entre nous restent inchangés : vaccination et gestes de protection.

Le haut niveau de circulation du virus s’observe dans tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté, où l’incidence en population générale atteint plus de 500 cas pour 100 000 habitants. Le taux de positivité des tests, à 8%, enregistre un nouveau point d’augmentation depuis la précédente période de 7 jours.
A noter qu’un premier cas de variant Omicron a été identifié dans la région, en Côte-d’Or, cette semaine dans le cadre du dispositif de surveillance et de contact-tracing mis en place spécifiquement pour freiner la diffusion de ce nouveau variant.

Plan blanc régional activé
Devant l’afflux de malades hospitalisés pour des formes graves de la maladie, en particulier en services de soins critiques, et dans un contexte de forte activité hospitalière hors COVID, l’ARS a activé le plan blanc de niveau régional ce 8 décembre.
Le dispositif, qui concerne tous les établissements de santé publics et privés autorisés en médecine, chirurgie et/ou soins de suite et de réadaptation, implique une mobilisation de toutes les ressources humaines disponibles.
Pour préserver notre système de soins de nouveau placé sous tension, l’ARS appelle à un sursaut collectif, d’une part pour se faire vacciner, d’autre part pour maintenir un haut niveau de vigilance dans la vie quotidienne, en appliquant scrupuleusement les gestes barrières.

600 000 bénéficiaires du rappel
La campagne de rappel vaccinal, qui concerne toutes les personnes de plus de 18 ans, continue de monter en puissance sur un rythme de près de 30 000 injections quotidiennes.
A ce jour, plus de 600 000 habitants de la région ont bénéficié de ce rappel nécessaire pour réactiver la protection immunitaire.
La Bourgogne-Franche-Comté dispose à ce jour de volumes de vaccins suffisants pour tenir les objectifs de la campagne.
L’approvisionnement était assuré ces dernières semaines quasi exclusivement en vaccins Pfizer. Des quantités importantes de vaccin Moderna ont été livrées récemment et les rendez-vous sont désormais très majoritairement proposés avec ce vaccin.
L’occasion de souligner qu’à l’exception des moins de 30 ans (rappel Pfizer uniquement), le rappel vaccinal peut se faire indifféremment avec l’un ou l’autre de ces vaccins au fonctionnement comparable et à l’efficacité identique.

Freiner la diffusion du virus implique également de se faire dépister et de s’isoler en cas de symptômes ou de contact avec un cas positif, et au moindre doute.
Depuis mars 2020 en Bourgogne-Franche-Comté, le virus est responsable de 5 102 décès en établissements de santé ; 2 312 en établissements médico-sociaux.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Etre bien accompagné pour bien vieillir en Côte-d'Or !
Avec plus de 150 000 personnes de plus de soixante ans en...
La CC NeT signe 9 dossiers d’aides au BAFA
La Communauté de communes Norge et Tille s’engage à...
Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme eTICSS
Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne...
Quand la musique électro investit Dijon et attend le monde rural
Du 2 au 30 avril, la ville de Dijon s’anime au rythme de la musique...
Cap sur mon Projet Professionnel : répondre aux défis de l'emploi et de l'inclusion sociale sur le territoire de la Plaine Dijonnaise
En 2023, les chiffres de l'emploi ont évolué sur le territoire de...
La CC Net investit pour la jeunesse
Vendredi 22 mars, Ludovic Rochette, Président de la Communauté de...
Dijon métropole réaffirme son soutien à l’agence immobilière sociale Soliha pour encourager les propriétaires-bailleurs à la location solidaire
Dijon métropole s’engage pour l’accessibilité de...
EDF remet un don à l’association Enfants Cancers Santé Bourgogne Franche-Comté
Lundi 18 mars, l'Association Enfants Cancers Santé BFC s'est vu remettre...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *