Un an de vaccination en Côte-d'Or : plus de 416 000 personnes protégées et déja 190 000 rappels effectués

06 janvier 2022

Il y a tout juste un an, Dijon inaugurait la campagne nationale de vaccination à l'EHPAD de Champmaillot simultanément à la commune de Sevran. Depuis lors, les services de l'Etat et l'agence régionale de santé ont travaillé main dans la main avec l'ensemble des acteurs pour garantir à l'ensemble de la population un accès rapide et simplifié à la vaccination. Communiqué de presse datant du 28 décembre 2021.

Les personnels soignants, les sapeurs-pompiers du SDIS 21, les bénévoles des associations agréées de sécurité civile, les militaires et l'ensemble des collectivités territoriales se sont mobilisés à leurs côtés pour assurer l'effectivité de cette campagne inédite dans l'Histoire récente de notre pays.
Le réseau de centres de vaccination a été pensé pour s'adapter aux besoins exprimés par la population et répondre à la montée en puissance décidée par le Gouvernement. C'est ainsi qu'en début de campagne, nous avons organisé un système reposant sur l'articulation entre un nombre important de centres de proximité et la mise en oeuvre d'une unité mobile de vaccination, le vaccinobus, pour permettre de vacciner nos aînés rencontrant des difficultés de mobilité.
De même, lorsque la campagne de vaccination a été progressivement généralisée au reste de la population, un centre de vaccination de grande capacité a été armé au Zénith pour assurer une prise en charge efficace de celles et ceux qui avaient fait le choix de se vacciner.
Depuis cet été enfin, des centres de vaccination ont été ouverts dans deux centres commerciaux de la métropole dijonnaise, qui rencontrent un franc succès et continuent de réaliser chaque jour, comme l'ensemble des centres de vaccination du département, des primo-vaccinations.
A ce jour, plus de 416 000 personnes ont reçu une primo-injection dans le département (soit environ 90 % de la population âgée de plus de douze ans) et plus de 190 000 personnes ont bénéficié d'une injection de rappel (soit environ 44 % de la population âgée de plus de dix-huit ans).
La campagne de vaccination se poursuit et s'étend désormais aux enfants de 5 à 11 ans.
La forte circulation épidémique observée dans le département comme sur l'ensemble du territoire national doit nous conduire à la plus grande vigilance. En cette période de fêtes de fin d'année, il est d'autant plus indispensable que nous nous prémunissions collectivement contre le risque de formes graves de la covid19, pour soulager les hôpitaux et protéger nos proches.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

COVID-19 en Bourgogne Franche-Comté ; l'épidémie accélère : protéger les plus fragiles !
Les contaminations poursuivent leur forte poussée ces 7 derniers jours...
Orages violents en Côte-d'Or : de nombreuses interventions du Sdis et du Département
Après les intempéries de cette nuit qui ont causé de...
Développement du numérique en santé ; l'Ars et l'Assurance Maladie aux côtés des partenaires de Mon Espace Santé
Dans l’objectif d’un partage fluide et sécurisé des...
Installation de familles ukrainiennes à Chatillon/Seine
L’accueil de familles ukrainiennes qui ont fui la guerre a soulevé...
COVID-19 en Bourgogne Franche-Comté ; l'épidémie gagne du terrain : remobilisons-nous !
La circulation du virus est en forte hausse ces 7 derniers jours en...
Dijon installe 5 nouveaux sites de brumisation dans ses parcs et jardins
Nathalie KOENDERS, et Antoine HOAREAU, ont inauguré 5 nouveaux...
JO Paris 2024, la CC Norge et Tille labellisée Terre de Jeux
La Communauté de Communes Norge et Tille vient d’obtenir le label...
Les lycéens Bourguignons Francs-Comtois ont élu les lauréates de L'échappée littéraire
Dans le cadre de leur compétence Lycée, les régions...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.