Un nouveau "Forum des opportunités Côte-d'Or"

03 février 2022

Face aux enjeux socio-économiques et environnementaux de plus en plus complexes et accrus par le changement climatique, les agriculteurs doivent se réinventer et recherchent de nouvelles dynamiques sur leur exploitation ainsi que de nouveaux débouchés. Pour répondre à ce besoin, le 3 février, a eu lieu la première édition du "Forum des opportunités Côte-d’Or", organisé par le Département, la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or et l’association AgrOnov. L'évènement visait à présenter de nouvelles opportunités et débouchés aux agriculteurs de Côte-d’Or, en quête de diversification de leur activité. 

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

C'était l'occasion pour François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or de rappeler la politique du Département en faveur du monde agricole à travers l'accord-cadre pluriannuel 2020-2025, d’un montant de 15,5 M€ conclu avec la Chambre d’Agriculture au sein duquel se trouvent deux actions phares que sont la plateforme Agrilocal 21 et la marque Savoir-faire 100% Côte-d’Or.

De nouveaux débouchés pour les agriculteurs

«Avec ce Forum nous voulons soutenir la compétitivité des exploitations grâce à la diversification des activités et la création de nouveaux débouchés. Nous voulons vous assurer des revenus dignes, à l’heure où on nous annonce d’ici 10 ans une baisse des revenus agricoles de 16%, des revenus qui reflètent la valeur de votre travail et contribuent chaque jour à la pérennité de cette « Petite France agricole » qu’est la Côte-d’Or, face aux deux grands défis de l’agriculture de demain: le changement climatique et le renouvellement des générations.

Nous voulons vous donner toutes les cartes en main pour faire de vous des agriculteurs modernes, loin des clichés simplistes de l’Agribashing, mais ancrés dans leur époque, passionnés par leurs métiers, qui produisent de manière durable et responsable, dans le respect de la Nature et de nos paysages et qui contribuent de manière active et innovante, je pense notamment à la production d’énergie issue des productions agricoles (agrivoltaïsme, méthanisation, ect…), à la redynamisation de nos campagnes.

Pour vous guider un catalogue des opportunités et des entreprises/organismes présents a été réalisé qui vous indiquera les contacts utiles et les opportunités proposées aux agriculteurs. Un exemplaire papier de ce catalogue 2022 des opportunités sera envoyé par courrier à chacun des 6.500 agriculteurs de Côte-d’Or afin que chacun puisse en faire usage et en bénéficier.

Le Département agit pour l'agriculture Côte-d'Orienne

Cette dynamique nouvelle, partagée par le Département et la Chambre d’Agriculture, s’inscrit pleinement au sein de notre accord-cadre pluriannuel 2020-2025, d’un montant de 15,5 M€.

Le Département contribue d’ailleurs directement à cet élan à travers deux de ses initiatives-phares qui vous serons présentées ici :
- la mise en place de la plateforme Agrilocal 21
- le lancement de la marque Savoir-faire 100% Côte-d’Or.

Concernant AGRILOCAL 21, mis en place en 2018, également avec le concours de la Chambre d’Agriculture, nous avons voulu doter les producteurs et les professionnels de la restauration collective d’un outil performant, à leur service et susceptible de créer de nouveaux débouchés pour les productions locales tout en favorisant une alimentation saine, de qualité et produite de manière durable et responsable.

Ce sont aujourd’hui 141 fournisseurs dont 99 agriculteurs et 86 acheteurs (dont 38 des 40 collèges producteurs de repas du Département) qui contribuent au succès de cette plateforme qui enregistre près de 1.000 commandes depuis sa création (soit 151.143 €) et avec une augmentation de commande de +33% entre 2020 et 2021.

Agrilocal 21 est également un outil précieux pour remplir les objectifs fixés par la loi EGALIM d’atteindre 50% de produits bio, locaux et de qualité d’ici fin 2022, puisque 93% des commandes enregistrées sur la plateforme proviennent en partie des 38 collèges référencés.

Le sujet de la restauration scolaire est un sujet majeur et je suis très fier du travail réalisé par les équipes du Département.

Depuis 2011, nous sommes engagés dans une démarche ambitieuse pour favoriser le développement des approvisionnements en produits locaux. Aujourd’hui, nous sommes à près de 50% d’approvisionnement local dans les 42 collèges publics qui assurent la production de repas en Côte-d’Or, certains établissements atteignant déjà plus de 75%. Et nous avons pour ambition de porter cette part à plus de 80% d’ici 2027.

Nous avons désormais un repas 100% Côte-d’Or par semaine dans les collèges, contre un par mois jusqu’en juin 2021. Le Département compensant l’éventuel surcoût lié à l’achat de produits locaux pour les 41 collèges publics et les 5 collèges privés partenaires, à hauteur de 0,60 € par repas.

Il s’agit là d’un signal fort adressé aux agriculteurs côte-d’oriens, qui trouvent grâce à ces initiatives de nouveaux débouchés pour distribuer et valoriser localement leurs productions.

C’est tout le sens également de la mise en place de l’autre initiative-phare qui vous est présentée ici aujourd’hui et lancée conjointement par le Département et la Chambre d’Agriculture, avec le concours de la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambres des Métiers et de l’Artisanat : la marque Savoir-faire 100% Côte-d’Or.

Lancée en novembre 2019 à l’occasion de la Foire Gastronomique Internationale de Dijon, la marque, qui vient de fêter ses 2 ans, compte aujourd’hui près de 200 agréés agriculteurs, éleveurs, artisans, commerçants, restaurateurs et traiteurs à travers toute la Côte-d’Or.
Son but est de permettre aux consommateurs de devenir des consomm’acteurs du développement de leur territoire, grâce à la valorisation des productions et des savoir-faire de Côte-d’Or, secondés d’ailleurs par nos 5 Ambassadeurs « Savoir-faire 100% Côte-d’Or » choisis parmi nos restaurateurs agréés et qui contribuent à magnifier par leur art le beau nom de Côte-d’Or que nous avons tous en partage.

Vous le voyez, notre objectif c’est d’abord de privilégier le bien manger, le manger sain, le manger local. Car soutenir la production locale, assurer un approvisionnement de qualité aux Côte-d’Oriens c’est bon aussi pour la planète et pour l’économie car l’on évite d’aller chercher à l’autre bout du monde ce que nous avons près de nous. Ce que nous recherchons, c’est un nouveau modèle de développement respectueux de nos traditions et de nos bassins de vie en conservant la valeur ajoutée sur les lieux de production.

Je m’oppose profondément à la vision du Maire de Dijon qui consiste à faire du « picking » partout en Côte-d’Or pour ramener les productions et la valeur-ajoutée sur le territoire de la Métropole, sous prétexte que c’est là que se trouvent les bassins de consommation.

Ce que je veux, c’est que les savoir-faire et la valeur-ajoutée restent dans les campagnes, pour que le produit fini, puisse ensuite partir en ville, afin de contribuer à un développement équilibré pour une Côte-d’Or d’équilibre car ville et campagne ont besoin l’une de l’autre.

C’est là tout le sens de la politique menée par le Département dans le cadre du déploiement du plan alimentaire territorial départemental, « Alimen’terr 21 », pour créer un véritable « Amazon » des produits locaux, qui vient d’être reconnu par l’Etat et le Gouvernement et que nous mettons en place avec les collectivités, mais aussi l’ensemble des partenaires de la chaîne alimentaire et logistique, réunis dans le cadre du Conseil départemental de l’Alimentation, qui se réunira tous les 6 mois. Je rencontrerai d’ailleurs prochainement, le 14 février, les associations de consommateurs, afin de les associer plus largement dans notre démarche.

Le Département, en collaboration étroite avec la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or poursuivra son engagement de longue date en faveur de nos agriculteurs, qui sont une chance pour la France et pour la Côte-d’Or, au service de notre alimentation, car la crise a révélé les aspirations profondes de nos compatriotes pour une meilleure qualité de vie et nous devons accompagner ces mutations.»


 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Etre bien accompagné pour bien vieillir en Côte-d'Or !
Avec plus de 150 000 personnes de plus de soixante ans en...
Tour de France : 51 maires des communes traversées mobilisés pour le Tour en Côte-d’Or
Dans 90 jours exactement, 177 coureurs du Tour de France traverseront 51...
Déploiement du THD en Côte-d'Or... C'est bientôt terminé
Alain Lamy et Charles Barrière, vice-présidents du Conseil...
La Région accompagne la Communauté de communes du Pays Châtillonnais dans ses projets de territoire
Mercredi 27 mars 2024 à Leuglay, la Région...
Femmes dans l'agriculture : reconnaître et combattre les stéréotypes pour atteindre l'égalité professionnelle
Reconnues puis oubliées, les femmes reprennent depuis quelques...
Session du Conseil départemental du Lundi 25 mars 2024
L’Assemblée départementale s’est réunie lundi...
J-100 jours avant le passage du Tour de France Le compte à rebours est lancé !
Le Tour de France arrive en Côte-d’Or et le Département de...
L’ARS BFC et ses partenaires s’investissent pour un système de santé préventif, accessible et innovant
Jeudi 21 mars 2024, Jean-Jacques Coiplet, directeur général de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *