COVID-19 en BFC : La circulation du virus semble plafonner : contribuer à stopper le rebond de l'épidémie

13 avril 2022

La progression de l’épidémie s’est ralentie ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté mais le rôle de chacun reste déterminant pour limiter les transmissions du virus. Les plus de 60 ans peuvent bénéficier d’un deuxième rappel vaccinal.

Après plusieurs semaines de forte hausse de la circulation de la COVID-19, le rebond épidémique semble atteindre un plateau. Le taux d’incidence en population générale enregistre une augmentation inférieure à 10% par rapport à la semaine dernière, contre 50% entre les deux périodes précédentes. Le taux de positivité des tests progresse moins vite également, pour s’établir autour de 36% à l’échelle régionale. La région reste par ailleurs en phase épidémique de grippe.

 

 

 

Ces deux épidémies concomitantes ont un impact sur le recours aux soins hospitaliers, encore très sollicités à l’échelle régionale.

Deuxième rappel vaccinal pour les 60 ans et plus

La vaccination reste accessible auprès des professionnels de santé de proximité.

Depuis ce 7 avril, les personnes âgées de 60 ans à 79 ans qui le souhaitent peuvent recevoir leur deuxième dose de rappel, dès 6 mois après l’injection du premier rappel ou après la dernière infection.

Dans le cas spécifique des personnes ayant été infectées après leur premier rappel :
 -Si l’infection est survenue plus de 3 mois après le premier rappel, un deuxième rappel n’est pas nécessaire.
 -Si l’infection est survenue moins de 3 mois après le premier rappel, un deuxième rappel est nécessaire. Il convient d’attendre alors au moins 6 mois après l’infection avant de recevoir ce deuxième rappel.

Pour mémoire, les personnes de 80 ans et plus, les résidents d’EHPAD et d’unités de soin de longue durée (USLD), quel que soit leur âge, ainsi que les personnes immunodéprimées, sont toujours vivement invités à bénéficier d'un 2e rappel si leur dernier rappel (ou infection) date de plus de 3 mois.

Prévenir au quotidien

Porter le masque dans les lieux de promiscuité importante, se laver les mains le plus régulièrement possible, aérer les locaux, s’isoler lorsqu’on présente des symptômes…demeurent les recommandations d’actualité pour lutter contre l’épidémie au quotidien.

Depuis deux ans, en Bourgogne-Franche-Comté, 6 165 décès liés à des formes graves de la maladie ont été enregistrés en établissements de santé ; 2 454 en établissements médico-sociaux.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Forum IA4Care - les 1ères rencontres de l'intelligence artificielle appliquées en santé de Dijon
Dijon métropole est l’un des territoires pionniers en France...
COVID-19 en BFC : L'épidémie continue de reculer mais n'est pas derrière nous
La situation sanitaire suit une évolution favorable en...
Départements de France et la Banque des Territoires signent un protocole national relatif à la protection de l'enfance dans les territoires
Dans le cadre du renouvellement de leur convention annuelle,...
Conseil Départemental des Jeunes : « Bravo pour votre travail et merci pour votre engagement »
« Je tiens à vous remercier très sincèrement et je...
Une quatrième communauté professionnelle territoriale de santé en Côte d'Or
Un quatrième projet de communauté professionnelle territoriale de...
COVID-19 en BFC : Le ralentissement de l'épidémie se confirme et s'amplifie
Le repli de l’épidémie s’est...
Bilan du temps fort du festival Prise de CirQ' 2022
Prise de CirQ’ a enfin signé son retour au printemps !Du 14 au 27...
Et si on se posait au Comptoir... de Campagne à Gevrey Chambertin ?
Mais non, pas debout sur le zinc en chantant des chansons paillardes, mais pour...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.