La mobilité électrique au coeur des communes

La mobilité électrique au coeur des communes

Info+ :


Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique ou BFC ME est une association qui promeut les déplacements en véhicules électriques (voitures, vélos à assistance électrique, 2 roues…) sur le territoire de la Bourgogne-Franche-Comté. Notre but est avant tout pédagogique. 

Contact :

Jean-Marc JACQUES

Responsable développement

contact@bfcme-asso.fr

06 83 81 44 19


21 avril 2022

Si la question de la mobilité électrique se pose dans de nombreuses collectivités, la solution idéale n’est pas toujours aisée à trouver. Pour accompagner les élus dans leur réflexion et leur démarche, l’association Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique organise des ateliers de sensibilisation et d’information.

 

Faut-il installer une borne sur la commune ? Si oui, où faut-il la mettre ? Quelle puissance choisir ? Qui va s’en servir ?... La mobilité électrique soulève de nombreuses questions chez les élus locaux. A l’occasion des E-days 2022 à Prenois, l’association Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique a tenu une conférence destinée aux collectivités pour les guider dans leur réflexion. Devant l’obligation de réduire les gaz à effet de serre et de s’inscrire dans la mouvance de la transition énergétique, les maires et leurs équipes cherchent à mieux comprendre cet enjeu de demain. « En France, un tiers des gaz à effet de serre vient des transports et parmi eux, la moitié résulte des voitures particulières » précise Jean-Marc Jacques, responsable développement de Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique.

Deux mobilités électriques

Dans les centres urbains mais aussi dans les bourgs-centres, une voiture électrique limitera le bruit tout en améliorant la qualité de l’air. « Les élus ruraux ont aussi leur pierre à mettre à l’édifice de la mobilité même si elle ne concerne pas directement leurs administrés. » Alors que 90% des recharges s’effectuent à domicile ou sur le lieu de travail, la ruralité coïncide souvent avec des habitants résidant en pavillon individuel et donc avec un accès facilité à la recharge. « Il reste cependant 10% des recharges qui se font en dehors de ces deux cadres » insiste Jean-Marc Jacques. Des bornes installées dans une commune permettront aux personnes en itinérance de trouver le carburant propre dont elles ont besoin. « La borne sera utilisée par les visiteurs de passage dans la commune ou les voitures professionnelles ou de particulier qui font le plein sur leur trajet. »

Faire de la pédagogie

Toute la difficulté pour les élus va donc consister à réaliser un investissement sur le territoire qui ne se destinera pas directement aux administrés. « Il faut expliquer que la commune participe du maillage national et que de la même manière, les habitants seront heureux de trouver une borne à des centaines de kilomètres de chez eux pour leur véhicule électrique. » L’installation d’une borne rendra service à d’autres personnes comme chaque propriétaire de voiture électrique appréciera de trouver ce service ailleurs que chez lui. En complément, la collectivité peut installer un commerce à proximité de la borne afin que le visiteur de passage profite du temps de recharge pour prendre un café ou acheter un magazine.

La borne idéale

« Il faut installer la bonne borne, au bon endroit et pour le bon usage » martèle Jean-Marc Jacques. Inutile d’avoir une borne dans toutes les communes de Côte-d’Or quand il suffit de privilégier celle qui se trouve sur les axes routiers les plus fréquentés. L’investissement peut alors s’envisager à l’échelle intercommunale. En parallèle, la Région lance une étude concertée pour définir le maillage le plus pertinent à l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté. « Définir s’il faut mettre une borne en centre-ville ou en périphérie contribuera à choisir la puissance à installer pour privilégier une recharge en quelques minutes ou en plusieurs heures. » Pour faire le bon choix, les élus doivent être accompagnés. « Nous avons maintenant un recul de 10 ans sur les implantations et les usages » rappelle Jean-Marc Jacques.

Des subventions pour l’installation

Bourgogne Franche-Comté Mobilité Electrique se veut un interlocuteur privilégié pour apporter un premier niveau d’information et orienter si nécessaire vers des prestataires agréés du programme Advenir de l’Etat. L’association pourra également indiquer les niveaux d’aides financières susceptibles d’être débloquées. « Le programme Advenir prévoit une prime pouvant couvrir jusqu’à 60% des coûts de fourniture et d’installation sous réserve de certains critères comme la puissance installée ou l’accessibilité de la borne au grand public. » Bien que ce programme court jusqu’en 2025, les élus sont encouragés à s’intéresser au plus tôt à ce type de projet. A l’horizon 2035, l’association estime que 16 millions de véhicules électriques circuleront en France. « L’objectif était d’un million de véhicules d’ici fin 2022, nous sommes en avance sur les prévisions. » Jean-Marc Jacques rappelle que l’association peut organiser des sessions de formation et d’information gratuite pour le maire, ses élus et ses équipes techniques. Il suffit de prendre rendez-vous !

Nadège Hubert

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Pour les communes, le Conseil en Energie Partagé est le seul poste de dépense qui n'augmente pas !
Le Conseil en Énergie Partagé, c'est quoi ? C'est l'aide que...
Le premier tiers lieux public de haute Côte d'Or est lancé
Jérémie Brigand Président de la Communauté de...
François Sauvadet met à l'honneur les lauréats Côte-d'Oriens du concours général agricole
Jeudi 5 mai 2022, salle d’honneur du Département, les...
Et si on se posait au Comptoir... de Campagne à Gevrey Chambertin ?
Mais non, pas debout sur le zinc en chantant des chansons paillardes, mais pour...
Projet photovoltaïque du parc des Grandes Terres une permanence publique pour informer les habitants
Le 28 avril 2022, la Société d’Économie Mixte Locale...
Le réseau de chaleur de Dijon Métropole reçoit le label écoréseau de chaleur
Alimenté à 76 % par des énergies renouvelables et de...
La Fondation Groupe EDF lance un appel à projets en Bourgogne-Franche-Comté à destination des associations
Le Comité Mécénat Territorial de la Fondation groupe EDF...
Emploi : Le parcours sécurisé intercommunal de la Covati
La Covati a mis en place un dispositif innovant à destination des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.