Le réseau de chaleur de Dijon Métropole reçoit le label écoréseau de chaleur

Le réseau de chaleur de Dijon Métropole reçoit le label écoréseau de chaleur

Info+ :

Accélérons votre transition énergétique...

Réseaux de chaleur et de froid, biomasse, géothermie, énergies de récupération, thalassothermie, biogaz, valorisation des déchets, pilotage énergétique... Développer vos énergies renouvelables et de récupération locales, dans une logique circulaire, diminuer vos émissions carbone et vous faire faire des économies d'énergie. Nous sommes là pour ça !

www.dalkia.fr

 

Le réseau de chaleur de la métropole

Le réseau de chaleur de Dijon métropole s'est rapidement déployé. Les premières canalisations ont été posées dans le sous-sol dijonnais à l'occasion des travaux du tram. Désormais interconnecté avec celui de Quetigny, il est alimenté par l'Unité de valorisation énergique (anciennement : usine d'incinération des ordures ménagères), par la chaufferie bois des Valendons et par la chaufferie bois des Péjoces.

La métropole a concédé aux entreprises Dalkia et Coriance (par délégation de service public) deux territoires qui couvrent la quasi-intégralité de Dijon, Quetigny et Chenôve. Dijon Énergies (filiale de Dalkia) est positionnée sur la partie nord-est de Dijon et Quetigny. Le réseau de chaleur est alimenté par la chaufferie biomasse (bois) des Péjoces et l’usine d’incinération de Dijon. Sodien (filiale de Coriance) s’occupe de la partie sud-ouest de Dijon et Chenôve. Ce réseau est approvisionné par la chaufferie biomasse des Valendons. LIRE+


28 avril 2022

Alimenté à 76 % par des énergies renouvelables et de récupération, le réseau de chauffage urbain de Dijon Métropole vient d’obtenir le label Ecoréseau de chaleur remis par l’association Amorce. Ce label récompense les réseaux de chaleur alimentés à plus de 50 % par des énergies renouvelables, à un tarif compétitif et dans le cadre d’une démarche de concertation et d’information des usagers et des abonnés.

Le réseau de chaleur Dijon Energies, d’une longueur de 65 km, fournit le chauffage et l’eau chaude sanitaire à l’équivalent de 32 000 logements. Parmi les abonnés figurent les bâtiments publics de la ville de Dijon et Dijon Métropole, le CHU de Dijon et le campus de l'université de Bourgogne, qui ont démantelé leurs anciennes chaufferies fonctionnant au gaz ou au charbon. Les éco-quartiers Heudelet 26 et Jardins des maraîchers à Dijon, Pommerets Poussots à Longvic et Coeur de ville à Quetigny sont également raccordés.


La chaufferie des Péjoces, mise en service en 2013 et exploitée par Dalkia, alimente le réseau en énergie verte grâce à 45 000 tonnes de bois énergie local. L’installation permet ainsi d’éviter l’émission de 40 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 22 000 véhicules retirés de la circulation.


Le réseau, exploité par Dijon Energies, récupère également la chaleur dégagée par l’unité de valorisation énergétique des déchets de Dijon Métropole, au nord de la ville, pour chauffer les habitants. Au total, 76 % des besoins énergétiques du réseau sont assurés par des ressources renouvelables ou de récupération. Cela permet aux abonnés du réseau de bénéficier d’une TVA à 5,5 et de réduire ainsi leur facture énergétique.

Une réunion annuelle avec les abonnés au réseau facilite les relations et apporte des éléments de compréhension aux usagers.


Jérôme Aguesse, directeur régional de Dalkia en région Centre-Est : « Les réseaux de chaleur constituent un levier indispensable pour accompagner les territoires dans la diminution de leur empreinte carbone. Ils apportent des solutions techniques concrètes et innovantes, adaptées aux ambitions et aux défis de la transition énergétique».


Chiffres clés
-  32 000 équivalents-logements chauffés
-  76 % d’énergies renouvelables en 2021
-  40 000 tonnes de CO2 évitées par an

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Forum IA4Care - les 1ères rencontres de l'intelligence artificielle appliquées en santé de Dijon
Dijon métropole est l’un des territoires pionniers en France...
Pour les communes, le Conseil en Energie Partagé est le seul poste de dépense qui n'augmente pas !
Le Conseil en Énergie Partagé, c'est quoi ? C'est l'aide que...
Le premier tiers lieu public de haute Côte d'Or est lancé
Jérémie Brigand Président de la Communauté de...
François Sauvadet met à l'honneur les lauréats Côte-d'Oriens du concours général agricole
Jeudi 5 mai 2022, salle d’honneur du Département, les...
La Cité internationale de la gastronomie et du vin est lancée
Nouvelle destination phare pour célébrer l’art de vivre...
Et si on se posait au Comptoir... de Campagne à Gevrey Chambertin ?
Mais non, pas debout sur le zinc en chantant des chansons paillardes, mais pour...
Projet photovoltaïque du parc des Grandes Terres une permanence publique pour informer les habitants
Le 28 avril 2022, la Société d’Économie Mixte Locale...
La mobilité électrique au coeur des communes
Si la question de la mobilité électrique se pose dans de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.