Le premier tiers lieu public de haute Côte d'Or est lancé

10 mai 2022

Jérémie Brigand Président de la Communauté de communes du Pays-Châtillonnais a posé la première pierre de l’espace économique et numérique du Pays Châtillonnais. Faisant valoir l'attrait du territoire Châtillonnais ainsi que les mutations du monde du travail, le Président a présenté les atouts de l'implantation de ce nouvel équipement au service du développement économique du territoire.

 

 

Discours de Jérémie Brigand Président de la Communauté de communes du Pays-Châtillonnais

"Je suis heureux de vous accueillir aujourd’hui pour la pose de la première pierre de l’espace économique et numérique du Pays Châtillonnais.

Ce projet ambitieux est le fruit d’une réflexion et d’un travail approfondi, tant d’un point de vue du contexte économique territorial que sociétal en relation avec les mutations du monde du travail, phénomène qui s’est accéléré avec la crise sanitaire. D’ailleurs, depuis quelques mois, la beauté de nos paysages, notre qualité de vie, ont attiré sur notre territoire de nouvelles familles, souvent des citadins désireux de quitter la cohue et le coût exorbitant de l’immobilier des grandes villes pour le charme de notre ruralité.

Pour répondre au maintien et au développement d’activités, les prérequis que sont l’accès à l’information, l’accompagnement personnalisé, la coordination avec les partenaires, le suivi, et la promotion ont mis en évidence l’absence de lieu dédié pour l’accompagnement des acteurs locaux.

Par ailleurs dans le contexte actuel du tout numérique, les nouvelles générations aspirent à des modes de travail plus flexibles qui offrent une plus grande indépendance dans l’organisation de leurs journées. Quel que soit leur métier, les entrepreneurs individuels, les très petites entreprises ou les start-ups ont souvent un intérêt à se réunir pour mutualiser les coûts.

Faciliter le télétravail et le travail indépendant représentent une réelle opportunité d’attractivité que la Communauté de Communes du Pays Chatillonnais doit saisir. La proximité de pôles urbains dynamiques est un atout pour attirer et retenir sur son territoire des travailleurs désireux de :

•  Limiter les trajets domicile/travail  ce qui au passage contribue à la réduction des émissions de CO2;

•  mais aussi de développer leur activité sur place sans devoir louer des bureaux à des coûts trop élevés ;

 

Enfin, il est impossible de ne pas évoquer l’omniprésence du numérique pour le grand public. Il est aujourd’hui essentiel d’accentuer le travail autour de l’inclusion numérique, pour que chaque habitant soit à l’aise avec son usage quotidien devenu incontournable, mais aussi pour en maîtriser les contours et devenir autonome.

Pour répondre aux besoins de chacun, ce bâtiment sera ainsi composé de trois pôles qui offriront des services différents et complémentaires :

- 1 pôle accompagnement dédié à nos permanenciers qui viennent en soutien des porteurs de projets et des chefs d’entreprises . Ils trouveront ici, en un même lieu les sources d’informations et de documentation des différents partenaires, ils pourront être accompagnés et bénéficier d’un suivi coordonné .

- 1 pôle télétravail/coworking dédié aux télétravailleurs et aux indépendants ; qui pourront bénéficier de postes de travail et d’outils à des tarifs compétitifs ; se créer un réseau professionnel qui participera au développement de leur entreprise ; Développer un échange de compétences, que ce soit sur la base d’une discussion, d’une réflexion commune autour d’une problématique  ou de la création de projets communs. Il sera également très utile pour ceux qui ne souhaitent pas télétravailler seul chez eux ou pour ceux qui n’ont pas accès au haut débit

- 1 pôle activités/services/animations dédié aux usages du numérique, notre centre SATI, actuellement hébergé dans des locaux en location, viendra compléter l’offre de services sur ce site. Les Châtillonnais pourront se rendre aux différentes animations de l’espace numérique, c’est un service de proximité dédié aux habitants, aux associations et aux publics éloignés des nouvelles technologies. Pour conforter cette offre, un conseiller numérique a été recruté en partenariat avec l’État le 01 octobre 2021 pour mener à bien des activités de médiation numérique.

Le bâtiment, d’environ 530 mètres carrés, sera composé de 6 bureaux à destination des permanenciers et du personnel de la CCPC, d’1 salle de réunion équipée pour la vidéo projection et la visioconférence, d’1 espace coworking, d’1 espace dédié au numérique , d’1 hall d’entrée qui pourra recevoir des vitrines d'exposition et des panneaux d’information afin de vanter le savoir-faire Châtillonnais et enfin un espace de convivialité confortable et esthétique qui permettra aux utilisateurs de se retrouver et d'échanger ensemble.

Pour terminer avec les aspects techniques, ce bâtiment conçu par notre architecte BAU, s'inscrit dans la modernité et dans la transition écologique. La chaleur du bois qui composera la structure intérieure rappellera notre attachement à la filière bois. Enfin, la qualité de l'isolation, couplée à la pose de panneaux solaires sur le toit permettront une quasi autonomie énergétique du bâtiment, cela fera de cette construction un espace novateur et respectueux de l'environnement.

Merci à nos partenaires financiers, le Département, la Région, L’état, l’Europe pour leur soutien à la réussite de ce projet, merci également à la Ville de Chatillon sur seine qui nous a donné ce terrain, alors qu’il était extrêmement convoité. Idéalement situé en entrée de ville sur un axe fréquenté, le terrain bénéficie d’un positionnement stratégique, indispensable pour ce type d’opération.

Cet espace, qui sera le premier tiers-lieu public de haute Côte d'Or, doit être un lieu de vie, et nous souhaitons que les habitants, les entreprises, les utilisateurs, les partenaires et autres acteurs s’en emparent pour en faire un espace d'échanges et de rencontres. A charge pour notre collectivité de développer des partenariats afin de rendre cet espace vivant pour son plus grand rayonnement.

De belles actions existent déjà en Pays Châtillonnais, elles doivent simplement s’inscrire dans la durée. Pour cela, les institutions doivent être, dans la mesure de leurs compétences bien sûr, aux côtés des initiatives privées, parce que la motivation de celles et ceux qui souhaitent entreprendre et innover doit être encouragée, et parce que c’est cette motivation qui construira notre futur !

Etaient présents : Isabelle Bourion Sous préfète, Valérie Bouchard et Hubert Brigand conseillers départementaux, Denis D'herbomez entrepreneur, les vices président de la com de com, Maud Lachouette, Claude Fontaine, François Pouhin, Roland Lemaire.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Session du Conseil départemental du lundi 27 juin 2022
L’Assemblée départementale s’est réunie ce...
La Communauté de communes Norge et Tille s'engage pour la mobilité
Lundi 20 juin, Ludovic Rochette, Président de la Communauté de...
Le Conseil Départemental, 1er financeur des infrastructures de l'eau en Côte-d'Or
Afin de mettre la station de traitement d’eau potable de...
JO Paris 2024, la CC Norge et Tille labellisée Terre de Jeux
La Communauté de Communes Norge et Tille vient d’obtenir le label...
L'Auxois Morvan dans la poche
Mûrie depuis 3 ans, l'application L’Auxois Morvan dans la...
Saint-Seine-l'Abbaye remporte le 1er Sylvotrophée de Côte-d'Or
Avec une surface boisée de 329 000 ha, la Côte-d’Or est le...
Dijon métropole présente son dispositif PROTECT'EAU
Dans le cadre de la journée mondiale des océans, Antoine HOAREAU,...
Visite de la Vice-Présidente de la Région sur le projet éolien des Hauts de l'Armançon
Mercredi 1er juin 2022, Stéphanie Modde, Vice-Présidente de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.