La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges inaugure sa nouvelle école de musique intercommunale

La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges inaugure sa nouvelle école de musique intercommunale

Info+ :

La Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges, représentée par son Président M. Pascal Grappin, vous convie à l’inauguration de sa nouvelle école de musique intercommunale
MERCREDI 29 JUIN 2022 À 18H30
au 29 rue du Docteur Louis Legrand à Nuits-Saint-Georges
en présence de Myriel Porteous, Sous-Préfète de l’arrondissement de Beaune, de Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté et de François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de Côte-d’Or.

 

Pour information :
- Les ré-inscriptions pour l’année 2022-2023 sont lancées depuis le 3 juin et jusqu’au 24 juin.
- Les inscriptions pour les nouveaux élèves, en fonction du nombre de places restantes, seront lancées au cours du mois d’août.
- La rentrée officielle pour la nouvelle année est fixée au 5 septembre.

À propos de la Communauté de Communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Créée le 1er janvier 2017, la Communauté de Communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges rassemble 30 000 habitants et 55 Communes sur un territoire de 459 km². Identifiée par son patrimoine historique et naturel exceptionnel, et par son vignoble de renommée mondiale, elle est la plus importante Communauté de Communes du département de la Côte-d’Or.


05 juillet 2022

Entamés il y a un peu plus de deux ans, les travaux de construction de la nouvelle école de musique intercommunale (EMI) se sont achevés en avril dernier. Le projet, amorcé dès 2015, visait à offrir aux professeurs et aux élèves davantage d’espace et un environnement de travail de qualité, avec un meilleur confort d’apprentissage.

Genèse et historique du projet

L’école de musique de Nuits-Saint-Georges a d’abord été associative, puis municipale, avant d’être transférée à la Communauté de communes du Pays de Nuits-Saint-Georges à sa création en 2006 et de devenir intercommunale.
Dès la création de la CCPNSG, le projet de création de locaux spécifiques pour l’école de musique était déjà dans les esprits. Pour cette raison, sachant qu’un projet de déménagement était déjà envisagé, le bâtiment municipal Crébillon n’avait pas été transféré à l’EPCI mais simplement mis à disposition. Les statuts de la CCPNSG avaient ainsi prévu (comme pour le stade de rugby d’ailleurs) une participation financière de la ville de NSG en cas de création par la CC de nouveaux locaux.
Se posait ensuite la question du futur lieu d’implantation. Devant faire face à d’autres priorités à cette époque, notamment en matière de locaux périscolaires, le projet n’a ensuite pas réellement fait l’objet d’avancée jusqu’en 2011, date à laquelle la ville de NSG a eu l’opportunité d’acquérir la propriété « MISSEREY » idéalement située pour cette implantation, et sur laquelle existait un pavillon d’habitation, démoli depuis dans le cadre de l’opération, ce qui a eu pou effet de relancer les réflexions sur ce sujet, d’abord uniquement en interne. La question du lieu était donc réglée.
La question suivante était alors de déterminer si le futur équipement ne devrait pas également accueillir la médiathèque intercommunale de Nuits-Saint-Georges, également à l’étroit dans ses murs et installés dans un bâtiment également mis partiellement à disposition de l’EPCI.
Ce n’est qu’en 2015, toujours dans le cadre de la CCPNSG, que le projet à réellement débuté avec l’engagement de véritables études de faisabilité et de programmation confiées au cabinet MASSONNET GRAMMAIRE.
Ces études de programmation ont abouti en novembre 2016 et conclu à la réalisation de la seule école de musique dans un premier temps, en préservant toutefois une emprise foncière suffisante sur le site pour accueillir éventuellement à l’avenir une médiathèque, dont le programme et les besoins en surfaces avaient été étudiés en parallèle.
Dans contexte de fusion imminente, le conseil communautaire de l’époque a délibéré le 16 décembre 2016 pour approuver la réalisation de l’opération telle qu’étudiée. La fusion des 3 EPCI est ensuite intervenue au 1er janvier 2017. Après quelques mois de réflexion liés à ce nouveau contexte, il a été décidé que le nouvel EPCI conduirait à leurs termes les principaux projets engagés par les ex-CC, à savoir l’Ecole de musique à Nuits-Saint- Georges, le Gymnase à Saulon-la-Chapelle, la Halle Chambertin à Gevrey-Chambertin et le cinéma Nuiton.
Un concours de maîtrise d’œuvre à donc été engagé fin 2017 et a abouti, après la sélection de 3 équipes admises à concourir puis la proposition de 3 projets sélectionnés, à retenir à l’été 2018 l’équipe conduite par Hervé REGNAULT architecte.
Puis après des études de projet menées rapidement, en concertation étroite avec les futures occupants et les financeurs, le conseil communautaire a décidé en mai 2019 d’autoriser le lancement de l’appel d’offre pour les marchés de travaux.

La première réunion de démarrage de chantier s’est tenue avec les entreprises retenues à l’issue de l’appel d’offre en janvier 2020.
Initialement prévue pour être livrée à la rentrée de septembre 2021, et repoussée en raison des interruptions de chantier liées à la crise sanitaire COVID, la réception a finalement eu lieu en avril 2022.
Ce sont près de 110 réunions de chantier qui se sont tenues pendant ces 2 ans de travaux. On peut saluer l’implication particulièrement soutenue et la grande attention avec laquelle ces travaux ont été menés et suivis par l’Architecte Monsieur REGNAUT et son sous-traitant en charge de la coordination Monsieur LANDRE.
La Direction des affaires culturelles et sportives a emménagé dans ses nouveaux locaux durant les vacances de printemps et les premiers élèves de la nouvelle EMI y ont été accueillis le 2 mai dernier.


Bientôt une requalification en conservatoire ?

Pascal Grapin, Président de la Communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges

«Au total, une quinzaine d’enseignants œuvre à faire vivre la nouvelle école de musique intercommunale qui compte actuellement 380 élèves inscrits (répartis sur Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin). Et la Communauté de communes ne souhaite pas s’arrêter là. En effet, l’objectif en 2022 est de candidater pour requalifier l’école en conservatoire à rayonnement intercommunal. Cette qualification permettrait de proposer de nouvelles disciplines au sein de l’établissement, telles que les danses réglementées (classique, modern jazz…) ou encore les arts du cirque, tout en obtenant de nouveaux financements».

Une école financée par plusieurs acteurs

D’un coût total de 3 219 680 €, les travaux de construction ont été subventionnés à hauteur de 12% par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or dans le cadre du contrat CAP 100% Côte-d’Or (500 000 €), de 8% par le Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté avec le contrat de Pays Beaunois (300 000 €) et de 20% par l’Etat (dotation d’équipement des territoires ruraux - 643 936 €). Le projet a également été financé par un fonds de concours de la commune de Nuits-Saint-Georges d’un montant de 500 000 € et le reste par un autofinancement de la Communauté de communes de 1 275 744 €.

Plan de financement
Travaux 2 750 000 €
Maîtrise d'Œuvre 420 000 €
Autres dépenses diverses (SPS, CT, Diag, raccordements..) 65 000 €
DEPENSE HT 3 235 000 €

CD 21 Contrat CAP 100% Côte d'Or 500 000 €
CR BFC Contrat de Pays Beaunois 300 000 €
Etat DETR 643 936 €
Fond de concours Nuits St Georges 500 000 €
Autofinancement CC 1 291 064 €
RECETTES 3 235 000 €

Isabelle Poifol-Ferreira, Conseillère régionale en charge de la culture en bourgogne

«La région soutient ce projet car il est exemplaire, il répond aux orientations politique de la Région mais aussi à ses priorités.
La première, c'est réussir la transition énergétique et ce bâtiment est conçu pour réduire sa consommation.
La deuxième est de remettre l'humain au coeur de l'action politique de la Région. Cette salle est un lieu de vie ou l'on apprend, ou l'on transmet la musique. Ou toutes les générations vont se cotoyer. La culture est essentielle à l'humain, elle l'aide à vivre.
La troisième priorité est que ce bâtiment est un équipement, c'est un service public de qualité qui aide à maintenir la population et la développer en rendant le territoire attractif. Ce qui est d'autant plus important içi,  sur ce territoire coincé entre les deux mastodontes, Dijon et Beaune. Apporter les services à la population locale c'est l'aider à ne pas fuir vers la métropole.» 

 

Hubert Poullot, Vice-Président du Conseil Départemental de la Côte d'Or

«Cette inauguration est un moment important car elle est la conclusion d’un projet fédérateur qui a été engagé il y a plusieurs années par des élus ayant la volonté de mettre à la disposition de leur population des locaux parfaitement adaptés à l’apprentissage et à la pratique de la musique et qui répond totalement aujourd’hui aux besoins du territoire et de ses habitants; en particulier des plus jeunes qui trouverons ici un beau lieu de rencontre dédié à la musique.

Ces travaux sont remarquables par leur ampleur, par leur qualité, ils représentent l’aboutissement d’un véritable projet structurant pour le territoire conduit dans le cadre du dispositif départementale d’accompagnement des collectivités : un contrat Cap 100 % Côte-d’Or, signé le 17 décembre 2019. 

Les actions de ce genre sont l’illustration de la vocation du Département pour la solidarité territoriale, particulièrement pour ce territoire qui n’est ni dans la métropole, ni en zone pleinement rurale.

Le Département de la Côte-d’Or a pris l’engagement de l’équilibre territorial et nous le poursuivons au quotidien car cette solidarité humaine et territoriale est l’ambition que nous avons en partage.

C’est un enjeu et un engagement important que de diffuser la culture auprès de tous les publics, à la fois pour apporter aux jeunes une éducation culturelle variée mais aussi permettre aux plus précaires de sortir de leur isolement et faciliter l’accès aux personnes à mobilités réduites.

Ici, le Conseil Départemental agit pour une culture ouverte et accessible à tous, quel que soit l’âge ou la condition sociale.»

 

Eléments techniques

L’équipement inauguré répond pleinement aux attendus fonctionnels, techniques et architecturaux attendus du projet.
La surface de plancher totale de l’équipement déploie 1365 m² sur RDC et R+1.
L’organisation fonctionnelle et relationnelle du bâtiment respecte également les attendus.
- L’accueil et le vaste hall s’ouvrent en priorité à la vue des visiteurs dès l’accès au bâtiment et permettent de distribuer l’ensemble de l’établissement
- Un espace détente est prévu en préambule de la desserte des locaux de formation musicale et instrumentale (sur les deux niveaux)
- Les salles spécifiques (éveil musical, salle de musiques actuelles, salles de percussions, studio d’enregistrement et sa régie) constituent un pôle isolé et isolable du reste de l’établissement au rez-de-chaussée
- Les locaux du personnel sont idéalement situés à l’étage, de manière isolée
- La salle de répétition, pouvant également accueillir des petites représentations, et ses locaux associés sont immédiatement accessibles depuis l’accès principal et depuis l’extérieur, ce qui permet de limiter les déplacements du public dans l’établissement
- Le pôle administratif du service culturel est également immédiatement accessible depuis le hall d’accueil
- A l’étage se trouvent 10 salles ou box d’apprentissage.
Lors de la conception et de la réalisation, une attention toute particulière a bien entendu été apportée à l‘acoustique qui se révèle particulièrement performante dans tous les locaux.
La performance thermique et énergétique a également été particulièrement bien prise en compte. La compacité du bâtiment répond à des préoccupations financières mais également énergétiques. Le bâtiment de niveau BBC effinergie est particulièrement bien isolé par l’extérieur et étanche à l’air. La production de chaleur est assurée par une chaudière gaz de dernière génération, le traitement d’air par une CTA double flux et des panneaux solaires photovoltaïques et toiture du R+1 assurent une partie de la production d’électricité en autoconsommation.


Des enseignements et des activités diversifiés

D’une superficie de 973 m², le nouveau bâtiment a accueilli fin avril son mobilier et ses instruments auparavant situés dans l’Espace Crébillon au centre-ville de Nuits-Saint-Georges, pour un début des cours dans le nouveau site dès la rentrée des vacances scolaires, début mai.

Les nombreux enseignements déjà proposés par l’école ont intégré les nouveaux locaux, parmi lesquels la clarinette, le violon, le trombone, la guitare (sèche et électrique), la harpe, le saxophone, la flûte, le hautbois, la trompette, la basse, la percussion et le piano, mais aussi le chant choral. En plus de ces disciplines, l’école propose également des pratiques « collectives » tels que des ateliers de musique actuelle, des ateliers jazz ou du big band.
L’EMI dispose également, en plus de son étage dédié aux salles de cours et à la formation musicale, d’une salle d’éveil musical, d’une salle pour la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), d’une grande salle de répétition pour les grands ensembles dans laquelle des représentations pourront avoir lieu avec la possibilité d’accueillir une centaine de personnes, et prochainement d’un studio d’enregistrement.
Une partie des bureaux administratifs de la Communauté de communes se situe aussi dans le bâtiment, où le Pôle Culture et Sports a pris place.




 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La Communauté de communes de la Plaine Dijonnaise valorise les atouts de son territoire
C'est dans la salle du conseil communautaire de la Communauté de...
Enedis invite les élus à visiter un poste source
Enedis en Bourgogne, service public au service de la transition...
Savigny-le-Sec inaugure son nouveau pôle périscolaire lumineux et éco-responsable !
La communauté de communes Forêts, Seine et Suzon regroupe...
Accompagner la rénovation énergétique des communes
Il n’est pas toujours aisé pour les collectivités de...
Visite du centre de loisirs situé sur la commune de Couternon
La Communauté de Communes Norge et Tille a la compétence des...
La NeT s'engage pour la transition énergétique
1er EPCI de moins de 20 000 habitants en Côte-d'Or à initier une...
Visite du chantier de l'Accueil Collectif pour Mineurs (ACM) à Bellefond
Les 80 enfants de la commune de Bellefond vont pouvoir bénéficier...
Inauguration du poste à cheval sur la base de loisirs d'Arc-sur-Tille
Inauguration du poste à cheval sur la base de loisirs de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.