Thierry Darphin a inauguré la rénovation de l'Asile Charbonnel et de la roseraie à Is-sur-Tille

Thierry Darphin a inauguré la rénovation de l'Asile Charbonnel et de la roseraie à Is-sur-Tille

Info+ :

La belle Issoise

Parallèlement à la rénovation de la roseraie, la Ville a choisi de créer sa propre rose La belle Issoise.
Depuis le printemps 2022, cette rose occupe une place d’honneur sur la roseraie.
40 pieds de la belle Issoise rayonnent parmi 375 autres rosiers.
Par ailleurs, la belle Issoise s’installera progressivement au centre-ville d’Is-sur-Tille.

Rosier à grandes fleurs rose clair aux nuances plus soutenues au coeur au début de l’épanouissement
35 à 40 pétales
Parfum frais bien présent aux notes de myrte
Feuillage vert soutenu

La Roseraie et son kiosque


11 juillet 2022

Thierry Darphin, maire de la commune d'Is-sur-Tille a inauguré la rénovation de l’Asile Charbonnel et de la roseraie. De très belle facture, la rénovation rend aux sites leur attractivité ainsi que leur fonctionnalité. Ils s'intégrent et complètent le travail de valorisation du centre ville commencé depuis quelques années par le maire et son équipe municipale. Mais au delà d'une "simple" rénovation, l'inauguration marquait le lancement d'un projet territorial selon Monsieur le maire puisqu'il a permis la création du 1er pôle sport santé labellisé en zone rurale du département de la Côte-d'Or.

 

Thierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille

Aujourd'hui nous inaugurons un nouveau pôle sport-santé, mais aussi le lancement d'un projet territorial.

« Parlons travaux tout d’abord !
Les nouveaux espaces ont été pensés par la ville et notre Maitre d’œuvre dans un souci permanent de sobriété et de maitrise de l’argent public. Mais aussi celui de conserver les qualités architecturales et patrimoniales du bâtiment. Les objectifs étant principalement de rendre accessible aux personnes à mobilité réduite, d’accroitre la fonctionnalité du site, de gagner en consommation énergétique et en coût de fonctionnement.

Les économies d’énergie sont devenues un axe encore plus fort ces derniers mois.

C’est un investissement d’1 253 057€ dont 948 252€ pour l’asile Charbonnel et 304 805€ pour la roseraie, qui s’est réalisé avec le concours du Conseil Départemental à hauteur de 350 000€, de l'Etat via DSIL (Dotation de soutien à l'Investissement Local qui permet de financer les grandes priorités d'investissement des communes ou de leurs groupements) et du SICECO 50 000€ pour la classification BBC (Bâtiment Basse Consommation) de l'asile Charbonnel.
Je tiens donc particulièrement à remercier tous les financeurs qui ont soutenu ce projet.

Je remercie également le personnel des espaces verts de la ville qui sont intervenus ces dernières semaines sur la roseraie et dont nous avons pu admirer la qualité du travail tout à l’heure et j’espère également charmer le jury des villes et villages fleuris la semaine prochaine.

Pour assurer le suivi du chantier notre maitre d’œuvre était accompagné d’une triplette de choc formé par Thierry MORTIER, Alain LHOMME et Fabrice FOUQUET. Présents aux réunions de chantier, leur technicité, leur patience et leur bienveillance nous aura été précieuse mais je n’oublie pas ceux qui étaient là au début du projet notamment mon ami Pascal PERSIGNY mon ancien Premier Adjoint avec qui nous avons initié le projet.»

Le projet de territoire.

«La Maison Sport santé d’Is-sur-Tille, la 1ère de ce genre en zone rurale dans le département, est plus qu’un lieu, c’est un réseau. Un réseau d’acteurs de terrain, de mairies, de médecins et d’associations sportives, c’est la coordination entre ces acteurs qui fait la force du projet.

Depuis septembre 2021, les acteurs de la maison sport santé composée de Matthias Caillot (Educateur-référent du site et de toutes les associations sportives), de Mme Dumont (infirmière salariée de l’association ASALÉE, et les associations sportives du site proposent des activités un accompagnement personnalisé aux personnes souhaitant reprendre une activité physique ou redirigent vers d’autres partenaires sportifs.
A cette fin, des permanences sont d’ailleurs organisées au plus proche de la population Issoise.
L’asile est devenu le nouveau QG de l’office Municipale des Sports»

Pour conclure, Thierry Darphin précise que la création du pôle sport santé labellisé, constitue une 1ère étape de la stratégie patrimoniale municipale de la commune d'Is-sur-Tille. Elle va être rapidement suivie de l'inauguration de l’espace culturel Carnot, tiers lieu culturel, projet sur lequel Monsieur le Maire souhaite sensibiliser les financeurs car, pour reprendre ses propos «Is-sur-Tille a besoin de vous pour réaliser les investissements nécessaires pour maintenir la vitalité de nos territoires et renforcer leur attractivité.»


Jacques Jacquenet, Président du Siceco, Territoire d'Energie Côte-d'Or.

Le SICECO acompagne Is-sur-Tille dans sa transition énergétique.

«La commune d’Is-sur-Tille a fait appel au SICECO en 2008 pour la réalisation de pré-diagnostics énergétiques sur l’ensemble du patrimoine bâti de la commune dont l’asile Charbonnel. Puis en 2019, une étude thermique réglementaire a été menée par le bureau d’étude prestataire du SICECO, AD3E. L’étude annonçait une consommation initiale en énergie primaire de 280 kWh/m²/an pour une consommation après travaux de 89 kWh/m²/an.
Lors des travaux de rénovation de l’asile Charbonnel, la commune a sollicité le SICECO dans le cadre de l’appel à projet de rénovation énergétique BBC des bâtiments communaux. Lancé en 2017, ce programme permet au SICECO d’accompagner ses adhérents dans la rénovation énergétique de leur patrimoine bâti en subventionnant des travaux devant répondre à des critères énergétiques. Dans le cas présent, l’isolation des murs par l’intérieur (en bloc de chanvre) et du plancher haut (en laine de bois) ainsi que le remplacement des menuiseries étaient éligibles à ce programme. Le SICECO a versé une subvention de 50 000 €. Les travaux permettront une économie de l’ordre de 47 % sur la facture énergétique et une réduction des émissions de CO2 de 70 % soit 17 tonnes de CO2 rejetées en moins dans l’atmosphère.
En 2021, un nouvel appel à projet intitulé « Rénovation énergétique performante des bâtiments communaux et communautaires » remplace les précédents. Réservé aux adhérents ayant transféré et activé la compétence « Conseiller en Énergie Partagé (CEP) », via la réalisation d’une analyse énergétique de l’ensemble du patrimoine bâti de la collectivité et d’un pré-diagnostic énergétique des bâtiments les plus énergivores, ce nouveau programme vise à encourager la programmation pluriannuelle de travaux cohérents d’un point de vue énergétique.»

Charles Barrière, Conseiller Départemental

Le Conseil Départemental accompagne les territoires de la Côte-d'Or.

L'élu en veut pour preuve le million d'€ alloué au financement des projets de la ville par le Conseil Départemental ces dernières années.
Mais comme il le dit ces rénovations sont une réussite et contribuent à l'attractivité de la ville. A ce propos l'élu rappel que 150 millions d'€ seront investis par le Département sur le territoire dans le cadre du plan Marchal pendant 6 ans afin de permettre aux territoires de gagner en attractivité.  

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Maires & Finances : De bonnes nouvelles pour les communes rurales
L’Association des maires ruraux de France se félicite de...
Crise énergétique : le SICECO, territoire d'énergie Côte-d'Or aux côtés de ses adhérents
Pour les collectivités, la crise énergétique...
Patrick Molinoz élu 2ème vice-président de la commission "Citoyenneté, gouvernance, affaires institutionnelles et extérieures" au comité européen des régions
Patrick Molinoz, vice-président de la région...
La Mairie de Chevigny-Saint-Sauveur lance un achat groupé de vélos à assistance électrique (VAE)
La Ville de Chevigny-Saint-Sauveur, attentive à l’environnement et...
France 2030 : un an après son lancement, les premiers résultats concrets sont là en Bourgogne-Franche-Comté !
Avec 8,4 milliards d’euros investis dans plus de 1700 projets innovants...
COVID-19 en BFC : L'épidémie est toujours là : Ensemble on continue !
L’épidémie de COVID-19 reste active en...
Concours Christian-Myon de la sécurité routière 2022 : 7 lauréats côte-d'oriens primés
Il y a 15 ans, Christian Myon alors conseiller général de la...
Dijon métropole à la conquête de l'appellation bourgogne
Dans le cadre du grand projet Dijon métropole viticole, François...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.