Grand Dijon Habitat, acteur majeur de son territoire

01 août 2022

Premier bailleur de Dijon Métropole, Grand Dijon Habitat participe de l’aménagement de son territoire et apporte une réponse à la problématique du logement de demain. Entre innovation et action sociale, le bailleur joue un rôle essentiel au quotidien.

Avec 22 000 locataires installés dans 10 500 logements répartis sur 14 communes, Grand Dijon Habitat figure comme le premier bailleur de Dijon Métropole. « Notre cœur de métier consiste à bâtir la ville d’aujourd’hui et celle de demain » introduit Hamid El Assouni, président de Grand Dijon Habitat avant de préciser : « Nous sommes une entité d’intérêt social et général qui agit pour le bien commun au service des habitants et du territoire. » Rattaché à Dijon Métropole, le bailleur social suit la feuille de route établie et en particulier le PLUI-HD, plan local d’urbanisme intercommunal habitat et déplacement. En ce sens, la structure a signé une convention pluriannuelle avec la Métropole d’un montant de 22,5 millions d’euros entre 2019 et 2024. « Nous avons une obligation de résultat qui se traduit par la construction de 150 logements par an et l’éco-réhabilitation de 250 à 300 logements par an. » Les quartiers de la Fleuriée à Saint-Appolinaire, du Belvédère à Talant, du Bief du Moulin à Longvic ou encore de la Fontaine d’Ouche à Dijon profitent de ces aménagements. « Nous planifions les chantiers en fonction des priorités et en fonction des échanges avec les élus communaux. » Avec ces travaux aux quatre coins de la Métropole, le bailleur investit 100 millions d’euros entre 2019 et 2024 dont 80% se destinent à des entreprises régionales, le positionnant comme un acteur économique local d’envergure.

Le social, n’est plus ce qu’il était !

A en croire les professionnels, 80% des français seraient éligibles au logement social. « C’est la garantie de bien commencer sa vie, de débuter une vie de famille ou de vieillir chez soi. » A titre d’exemple pour illustrer les capacités d’adaptation de Grand Dijon Habitat, Hamid El Hassouni évoque le Splendide, avenue du drapeau à Dijon. La résidence, pensée initialement pour être intergénérationnelle, répond à d’autres problématiques avec des appartements atypiques imaginés pour la colocation familiale. « Le logement social n’est plus celui d’hier, il répond à un vrai besoin. » Chaque année, à l’échelle de la Métropole, 10 000 demandes sont déposées, 3 000 sont satisfaites dont 1 000 auprès de Grand Dijon Habitat. Les logements s’inscrivent également dans leur époque car s’ils répondent à une crise sociale, ils n’en oublient pas la crise environnementale. Le bailleur social a déjà éco-réhabilité 2 200 logements tandis que 1 800 autres suivront d’ici 2024. Isolation extérieure, huisserie, chauffage, … La lutte contre les passoires énergétiques est engagée avec en ligne de mire, une baisse des charges pour les locataires. L’exemple du projet européen Response à la Fontaine d’Ouche apporte un regard nouveau sur le logement social avec des appartements connectés pour diminuer les coûts et même, apporter une sécurité aux personnes isolées. Désormais, le logement social est une source d’innovations.

Aménageur du territoire

Grand Dijon Habitat ne limite pas son action à la location en intégrant la construction, l’entretien, la rénovation voire même la déconstruction. « Nous faisons également de la vente HLM avec de l’accession à la propriété et nous sommes aménageur pour le compte notamment des collectivités qui nous sollicitent pour cela. » Ainsi, Grand Dijon Habitat a été chargée par Dijon Métropole d’aménager le quartier de la Via Romana, prenant en compte non seulement les logements mais aussi la voirie et le phasage du projet.

Nadège Hubert

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

C'est l'été, parlons ruralité et actions communales des villages d'avenir avec l'AMRF
L’Association des maires ruraux de France vous propose douze...
COVID-19 en BFC : Le repli de l'épidémie se confirme, mais la prévention reste importante
Avec un taux d’incidence qui passe sous la barre des 400 pour...
Entretien et équipement des collèges : le Département met les bouchées doubles en été pour garantir des conditions d'accueil encore meilleures à la rentrée prochaine !
Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or profite des grandes...
COVID-19 en BFC : Une circulation du virus en repli mais encore élevée : prévenir et se vacciner toujours à l'ordre du jour
Le virus COVID-19 s’est nettement replié ces 7 derniers jours en...
Dijon métropole lance la troisième édition de son data challenge pour inventer les services de la ville intelligente et connectée de demain
Ce programme invite des startups à participer à...
Les professionnels de santé de l'Auxois-Morvan agissent ensemble pour la santé des habitants de leur territoire
Un nouveau contrat de partenariat engage plus de 60 professionnels de...
Les Côte-d'Oriens mobilisés pour l'accueil durable des réfugié-es Ukrainien-nes
Depuis le début du conflit en Ukraine, un formidable élan de...
Visite du centre de loisirs situé sur la commune de Couternon
La Communauté de Communes Norge et Tille a la compétence des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.