THD : Free arrive sur le RIP d'Alise-Sainte-Reine

THD : Free arrive sur le RIP d'Alise-Sainte-Reine

Info+ :

Le site pour tout savoir sur le Très Haut Débit
Vous pouvez consulter l’état d’avancement des
travaux sur http://www.thd.cotedor.fr/

www.thd.cotedor.fr.

 

 


14 septembre 2022

L'inauguration de l’arrivée de FREE sur le réseau d’initiative publique (RIP) est un moment important pour le secteur d’Alise-Sainte-Reine et ses habitants, où la finalisation du déploiement THD (Très Haut débit) par le Conseil Départemental de la Côte-d'Or bat son plein. Véritable enjeu d'équilibre et d'attractivité d'un territoire, le numérique et ses services innovants transforme indubitablement la vie personnelle et publique des citoyens.

Et c'est pour cela que l'équité numérique apportée par l'arrivée de Free est primordiale ; même niveau de services, même qualité de connexion, indépendamment de la situation géographique et même prix partout.
Sachant que l’objectif du Département est d’inscrire la Côte-d’Or dans l’ère du numérique, il est important de rappeler que personne ne restera au bord du chemin et que l'inclusion numérique se fera grâce aux futures Maisons France Services Côte-d’Or, présentes dans chaque chef lieu et ancien chef lieu de canton ; elles fusionneront avec les 21 Espaces Numériques Côte-d’Or et donneront place à des lieux de formation et à un accès accompagné aux services publics.

L'inauguration de l'arrivée de FREE s'est faite en présence dHubert Poulot vice président du CD21, (représentant François Sauvadet, Président du CD21), d’Isabelle BOURION sous-préfète de Montbard, de Maxime Lombardini, Vice-président du Conseil d'administration du groupe Lliad (free), Amandine MONARD, maire d’Alise-Sainte-Reine, Marc Frot Conseiller Départemental, Luc Sibert, directeur adjoint de BFC Fibre et d'Hubert Brigand, Député de la 4ème circonscription 

.

 

Hubert Poulot, vice président a rappelé la politique du Conseil Départemental en matière de développement du THD dans les territoires

"Je suis heureux d’être parmi vous ce matin pour accueillir un nouveau Fournisseur d’Accès à Internet en Réseau Initiative Publique (RIP) : FreeJe suis très heureux également d’accueillir en Côte-d’Or Mr Maxime LOMBARDINI, vice-président du conseil d’administration du groupe Iliad/Free.

Le déploiement du THD bat son plein à Alise-Sainte-Reine avec FREE

Nous avons souhaité marquer l’arrivée de Free car pour le Département de la Côte d’Or c’est un moment important pour le Reseau d’Initiative Public (RIP) car c’est un pas de plus dans le déploiement effectif de la fibre optique sur 100% du territoire de la Côte-d’Or fin 2022. C’est aussi un moment important pour le secteur d’Alise-Sainte-Reine et ses habitants, où la finalisation du déploiement THD bat son plein.....
Je veux remercier Free
et ses équipes qui ont bien conscience de l’enjeu économique et social du déploiement du Très Haut Débit.
L’arrivée de cet opérateur
sur le RIP de la Côte-d’Or est un signal fort, positif pour notre Département, ses habitants, ses entreprises et ses services publics.
Un signal fort
qui traduit une forme d’équité numérique en étoffant le spectre des abonnements et offrant une nouvelle alternative aux usagersCela offrira un choix aux habitants pour un même niveau de services, une même qualité de connexion, indépendamment de leur situation géographique et au même prix partout. Cette arrivée de Free est aussi la reconnaissance de la qualité du réseau fibre déployé par le Département. Cela valide les choix que nous avons faits.

Un peu d'histoire

A l’époque,
le Département avait fait le choix de s’engager dans un Réseaux Initiative Publique d’une taille importante car aucun opérateur privé, ni même la Région, n’avait voulu s’engager sur ce sujet
Nous avons pris le manche
car nous avons considéré que c’était une question stratégique pour l’avenir de la Côte-d’Or et un enjeu de développement équitable entre les territoires.
Nous avons
créé en 2014 la Société Publique Locale Bourgogne-Franche-Comté Numérique (avec le Jura, la Saône-et-Loire, l’Yonne ainsi que les Syndicats Mixtes Doubs Numérique et Nièvre Numérique).
Le choix de cette mutualisation fut l’une des clefs de la réussite de ce grand projet THD (
Très Haut Débit)
Aussi, je veux
saluer le partenariat étroit avec BFC Fibre, avec la SPL BFC Numérique mais aussi avec l’entreprise SOGETREL qui est en charge de ce secteur. (lot 3).
C’est un partenariat solide que nous entretenons avec cette entreprise depuis des années
fondée sur une confiance mutuelle et des échanges de qualité avec le seul souci de répondre au mieux aux attentes de nos habitants à un rythme soutenu.
A trois mois de la fin de l’année, c’est pour moi l’occasion de
faire un nouveau point sur le déploiement du Très Haut Débit en Côte-d’Or, tant attendu par les habitants.
Je veux rappeler tout d’abord que la
1ère phase de la Montée en Débit (fibre au cœur du bourg) est terminée depuis 2019.
Le Département a construit
166 centraux ADSL/VDSL sur 216 communes.
Près de 340 km de fibre ont été déployés pour un coût de
30 M € porté par le CD21.
A ce jour nous sommes
à plus de99 % des communes et des logements de Côte-d’Or disposant d’un débit minimum de 8 Mb/s. C'est-à-dire le débit nécessaire pour accéder à une offre « Triple-Play » (TV/Internet/Mobile à domicile).
La couverture restant à réaliser, liée aux
conséquences de la pandémie, sera très vite résorbée pour la fin de l’année.
Le Département y veille particulièrement et
en fin d’année chacun prendra ses responsabilités : des pénalités financières seront appliquées aux entreprises qui n’auront pas respecté leurs engagements.
Pour ces derniers points de couverture THD à réaliser,
des solutions de transition existent.
Pour toute ligne inférieure à 8Mb/s, un programme d’inclusion numérique est proposé :
aide de l’Etat de 150 € et départemental de 170 € pour un kit satellitaire ou 4G fixe : soit une aide totale de 320 €.
Nous avons tenu notre promesse pour fin 2021
, malgré la pandémie, et nous irons au bout de notre engagement :fin 2022 avec 100 % des travaux fibre réalisés en Côte-d’Or.
La 2
ème phase « FTTH » (fibre à la maison) que nous réalisons actuellement bat son plein : elle s’amplifie et s’accélère. Cela représente un investissement de 106 M € pour le Département afin de déployer près de 18.000 km de fibre.
L’objectif
fin 2022 est la construction de 80.000 prises sur 405 communes (zone RIP). Il sera atteint car nous avons su anticiper les pénuries
Je le redis ici à Alise-Sainte-Reine, les engagements d’une couverture totale en fibre seront tenus en 2022 !
Tous les travaux fibres seront réalisés fin 2022 (début 2023), la Côte-d’Or, 4
ème département Français en nombre de communes/bassins de populations, sera fibré à 100 %.Nous allons tenir nos engagements avec 3 années d’avance sur les exigences gouvernementales puisque l’Etat a fixé la fin du déploiement en 2025.
Le THD
, avec le développement des technologies du futur (l’intelligence artificielle, vidéoprotection,...), est laclef d’un développement territorial équitable et équilibré : où chacun doit se voir un avenir là où il a décidé de vivre.

Le THD, un atout pour les habitants et les entreprises.

L’objectif du Département est d’inscrire la Côte-d’Or dans l’ère du numérique et d’en faire un territoire connecté. C’est le meilleur rempart contre la désertification des territoires ruraux.
La crise que nous traversons a accéléré les mutations et le retour à
l’aspiration à une vie équilibrée, on assiste à une révolution numérique de grande ampleur dans la relation au travail, à la consommation et au lien social.
Une révolution aussi importante que celle de
l’arrivée de l’eau et de l’électricité au début du 20ème siècle.
Je pense aux
nouveaux modes de vie de consommation (plateformes d’achats en ligne et promotion des circuits courts), de travail (montée en puissance du télétravail, de la télémédecine).
Notre volonté est que personne ne reste au bord du chemin.
Pour cela il nous faut
lutter contre l’illectronisme et faciliter l’accès au service public simple, accessible, dématérialisé tout en restant humain.
Il faut savoir que près de
40 % de la population connaît des difficultés concernant les usages du numérique.
C’est pourquoi les
futures Maisons France Services Côte-d’Or, présentes dans chaque chef lieu et ancien chef lieu de canton, fusionneront avec les 21 Espaces Numériques Côte-d’Or.
Cela permettra de proposer à chaque habitant des
lieux de formation, et un accès accompagné aux services publics.
Cette démarche d’
inclusion numérique est au cœur des missions du CD21 en termesd’aménagement et de solidarité territoriale.
Nous le ferons avec les mairies, avec les intercommunalités, avec nos partenaires locaux et avec l’Etat !
Encore merci de votre présence
ce matin pour cette nouvelle étape de l’entrée de votre territoire et de Département dans le 21ème siècle."

 

Isabelle Bourion, sous-préfète de Montbard rappelle le rôle du numérique et l'action de l'Etat 

"Il est très important pour moi d’être parmi vous aujourd’hui parce que nous sommes à présent bien familiarisés avec le fait que le numérique change la société, qu’il favorise les savoirs, qu’il crée du lien, qu’il apporte de nouveaux services aux citoyens, qu’il enrichit la ruralité, et qu’il est ainsi un vrai enjeu d’équilibre du développement territorial mais aussi d’attractivité du territoire. L’inauguration aujourd’hui de l’arrivée de FREE sur ce réseau d’initiative publique (RIP) en est l’illustration.

L’importance du numérique, que ce soit dans l’aspect infrastructure depuis plusieurs années ou de son usage, est en pleine accélération surtout depuis ces 2 dernières années où les habitudes et les besoins ont évolué (moins de cloisonnement, plus de réseau, de mutualisation de moyens, de démarche participative et de télétravail)

Et c’est encore plus palpable dans les zones rurales. 

La couverture numérique des territoires, une priorité

Le gouvernement a mis en place 2 dispositifs essentiels et complémentaires dont je vais vous parler.

Il s’agit tout d’abord du New Deal.
C’est un accord qui prévoit l’implantation de pylônes supplémentaires qui doivent permettre de généraliser le passage à la 4G et d’améliorer la couverture mobile dans les zones rurales grâce à un travail d’équipe mobile locale.
L’État a investi dans ce dispositif + 3 Mds d’€.
En Côte d’Or, grâce à ce programme débuté en 2018, ce sont 34 sites qui sont en cours de déploiement.

Le 2ème dispositif est le Plan France Très Haut Débit,.
Le Plan de Relance a fixé des objectifs très ambitieux pour la couverture en internet des territoires, à savoir l’accès au THD, cad supérieur à 30mb/s, c’est le cas ici, d’ici fin 2022.

Sur notre arrondissement qui est très rural et marqué par une faible densité de population, il est important que l’État vienne en soutien des opérateurs pour financer ces investissements. C’est ainsi que le financement de l’État est porté à 238 M € sur la BFC et 47 M € pour la Côte d’Or. Nous ne sommes pas les seul financeurs ; le Conseil Départemental et les opérateurs y participent également.

Ces 2 programmes sont complémentaires, entre le New Deal qui assure la couverture mobile, la généralisation à la 4G et l’internet mobile, et le Plan THD qui permet la couverture internet. Ils sont essentiels à la population.

Je salue donc ici la réussite de la commercialisation du réseau et l’arrivée de Free comme nouvel opérateur, nouvel opérateur d’ailleurs très présent en ruralité. J’en profite pour rappeler que le réseau public est ouvert à tous les opérateurs.

 

Eviter la fracture numérique

Enfin, malgré tous les atouts du numérique, on sait qu’il peut créer et amplifier des fractures sociétales ; c’est pourquoi il est important que les stratégies numériques de territoires soient associées à de la médiation et à de la formation numérique.

L’État a donc décidé de former des travailleurs sociaux, des agents de services publics, par le biais des France services, des Aidants connects, des conseillers numériques, pour qu’ils accompagnent ceux qui ne sont pas autonomes avec les outils numériques et leur apportent des solutions rapides.

Nous le voyons, toutes les forces convergent pour accélérer le déploiement des infrastructures numériques, pour offrir une qualité de service opérationnelle qui permette d’accéder aux services dématérialisés, qu’ils soient institutionnels ou plus récréatifs et bien sûr accompagner les publics les plus éloignés du numérique".


 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Mobilité durable : la Communauté d'Agglomération Beaune Côte & Sud inaugure le parking de covoiturage, Beaune Sud.
En partenariat avec la société APRR, la Communauté...
Commission permanente du 28 novembre 2022 : Plus de 6 M d'euros d'aides attribuées en faveur des Côte-d'Oriens et des territoires
Ce lundi 28 novembre 2022, François Sauvadet, Président du...
Orientations budgétaires 2023 en Côte d'Or : maintenir l'investissement à son niveau historique pour soutenir l'activité et l'emploi et protéger les Côte-d'Oriens au quotidien
L’Assemblée départementale s’est réunie ce...
Le Salon des Maires de la Côte-d'Or revient pour le plus grand plaisir des maires et des partenaires de la commande publique
Aprés deux ans d'absence pour cause de Covid, le Salon des Maires de la...
Maires & Finances : De bonnes nouvelles pour les communes rurales
L’Association des maires ruraux de France se félicite de...
« Savoir-faire 100% Côte-d'Or » : Jordan Billan nouveau chef étoilé ambassadeur de la marque, et 300 agréés en Côte-Or !
C’est un comité d’agrément exceptionnel de la marque...
Crise énergétique : le SICECO, territoire d'énergie Côte-d'Or aux côtés de ses adhérents
Pour les collectivités, la crise énergétique...
La Mairie de Chevigny-Saint-Sauveur lance un achat groupé de vélos à assistance électrique (VAE)
La Ville de Chevigny-Saint-Sauveur, attentive à l’environnement et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.