Mourir dans la dignité

Mourir dans la dignité

Info+ :

Pour contacter L'ADMD

DIJON
Délégation  Départementale de la Côte d'Or : Maison des Associations 2 rue des Corroyeurs 21068 Dijon Cedex
Tel : 06 72 38 79 34
admd21@admd.net

Permanences  à la Maison des Associations sur demande par téléphone et le deuxième mardi du mois de 15h à 17h à l'espace associatif dans le hall A – à côté du point accueil et de la cafétéria.

Régulièrement dans le département de la Côte d'Or ( Dijon, Beaune, Montbard, Semur en Auxois , Mirebeau, Auxonne)  l'ADMD organise des réunions publiques d'information, des conférences, des débats autour du sujet de la fin de vie . Pour toutes informations vous pouvez nous suivre via la page facebook ou twitter et si vous désirez adhérer à l'ADMD ( 26 euros pour une personne seule et 47 euros pour un couple pour l'année)  ainsi vous recevrez régulièrement des mails ou courrier postal d'informations sur la vie de l'ADMD aussi bien sur le plan national que local.
N'hésitez pas à venir nous rejoindre si vous voulez nous aider à assurer ponctuellement des permanences ou si vous souhaitez participer à nos réunions de fonctionnement au rythme de tous les 2 mois environ. Vous serez les bienvenus !
Elisabeth Duclut Déléguée ADMD pour la Côte d'Or

 

PARIS
Avec la ligne ADMD-Ecoute, que vous pouvez joindre au 01 48 00 04 92, soyez accompagné et protégez votre fin de vie. Au bout du fil des juristes, des soignants et des personnes formées à l'écoute sauront vous conseiller , vous guider et vous soutenir dans vos démarches et votre situation personnelle et familiale.

Adresse de l'ADMD : 130 rue Lafayette 75010 Paris
Site : www.admd.net
Twitter:@admdfrance-@jeunesadmd
Courriel : infos@admd.net

 


08 novembre 2022

94% des Français souhaitent une loi visant à légaliser l'euthanasie. L'Association  pour le Droit à Mourir dans la Dignité  fait le point sur la carence de la legislation française dans ce domaine sensible.

Qu'est ce que l'ADMD ? :

Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité.

Depuis 1980, l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité milite pour que chaque Française et chaque Français puisse choisir les conditions de sa propre fin de vie. Conformément à ses conceptions personnelles de dignité et de liberté.

Dans cette perspective, L'ADMD entend obtenir qu'une loi visant à légaliser l'aide active à mourir ( euthanasie) et le suicide assisté et à assurer un accès universel aux soins palliatifs soit votée par le Parlement, comme le réclament 94% des Français interrogés par l'Institut de sondage IFOP en février 2022 ( 89% pour le journal «  La Croix » en décembre 2017).

Avec le vote de cette loi, les Français bénéficieraient de leur ultime liberté d'aide active à mourir comme les Néerlandais depuis 2001, les Belges depuis 2002, les Luxembourgeois depuis 2009  et plus récemment les Autrichiens depuis 2020, les Allemands depuis 2021, les Espagnols depuis 2020, les Portugais depuis 2022 et le suicide assisté comme les Suisses depuis 2001, en disposent dans leur pays.

Pourquoi ce qui est possible dans ces démocraties serait impossible en France?

Comme 94% des Français, nous croyons qu'une telle législation est possible chez nous.

La position des médecins :

En juin 2020, le site d'information Medscape a publié un sondage réalisé auprès d'eux : 42% des médecins ( 48% chez les libéraux et 35% chez les hospitaliers) se déclarent favorables à l'euthanasie ou au suicide médicalement assisté et 29% y sont favorables en fonction de la situation du patient. Cela représente donc 71% des médecins qui ne considèrent pas l'aide active à mourir comme un geste médical inacceptable mais au contraire un soin de fin de vie.

Le principal objectif de l'ADMD demeure que chacun puisse, à sa stricte demande, bénéficier d'une mort consentie, sereine et digne ; la dignité étant une convenance envers soi dont chacun est seul juge. Cette demande d'aide à mourir doit être évidemment libre, consciente, réitérée et révocable à tout moment, parce qu'il s'agit d'une liberté dont chacun usera ou n'usera pas.

L'ADMD, également, met en œuvre un fichier national des directives anticipées. Ce document précisé par la loi du 2 février 2016 est numérisé et archivé. Ce document est aujourd'hui le meilleur moyen de garantir son propre parcours de fin de vie et, ainsi, d'éviter les tragédies absurdes.

A ce jour l'ADMD compte presque 76 000 adhérents en France- c'est la seule association en France qui réunit autant d'adhérents- et à ce jour la Côte d'Or compte 674 adhérents. L 'ADMD est une association intergénérationnelle. Elle ne concerne pas uniquement les personnes âgées. Malheureusement les jeunes peuvent être atteints aussi de maladie incurable ou dégénérative , être victimes d'accident gravement invalidant c'est pourquoi il y a au sein de l 'Association un « groupe jeunes » qui milite pour le respect de leurs droits et leurs choix jusqu'au bout. Chaque année en juillet « L'ADMD Tour Jeunes » fait le tour de France avec un grand bus et s'arrête dans certaines villes  ( tous les ans les villes changent) . Les jeunes de 18 à 35 ans rencontrent durant une demi journée le public qui s'arrête vers eux pour échanger et s'informer sur l'Association et sur le sujet de la fin de vie.

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Il était une fois... le Théâtre Gaston Bernard
Le Théâtre Gaston Bernard de Chatillon-sur-Seine fait rimer...
La commune de Talant obtient le label France Services au profit de ses habitants
C'est au sein de la plateforme de services du Relais que va se situer...
#SuperCodeurs 2022 : une journée au Collège Le Chapitre à Chenôve pour coder et décoder le monde numérique
En tant que première entreprise du numérique en France, Orange...
Commission permanente du 28 novembre 2022 : Plus de 6 M d'euros d'aides attribuées en faveur des Côte-d'Oriens et des territoires
Ce lundi 28 novembre 2022, François Sauvadet, Président du...
Le Salon des Maires de la Côte-d'Or revient pour le plus grand plaisir des maires et des partenaires de la commande publique
Aprés deux ans d'absence pour cause de Covid, le Salon des Maires de la...
Patrick Molinoz élu 2ème vice-président de la commission "Citoyenneté, gouvernance, affaires institutionnelles et extérieures" au comité européen des régions
Patrick Molinoz, vice-président de la région...
COVID-19 en BFC : L'épidémie est toujours là : Ensemble on continue !
L’épidémie de COVID-19 reste active en...
Concours Christian-Myon de la sécurité routière 2022 : 7 lauréats côte-d'oriens primés
Il y a 15 ans, Christian Myon alors conseiller général de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.