Elus, comment réduire votre consommation d'énergie et vos factures ?

Elus, comment réduire votre consommation d'énergie et vos factures ?

Info+ :

Contact collectivité :

Frédéric Marascia - 06.87.72.46.59 – frederic.marascia@edf.fr


01 décembre 2022

Transition énergétique, flambée des prix, sobriété pour prévenir une éventuelle pénurie… Les raisons ne manquent pas pour encourager les élus locaux à regarder avec intérêt leur consommation d’énergie. EDF et ses filiales apportent des solutions concrètes pour les accompagner et réduire les factures autant que les kilowattheures. Frédéric Marascia, directeur développement territorial Bourgogne, dresse un panorama des outils à leur disposition.

 

Comment EDF accompagne les collectivités, petites et grandes, à faire des économies d’énergie ?

« Le premier outil à leur disposition est le suivi conso qui donne à voir la consommation des principaux sites d’une collectivité comme une école, une salle des fêtes, la mairie ou d’autres bâtiments administratifs. Je fais le parallèle avec une balance sur laquelle on se pèse régulièrement et qui permet de suivre de près les évolutions de poids. Suivi Conso délivre un rapport hebdomadaire qui donne à voir sur chaque jour de la semaine. En suivant les consommations, les élus sont éclairés tant sur les moments où ils consomment que sur l’ampleur des consommations. Ils peuvent ainsi adapter les usages et rapidement voir l’incidence de leur décision sur le budget puisque Suivi Conso va sortir un bilan mais aussi s’appuyer sur l’historique pour dresser un comparatif d’une année sur l’autre. Le consommateur informé va mieux comprendre les leviers sur lesquels il peut agir. »

Il s’agit d’un premier niveau d’action. Un élu déjà attentif peut-il aller plus loin ?

« Oui avec le pilotage intelligent des bâtiments. Il pourra ainsi baisser le chauffage d’une école pendant les vacances tandis qu’une intelligence artificielle apprenantepour anticiper, optimiser le confort et économiser l'énergie. Ce pilotage s’installe sur les appareils existants de chauffage, de climatisation d’éclairage et de ventilation. Une visite de la commune en amont vise à évaluer la faisabilité en fonction du matériel. Là encore, les collectivités qui pilotent leurs bâtiments peuvent chiffrer les économies, en moyenne 15% à l’année, sans avoir à réaliser de rénovation. »

Les filiales d’EDF peuvent aussi intervenir aux côtés des collectivités n’est-ce pas ?

« C’est le cas de Dalkia par exemple avec le CPE, le contrat de performance énergétique qui gère l’entretien et la maintenance des chaudières. A travers ce contrat, Dalkia fixe un objectif de performance à atteindre sur le chauffage. Si l’objectif n’est pas atteint, Dalkia prend en charge le prix de la différence de consommation entre la réalité et l’objectif initialement fixé. De son côté, EDF ENR apporte des réponses aux élus désireux de produire une énergie solaire. Pour le solaire, les panneaux trouvent leur place sur le toit de l’école ou de la salle des fêtes. Cette solution peut également s’inscrire dans un projet d’autoconsommation collective : Si l’électricité n’est pas utilisée dans le bâtiment qui la produit, par exemple une école pendant l’été, elle peut être réinjectée pour servir dans un autre bâtiment communal situé à moins de deux kilomètres. A Dijon, l’école Buffon bénéficie de ce dispositif. »

Faut-il forcément que la commune engage d’importants investissements ?

« Avec un prix moyen du Mwh à 150 ou 200 euros estimé pour les années à venir, moins que la flambée actuelle, les panneaux solaires génèrent un retour sur investissement en huit ou neuf ans environ, selon les surfaces. Mais les collectivités rurales peuvent aussi tirer profit de l’énergie. Certaines ont des terrains qui ne sont pas utilisés et qui peuvent servir à la production d’énergie solaire comme c’est le cas à Lux ou à Dijon Valmy. Une surface de quatre ou cinq hectares peut suffire à imaginer un projet pertinent qui assurerait un loyer à la collectivité pendant 20 ans tandis qu’elle contribuerait à fournir de l’énergie sur le réseau sans avoir à investir. Notre filiale EDF Renouvelables se charge de ces dossiers en solaire au sol et aussi l’éolien mais dans tous les cas, nous sommes là pour conseiller et guider les élus sur les meilleures solutions, les conditions adéquates et les opportunités afin de leur présenter les offres les plus favorables. »

Concrètement, combien une collectivité peut-elle économiser ?

« Le Suivi Conso s’accompagne en moyenne d’une baisse de 5 à 10% de la consommation d’électricité. Le pilotage intelligent conduit quant à lui à une réduction au moins de 15%. Pour le chauffage, le CPE fixe des objectifs de réduction compris entre 15 et 18% de consommation en moins. Nous avons peu de recul sur l’autoconsommation collective mais l’autoconsommation avec des panneaux photovoltaïques couvre en moyenne 20% des besoins en électricité. Certaines de ces solutions sont cumulables avec un impact conséquent sur les consommations et donc les factures. Rappelons que l’énergie la moins couteuse est celle qu’on ne consomme pas avant tout. »

Propos recueillis par Nadège Hubert

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

« Savoir-faire 100% Côte-d'Or » : Jordan Billan nouveau chef étoilé ambassadeur de la marque, et 300 agréés en Côte-Or !
C’est un comité d’agrément exceptionnel de la marque...
Et si on se posait au Comptoir... de Campagne à Gevrey Chambertin ?
Mais non, pas debout sur le zinc en chantant des chansons paillardes, mais pour...
Le "Miel de Dijon métropole" mis à l'honneur
Dans le cadre de la 11ème édition des Assises Nationales de la...
La présidente de Région rencontre des agriculteurs heureux pour évoquer les aides à la bio
Une convention d'objectifs destinée à soutenir l'agriculture...
La Présidente à Saulieu : épisode 2, sports nature et gastronomie
Après l’écopôle bois, place au grand air et aux...
La Côte-d'Or se conjugue aux Futurs
Ainsi qu’il nous l’avait annoncé dans un entretien,...
Faites de la Transmission ...une super fête !
Marché des producteurs, village des associations, animations,...
Le Conseil Départemental soutient les filières locales
François Sauvadet a lancé mardi 24 mai 2016 au Collège...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.