#defensedesterritoiresruraux, les élus demandent au ministre de rétablir l'accès international de Roissy-CDG via la gare TGV de Montbard

#defensedesterritoiresruraux, les élus demandent au ministre de rétablir l'accès international de Roissy-CDG via la gare TGV de Montbard

Info+ :

Les signataires

Maryse Bollingier
Présidente de la Communauté communes de Saulieu

Valérie BOUCHARD
Maire de Bellenod-sur-Seine
Conseillère Départementale du Canton de Châtillon-sur-Seine

Alain Bécard
Président de la Communauté de communes du Montbardois

Hubert BRIGAND
Député

Jérémy BRIGAND
Président de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnaisde

Martine EAP-DUPIN
Maire de Précy-sous-Thil
Vice-Présidente du Conseil Départemental de la Côte-d'Or

Marc FROT 
Vice-Président du Conseil Départemental de Côte-d'Or

Alain HOUPERT
Sénateur de Côte d'Or

Anne-Catherine LOISIER
Sénatrice de Côte d'Or

Roland LEMAIRE 
Maire de Châtillon-sur-Seine

Martine MAZILLY
Maire de Saulieu

Patrick MOLINOZ
Maire de Venarey-les-Laumes
Président de la Communauté de Communes du Pays d'Alésia et de la Seine
Président du Pays de l'Auxois-Morvan
Vice-Président de la Région Bourgogne Franche-Comté

Michel NEUGNOT
1° Vice-Président de la Région Bourgogne-Franche-Comté

François PATRIAT 
Sénateur de Côte-d'Or

Jean-Michel PETREAU
Président de la Communauté de communes des Terres d'Auxois

Catherine SADON
Maire de Semur-en-Auxois
Conseillère Régionale

Laurence PORTE
Maire de Montbard
Vice-Présidente du Conseil Départemental de Côte-d'Or

Christophe VERDOT
Conseiller Départemental du Canton de Châtillon-sur-Seine
Adjoint au Maire Villaines-en-Duesmois


03 janvier 2023

Il est nécessaire de rétablir le TGV reliant Lille à Mulhouse via Besançon, Dijon et Montbard. Les élus de la Haute Côte d’Or et les parlementaires font part à Clément Beaune, Ministre des transports, des difficultés rencontrées par les acteurs économiques du territoire à travers leurs témoignages au cas où la ligne ne serait pas rétablie.

"L’objectif est de nous faire relai des acteurs économiques dans le concret des difficultés représentées par cette « suspension »  en ayant collecté des témoignages concrets d’acteurs économiques face aux difficultés rencontrées notamment par la privation à l’accès international de Roissy-CDG via la gare TGV de Montbard."

Laurence PORTE
Maire de Montbard
Vice-présidente du Conseil départemental de la Côte d’Or

Depuis 2020, nous avons saisi la direction de la SNCF de nos craintes sur les conséquences économiques pour notre territoire de la «suspension» du TGV reliant Lille à Mulhouse via Besançon, Dijon et Montbard.

Confirmant nos hypothèses les plus pessimistes, il semble à ce stade que la suspension s’est bien transformée en suppression pure et simple malgré la mobilisation des acteurs économiques et politiques locaux. Pour notre territoire dépourvu d’aéroport la liaison directe avec Roissy Charles de Gaulle est indispensable à notre dynamique économique et touristique.

Malgré des courriers collectifs répétés des élus locaux, une pétition initiée par François Rebsamen, maire de Dijon, des vœux au sein de nos collectivités (Région, Département, EPCI…), s’avérerait-il que «Paris et le désert français», cet ouvrage emblématique de J.-.G. Gravier paru en 1947, soit la seule regrettable perspective que nous puissions avoir ?

Aussi, c’est en responsabilité qu’il nous a semblé utile de collecter à votre attention les témoignages d’acteurs économiques quant aux effets délétères de la disparition de cette ligne présageant d’un aménagement du territoire totalement à rebours des attentes de nos concitoyens et interrogeant gravement sur la vulnérabilité du lien entre territoire et infrastructures, industrialisation, tissu de PME spécialisées et emploi.

Ces quelques extraits vous l’exprimeront avec la force du terrain :

«Nos clients sont sur tous les continents et nos concurrents directs sont japonais, suédois, espagnol et chinois (…) La remise en service de la ligne revêt un caractère stratégique pour notre développement commercial», Jean Christophe Chassaigne, président de Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes, Montbard, (industrie de la métallurgie de pointe)

«Notre société qualifiée sur les tubes pour tous les types de centrales nucléaires dans le monde entier nous conduit à des échanges réguliers avec nos clients à l’international» Jackie Couderc, directeur usine, Framatome, Montbard, (industrie de la métallurgie de pointe)

«L’ensemble de nos choix d’implantations industrielles ont toujours été décidés par les accès lignes TGV (…) 150 à 200 déplacements professionnels par an sont réalisés entre Bourgogne et Hauts de France», Yann Thomas, directeur général, Maroquinerie Thomas, Semur en Auxois, (industrie du luxe)

«Notre activité en plein essor nous oblige à nous déplacer régulièrement dans toute l’Europe», Foad Naimi, président de Sintermat (industrie de la métallurgie de pointe)

«Sans cette ligne, le développement de bureaux parisiens sera inéluctable», David Parisse, directeur général, Metal Déployé, Montbard, (industrie de la métallurgie)

«L’arrêt de cette ligne est très pénalisant surtout comme une entreprise comme la nôtre qui tente de se développer dans un environnement rural ou nous sommes déjà pénalisés dans bien des domaines», Jérôme Poupon, directeur de De Dietrich process systems (industrie pharmaceutique)

«Nos collaborateurs sont régulièrement amenés à se déplacer à l’étranger et la gare de Montbard a été un élément décisif pour le transfert du siège social basé initialement à Paris», Sami Ayad, président directeur général, ALM, Semur en Auxois (société d’export)

«La conséquence la plus importante est la disparition de la clientèle internationale à fort pouvoir d’achat qui arrivait à Montbard depuis l’aéroport C.de Gaulle», Frédéric Vandendriessche, directeur, Château de Courban et spa, Courban  (hôtellerie restauration de luxe)

«Nous n’avons plus aucune liaison directe pour Roissy (…) Les territoires ne sont plus reliés les uns aux autres», Benoit Houze, président, Benoitsystemes (motorisation de matériels pour personnes handicapées)

«Nos clients principalement les clients étrangers (…) nous rejoignaient en moins de 2 heures», Berangère Loiseau, vice-présidente du groupe Bernard Loiseau, Relais Bernard Loiseau, Saulieu (hôtellerie restauration de luxe).

Par voie de conséquence, nous demandons à ce que vous puissiez intervenir afin de tout mettre en œuvre en vue de rétablir cette liaison entre Lille et Mulhouse s’avérant fondamentale pour le développement économique  de notre territoire rural et industriel de la Haute Côte d’Or .

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le bureau de poste de Fleurey-sur-Ouche adapte ses horaires à la vie locale
Pour mieux répondre aux attentes des habitants et des élus...
En 2024, Orvitis confirme son engagement au bénéfice des territoires
C'est dans des locaux complètement rénovés...
Orvitis pose la première pierre de sa 12ème gendarmerie en Côte-d'Or
C'est à Nuits-Saint-Georges que le premier bailleur social de...
VNF et de nombreux partenaires au chevet du canal de Bourgogne !
C’est au lac de Panthier que l’Etat, les collectivités...
Lancement de la COP régionale pour la transition écologique : « Il était temps ! »
Mercredi 13 décembre 2023, Christophe Béchu, ministre de la...
Eric Houlley signe deux contrats avec le Pays Seine-et-Tilles et la ville d'Is-sur-Tille pour un montant de 2.3 millions d'€
Projets structurants et innovants, revitalisation de territoire, Eric...
Si tu ne vas pas au numérique, le numérique viendra à toi
À Avelanges, la Communauté de communes des vallées de la...
La 6ème édition annuelle du magazine 1 année en Côte-d'Or vient de paraître
Si 2023 a été une année compliquée pour les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *