Alise-Sainte-Reine... Tous en route pour un Village du Futur qui a le vent en poupe !

09 janvier 2023

Sur fond de solidarité, de citoyenneté, de concertation, de participation des habitants, Amandine Monard présente ses vœux à une assemblée conquise, engagée dans les projets de la commune, fière de son village ! Un Village du Futur qui s’engage dans la transition énergétique et écologique, les deux pieds dans le concret d’un avenir qui se partage avec tous et se construit ensemble.

VOEUX d'AMANDINE MONARD, maire d'ALISE-SAINTE-REINE

« Je suis heureuse de pouvoir, de nouveau, partager ce moment de convivialité avec vous.

La cérémonie des vœux du maire et de son conseil municipal à la population, reste un moment privilégié, dont nous avons été longtemps privé. Au-delà des discours du bilan de l’année écoulée et des projets à venir, les vœux sont un temps d’échange et de partage entre voisins, amis, entreprises, volontaires, militaires, bénévoles, citoyens, élus. Un rassemblement de ceux et de celles qui font, du projet structurant au geste simple mais au combien bienveillant du quotidien.

Depuis la dernière cérémonie en 2020, beaucoup de choses ont changé et trop d’entre nous ne sont plus présents ici ce soir. Me concernant, elle n’aura plus la même douceur.

Pourtant, je suis à nouveau présente devant vous, avec une nouvelle équipe municipale au cours d’un nouveau mandat. Nous continuons avec nos doutes, nos espérances, nos faiblesses et nos forces. Être élus, ne fait pas de nous des êtres parfaits et infaillibles tels des super héros... Avec l’ensemble de mon équipe, que vous avez mandatée et choisie, nous avons tenu bon. Nous avons poursuivi notre programme d'enfouissement des réseaux et d’amélioration de l'éclairage public aux hameaux des Celliers avec le syndicat d’énergie. Le nouvel éclairage sera bientôt installé et l’ancien déposé.

Les travaux au cimetière du Mont Auxois et au cimetière des Sœurs sont également en cours de finition. Avec la rénovation de la grille d’entrée et d’un mur d’enceinte, nous continuons d’entretenir et de valoriser notre patrimoine.

Avec mes conseillers municipaux, nous travaillons actuellement sur trois autres dossiers importants :

Tout d’abord la restauration de la Chapelle Sainte-Reine, protégée au titre des monuments historiques, pour laquelle l’architecte du patrimoine sera retenu au prochain Conseil Municipal. Un diagnostic précis des réhabilitations à réaliser et un programme de travaux seront établis. Je n’oublie pas ici de remercier notre généreux donateur. La réhabilitation de la Maison Jouard, gite d’étape communal de 31 couchages où les premiers échanges avec l’architecte débutent. L’objectif : améliorer la qualité énergétique de cette bâtisse patrimoniale et emblématique et enfin la requalification du terrain de sport situé entre la salle des fêtes et la mairie.

 

L’ensemble de ces projets viennent confirmer nos actions, nombreuses, depuis le début du mandat dont certaines sont déjà terminées : la rénovation partielle du réseau d’eau, la création de deux refuges LPO, la réalisation d’un livret de médiation pour inviter les touristes à visiter notre patrimoine... et je ne suis pas exhaustive.

Ces projets sont des engagements faits lors des élections et des investissements à venir importants pour la commune. Nous tenons nos promesses avec responsabilité et en responsabilité. Et je sais pouvoir compter sur Sylvain, Adjoint aux finances pour m’aider.

Ce soir ici devant vous, pourtant, je ne me limiterai pas aux efforts importants réalisés au cours de l’année passée ou de ses trois dernières années. Les murs, les bâtiments, les projets n’ont bien évidemment que pour mission de servir le bien commun et de contribuer au vivre ensemble. C’est pourquoi, je tiens aussi à saluer les associations, les bénévoles qui participent au jour le jour à la vie communale et ce avec mon soutien et celui du conseil municipal.

Je pense notamment aux Gauloises Vives qui ont su rebondir après la crise sanitaire en se renouvelant et en proposant de nouvelles activités. C’est aujourd’hui un vrai succès pour l’équipe de Marie-Catherine qui rassemble bien au-delà des limites communales. De la même manière, je salue le travail de l’association du Cercle Gaulois, avec toi Claudine. Vous avez su maintenir vos activités avec dynamisme et bonne humeur autour de sorties, de repas, d’après-midi jeux ou créatifs. Autant de liens tissés contre l’isolement.

L’association Deuza, après presque un an de fermeture du café a su confirmer son rôle de lieu de rencontre et d’échange à travers des animations dans et pour la commune.  C’est en effet en ce sens qu’en 2017, j’ai souhaité impulser la création de cette association. Je sais pouvoir compter sur leur soutien pour continuer à rassembler au-delà des clivages et des attentes de son président Hubert Euvrard.

L’amicale du Mystère de Sainte Reine avec à sa tête Christophe perpétue la tradition multiséculaire tout en rassemblant toutes les générations. Et avec effectivement une fierté toute particulière de tata, avec l’interprétation de Reine, par Apolline, 17 ans. Toujours au théâtre des Roches, l’association Torix-Experience a organisé son 4ème vide grenier annuel. Un évènement populaire et attendu. Les visiteurs ont été au rendez-vous. Merci à Mathieu, le président, 24 ans qui est aussi conseiller municipal. Qui a dit que les jeunes ne voulaient pas s’investir ?

 

Je tiens également à remercier l’action de l’association Desnoyers Blondel dans son combat pour faire vivre le patrimoine hospitalier. Dans un contexte compliqué et incertain, son Président, Gérard Stassinet, doit faire preuve de beaucoup d’abnégation pour rappeler la singularité du site d’Alise-Sainte-Reine et être entendu. Avec les membres de l’association, ils tiennent, courageusement. 

Enfin, je n’oublie pas l’association de chasse, les grands chemins, les partageux de l’Auxois et les mandubii, nos mandubii mis tout particulièrement à l’honneur en 2022, en apparaissant dans un reportage sur France 3 et dans un épisode de secret d’Histoire. Une belle reconnaissance pour eux, pour notre oppidum et pour Alésia.

Toutes ses actions bénévoles montrent l’engagement désintéressé qui anime beaucoup d’entre vous et qui se manifeste aussi en dehors de toute base juridique ou légale : prendre soin de son voisin, donner des légumes du jardin, ramasser des déchets sur son chemin, prêter des outils de bricolage, partager son journal, embellir sa maison, ...sans demander ou attendre qu’une solution vienne de quelqu’un d’autre, d’ailleurs ou d’une institution. Des actes citoyens, du quotidien.

C’est sur ce socle, fort dans notre village, à Alise-Sainte-Reine, que je souhaite replacer le citoyen, vous, au centre de mon action publique et non plus vous placer comme des simples consommateurs du service public que nous assimilons trop souvent à un dû.

Nous devons tous nous poser ses questions : dans quel monde voulons-nous vivre ? quel monde souhaitons-nous voir advenir ? qu’allons-nous faire pour y arriver ?

C’est pourquoi, depuis 2020, la commune d’Alise-Sainte-Reine participe à l’expérimentation villages du futur proposé par la Région Bourgogne Franche-Comté. Le mot d’ordre est le suivant : si vous voulez changer, améliorer, faire quelque chose, faites-le. Mobilisez les énergies et venez en discuter au cours des assemblées communales. L’objectif est de redonner au citoyen sa place dans l’espace et dans la vie de notre village. Je remercie Anne Marie Clément, 2ème adjointe, de consacrer beaucoup de temps.

Et ça fonctionne. J’en veux pour preuve concrète plusieurs actions.

J'ai en effet été touchée par l'enthousiasme et la générosité de ceux qui se sont mobilisés au sein du « groupe végétalisation », pour planter de nouveaux arbres en novembre dernier et s’occuper du verger des Alisiers. Plusieurs journées de travail ont été nécessaires pour presser le jus de pomme citoyens que vous pourrez déguster au pot de l’amitié. L’initiative « jardins partagés » a également rencontré un beau succès, avec de nombreux habitants prêts à s’investir dans cette expérience. Je fais confiance à Véronique, adjointe à l’environnement pour encourager les volontés pour l’année à venir.

Le groupe « village classé, on se dit tout » a permis la rencontre des habitants intéressés, avec les services de l’État, afin d’échanger sur la réglementation en matière d’urbanisme, parfois complexe, et d’expliquer son intérêt dans un village comme le nôtre. Dominique Lanber, 1ere adjointe à l’urbanisme, en autre, en mesure toute l’importance et s’applique avec soin sur ce sujet.

Enfin quelques mots sur le groupe « terrain multisport/place publique », que j’évoquais tout à l’heure. Depuis longtemps, j’ai l’idée que notre commune doit faire davantage pour la jeunesse. Nous sommes attentifs à nos ainés, c’est important, mais il ne faut pas oublier la jeunesse. C’est dans cet esprit d’ailleurs que nous avons mis en place le pass Art et Sport depuis deux ans.

Le terrain de sport, ou tous les jeunes du village ont toujours aimé passer du temps, n’est plus adapté. Grâce à l’implication des jeunes, nombreux aux ateliers village du futur, mais aussi d’alisiennes et d’alisiens moins jeunes, vous avez choisi d’en faire une priorité et de moderniser ce terrain en véritable place intergénérationnelle. Aujourd’hui, le paysagiste a été désigné et retenu et un atelier de travail est organisé samedi 14 janvier à 14h, en mairie. Vous êtes tous conviés, bricoleuses et bricoleurs surtout, car ce chantier sera participatif.

Fidèle à ses valeurs de solidarité et de partage, la commune continuera à soutenir ces initiatives collectives.

Si vous ne deviez retenir qu’une seule action, c’est celle-ci, « villages du futur ».  Cette expérience citoyenne doit marquer durablement notre commune dans son fonctionnement et permettre à chacun, de partager connaissances, temps, énergie. C’est sur ce point, déjà une réussite. Chacun d’entre vous, d’entre nous ici présent à sa part dans le succès du vivre ensemble. Nous en sommes les acteurs.

 

Les témoignages audios réalisés diffusé en 2022 démontrent que chacune et chacun constitue une pièce de notre village. De passage ou pour toujours, discret ou à fort caractère, visible ou invisible, d’aujourd’hui ou d’hier, les 12 podcasts participent à cet éloge du quotidien.

C’est d’ailleurs ce que Franck Dujoux a su retranscrire à travers ce nouveau logo. Tout en couleur, il fait référence aux énergies positives déployées, aux liens noués, aux projets nombreux, aux instants de voisinages, aux moments de partage associatifs et citoyens.

Dans ce patchwork de liens et de projets, je n’oublie évidemment pas le MuséoParc Alésia. 10 ans célébrés en 2022 avec une programmation exceptionnelle qui a permis d’accueillir près de 85 000 visiteurs, pour un total de 880 000 € depuis son ouverture. Un véritable succès et une chance pour toute la Haute Côte d’Or.

En l’absence de son président, Patrick Molinoz que je tiens ici à excuser, je souhaite vous dire quelques mots sur la communauté de communes et notamment sur le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) qui me tient à cœur.  Dossier important et innovant, nous sommes la 1ere communauté de communes rurale de Côte d’Or à nous engager pour la réalisation d’un document commun sur le territoire intercommunal. Concrètement, le PLUi définira les règles d’urbanisme pour une parcelle ou une zone donnée.  Mais il s’agit avant tout d’un travail de réflexion partagé sur et pour le territoire à long terme. Quelle démographie ? Quels services publics ? Où seront les logements et les activités ? Quelle mobilité ? Un travail de planification qui nécessite la compilation et la compréhension de nombreuses données et un projet de territoire pour les 24 communes qui s’étendra jusqu’à fin 2025.

Vous l’aurez compris, mon action est tournée au service du citoyen et du bien commun pour aujourd’hui mais aussi pour demain. Pour cela, autour de moi à Alise-Sainte-Reine toute une équipe. A ce moment précis, j’ai bien évidemment une pensée pour Marcel Charlin. Il s’est appliqué avec cœur au sein du conseil municipal avant nous quitter en septembre 2022. Je salue sa mémoire.

Je tiens également à remercier mes 4 adjoints dévoués et motivés Dominique Lanber, Anne-Marie Clement, Sylvain Courault et Véronique Fournier, ici à mes côtés. J’ai également des conseillers municipaux actifs et soutenant. Corinne Mangonaux qui relève ses manches pour nos ainés et ce n’est pas facile, Fabienne Rouxel se charge avec sérieux de l’intendance des moments de convivialités en compagnie de Claudine Barozet, Mathieu Laffage supervise la fête nationale, Marie-Laure Roze nous organise des expositions à l’espace napoléon III, Patrick Damien  est référent au hameau des celliers, Elodie Blugeot s’occupe de limiter le nombre de chats errants, Mathieu Gueneau, et Manuel Loureiro prennent aussi leur part dans les très nombreux coup de mains.

Je remercie également l’implication des agents, David Blugeot, Nathalie Cantin, Catherine Lemoine et Jessica Jolivet.  Ils le savent sans eux nous ne pourrions satisfaire l’intérêt général.

Avec l’engagement, l’altruisme, la générosité de tous, 2023 sera, j’en suis certaine une meilleure année. Je vous souhaite au nom du conseil municipal tous mes vœux les plus sincères de santé, bonheur et réussite dans toutes vos entreprises, à vous, vos familles et tous ceux qui vous sont chers.

Chères Alisiennes, Cher Alisiens, Chers Amis, avant, je vous souhaite une bonne année 2023. »

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

En 2023 la COVATI continue à investir pour l'attractivité du territoire en collaboration avec les communes
Luc Baudry, Président de la Communauté de communes des...
Jérémie Brigand et les conseillers communautaires bien décidés à relever les défis de 2023
Jérémie Brigand, Président de la Communauté de...
Tenir ses engagements, ne laisser aucun de ses enfants sur le bord du chemin
Après deux années de distanciation, dans ce moment fraternel et...
Le Siceco souhaite accélérer ses missions en faveur de la transition énergétique
Jacques Jacquenet, Président du SICECO, territoire...
Faire vivre sa commune...
C'est avec la ferme intention de rattraper les deux dernières...
Premiers voeux en "présentiel" pour Sébastien Delacour, Président de la com com Rives de Saône
Sébastien Delacour, Président de la Communauté de communes...
A Is-sur-Tille, Thierry Darphin présente des voeux de santé et de reussite pour tous dans une commune aux multiples projets !
Vendredi 6 janvier, Thierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille a...
Des voeux pour un département solidaire et un territoire rayonnant et attractif
Prendre la mesure des crises et trouver les solutions pour atténuer ses...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.